fbpx
Accueil France La Maire d’Avignon maintient la fresque antisémite

La Maire d’Avignon maintient la fresque antisémite

7 852 vues
25

Avignon refuse d’effacer cette fresque présentant Macron en marionnette et accusée d’antisémitisme

Signée Lekto, une fresque située à l’entrée d’Avignon montre Emmanuel Macron en marionnette et Jacques Attali en train de tirer les ficelles.

Les images de la fresque ont fait le tour des réseaux sociaux et provoqué un tollé. À Avignon, une peinture murale située à l’entrée Nord de la ville représentant Emmanuel Macron grimé en Pinocchio avec, au-dessus de la marionnette, Jacques Attali tirant les ficelles. Cette fresque, intitulée “La Bête 2 l’événement”, est signée du graffeur Lekto.
Sitôt les photos de l’œuvre diffusées, plusieurs personnalités et associations ont demandé son retrait en raison des références antisémites et complotistes de la fresque. Le comité juif américain a notamment interpellé sur Twitter la maire, Cécile Helle, lui demandant d’effacer la peinture.

La Ligue de défense juive estime que bon nombre de symboles antisémites sont présents : “La personnalité juive et influente (ici Jacques Attali), le regard inquiétant et les mains qui actionnent des marionnettes pour faire comprendre que les juifs dirigent le monde.”

L’expression “la bête de l’événement” est une phrase qu’Emmanuel Macron avait notamment prononcée en 2020 dans un entretien accordé au Financial Times en référence au moment historique que traversaient l’Europe et le monde face notamment à la pandémie de Covid-19, ainsi que l’ont souligné nos confrères du Monde. Mais elle a depuis été reprise par la sphère complotiste qui y a vu des références à “l’apocalypse”.

“Liberté d’expression” selon Avignon

Selon France Bleu, il a un temps été question que la fresque, peinte sur un bâtiment appartenant au Grand Avignon, soit supprimée, mais il n’en sera finalement rien. La communauté de communes ainsi que la mairie, ont confirmé à la radio comme à La Provence que la fresque resterait bien en place. Elles estiment que “chacun peut interpréter l’image comme il veut puisqu’il n’y a pas de mot sur ce mur”, soulignant par ailleurs “vouloir ainsi respecter la liberté d’expression”.
Comme le rappelle BFMTV, ce n’est pas la première fois que le graffeur Lekto fait parler de lui pour ses réalisations. Il avait notamment dépeint sur le même mur Olivier Véran, alors ministre de la Santé, entouré de seringues, ou encore Jean-Michel Blanquer avec un bonnet d’âne.

Cécile Helle est Maire d’Avignon. En fonction de 2014 à 2020, elle a été réélue le 4 juillet 2020 pour un nouveau mandat de 6 ans.

Au sein du Parti Socialiste

Cécile HELLE a occupé les fonctions de Secrétaire Nationale aux Droits de l’Homme et à la Citoyenneté de 1997 à 2002. Auteure d’un rapport sur les discriminations raciales dans le monde du travail, elle a œuvré tout au long de ces années pour une plus grande reconnaissance des questions liées à la diversité au sein de la société française, ainsi qu’au sein de la sphère politique et publique. Elle a également été membre du Conseil National de 1997 à 2008 et du Bureau National de 1999 à 2004.
Elle connait bien le sujet du racisme puisqu’elle semble être une partisane de  l’islamo-gauchisme et pratique l’antisémitisme qui se distingue du racisme par son haut niveau de haine fantasmée. Elle prétend que rien n’est écrit qui puisse laisser à penser que c’est de l’antisémitisme. Elle devrait pourtant savoir qu’un dessin en dit plus qu’un long discours.
Après les agissements antisémites de Mélenchon et de sa nouvelle égérie Rachel kéké qui soutien Bachar Al-Assad, les propos de nombre de LFI, des verts  et maintenant de socialistes, les Juifs de France ont raison de ne pas se sentir en sécurité.

UN ARTISTE TRÈS POLITIQUE

En bas à droite de la fresque, on aperçoit le pseudonyme lekto. Sur son compte Instagram, cet artiste publie des photos de ses œuvres depuis le 5 septembre 2020. Sur presque chaque post apparaît la mention « #Avignon ». Les dessins ne sont pas tous controversés. lekto a ainsi représenté par le passé le visage de la peintre mexicaine Frida Kahlo ou encore celui du rappeur français Freeze Corleone (lui-même mit en cause pour antisémitisme).
D’autres fresques ont une connotation bien plus politique. Le 15 novembre 2020, il a partagé un graffiti de l’infectiologue Didier Raoult, controversé notamment pour sa promotion de l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19, imitant le signe de ralliement rappeur marseillais Jul. lekto a aussi représenté, le 28 juillet 2021, Francis Lalanne, vêtu d’un gilet jaune et coiffé d’un casque celte avec l’inscription « Lalanix contre l’empire ». Plus récemment, le graffeur a peint l’ex-ministre de la Santé, Olivier Véran, artisan de la stratégie vaccinale de la France, encerclé par des seringues. Juste avant, il avait représenté l’ancien ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, avec un bonnet d’âne.

———————————————————–

Une  » fresque » à caractère antisémite où le Président de la République se trouve transformé en marionnette aux mains de Jacques Attali, sur plusieurs mètres de haut en Avignon.
Cette soi-disant fresque, vu sa taille, n’a pu échapper à la vigilance des autorités apparaît comme une caricature géante aux traits trop connus  qui va venir renforcer et la haine du Président de la République et la haine antisémite. Attribuée à un dénommé Letko, cette peinture est une attaque directe à la démocratie, elle ne peut être que condamnable et condamnée. L’auteur prétend qu’en l’absence de texte, ce ne serait qu’une extrapolation, injustifiée selon lui. C’est l’association AJC qui a révélé ces faits.
Le BNVCA, Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme, a chargé son Conseil Me Serfati de déposer plainte et de rechercher les éventuelles complicités locales qui ont permis une telle fresque complotiste et antijuive. Le BNVCA ajoute que ce n’est pas parce que des partis politiques ont pour fonds de commerce un antisémitisme plus ou moins affiché, qu’il renoncera à poursuivre les messages qui, en incitant à la haine, alimentent les passages à l’acte. Le BNVCA attend une condamnation large de tels faits.
Le BNVCA demande au Maire de la ville Mme Helle et au Préfet de faire effacer cette fresque dans délai. Cet événement va permettre de mesurer, dans la nouvelle configuration du paysage politique, où en est la lutte contre l’antisémitisme et l’attachement aux valeurs démocratiques.
Jforum – BNVCA

 

 

 

 

25 Commentaires

  1. Mais à quoi donc fallait-il s’attendre avec Macron « Tsar de l’Europe ».
    Macron manipulé et à la solde de multinational oui certainement, mais pourquoi ne pas avoir mis Mulliez ou Lagardère à la place d’Attali.
    Saurait été fait comme cela (il ne faut pas rêver) il y en a qui aurait fait courir la rumeur que Mulliez ou Lagardère sont Juifs.
    Cette fresque pu l’antisémitisme islamogauchiste à plein le nez.
    Encore la vielle recette d’accuser les juifs de la spoliation etc….
    Ces gauchistes sont les pires des intégristes catholiques refoulés.

  2. Il y a beaucoup d’inquiétudes justifiées devant cette fresque. Mais depuis 1940 beaucoup de choses ont changé. Il existe un État Juif puissant et l’antisémitisme en France est avant tout islamique. Les gauchistes ont pris le train en marche et main dans la main l’islamo- gauchisme poursuit son bonhomme de chemin, la destruction du caractère français de la France. Les attaques ponctuelles contre les juifs en France se poursuivront car ils ont pour finalité de pousser les juifs au retour. Et sa marche. Regardez le nombre de Juifs français qui ont fait leur alya en raison de l’antisémitisme islamo-gauchiste. Le peuple juif n’a plus à craindre le nazisme. Il avait une finalité déraciner les Juifs d’Europe et rendre incontournable la renaissance d’Israël. Un livre est sur Amazon.fr. Du déracinement des Juifs d’Europe 1933 1945. Dialogues avec un Ange.

  3. La plaisanterie est VAINE, quand le fond est MECHANT.. Je rappellerai juste ici, ce qui est écrit : Que celui qui aime Israël sera béni, et que celui qui n’aime pas Israël sera maudit !!! Ce n’est pas de moi, Cela vient du Très Haut. À bon entendeur !!! Et moi, je me réjouis de me rendre en Israël dans un mois.. J’y ai des Ami(e)s avec des valeurs, et c’est un véritable enchantement pour moi d’y retourner et de me fondre dans la foule. Et puis une dernière chose, je m’adresse aux antisémites, auriez vous le courage et surtout l’humilité de vous regarder devant un miroir ce soir, de rentrer en vous-même, et d’oser dire que vous n’êtes finalement pas mieux que les autres.. Moi, j’ai déjà fait mon examen.. Je ne suis fière de ce que j’y ai découvert, mais je travaille sur moi..

  4. Bonjour à tous,
    Ne pas critiquer Attali sans courir le risque d’être taxer d’antisémite est très spécieux !
    J’ai soutenu Zemmour à la présidentielle, là ne je peux pas être traité d’antisémite ?
    Si puisque que BHL a dit que le Z était antisémite, mais le Z est juif, c’est pas le sujet !
    oui mais en même temps, nous sommes amis, oui mais il est antisémite, donc tu es antisémite. la boucle est bouclée !
    C’est kafkaïen, merde je remets le couvert !
    Ça va bien se passer, pas sûr !
    Bonne fin de semaine à tous.
    Alexpierre.

  5. Pourquoi ne pas critiquer Attali ? Par sa carence absolue du moindre bon sens Il a nui à la France depuis 40 ans, voir l’état de ce pauvre pays en voie de sous développement grâce entre autres à ses conseils prodigués à des incompétents éblouis par son érudition;
    Le problème est que malgré la proximité de la Shoah l’antisémitisme prospère toujours dans le monde et donc en France aussi et il faut sûrement être juif pour comprendre la véritable allergie à tout ce qui peut rappeler l’ambiance des années 30 (et des 2000 ans d’antijudaïsme puis d’antisémitisme souvent très cruels qui ont précédé cette époque). Cette fresque évoque par son style immanquablement des affiches de cette période. Il serait plus sain de la supprimer, ce qui n’empêcherait pas de critiquer qui que ce soit mais dans un style différent.

  6. Il se trouve que d’après moi, et sans avoir besoin de cette fresque, que Macron n’a été qu’un « ampelman » (automate de feu rouge aux passages piétons) manipulé par les milliardaires sans nationalité ou à multinationalités. C’est d’ailleurs ce qui explique la désaffection des citoyens dans leurs « rôles » d’électeurs. De plus, il se trouve qu’Attali serait le professeur de Macron, alors quand on sait, si on le sait, qu’Attali serait de confession juive ! De là à accuser bêtement cette fresque d’antisémitisme, n’est-ce pas raviver inutilement et tellement banalement quelques subconscients aux souvenirs des faussaires auteurs des « Protocoles des Sages de Sion » ? Par ailleurs, Jacques Attali ne se sert il pas du « Kapital » de Karl Matx pour justifier le capitalisme mondialiste ? Et du coup, accuserez-vous le « Juif » Karl Marx d’antisémitisme quand il critique la classe des « affairistes » ?

  7. Personnellement, peut-on qualifier cette fresque d’antisémite ? J’ai envie de dire non et en même temps…

    Il est vrai que Attali, Soros, Zuckerberg, Schwab et Yuval Noah Harari sont Juifs et font partis de cette clique de Davos mais pas que…. Il est évident que des Goyim comme Macron, Trudeau, Merckel, Draghi, Bill Gates et j’en passe en font aussi partis.

    Mais tous ces hommes, qu’ils soient Juifs ou pas Juifs, quand on lit leurs livres, leurs déclarations et qu’on voit leurs actes, ils ont tous un point commun: La détestation de leur prochain. Ces individus ont de mauvaises intentions et ils ne portent pas l’humanité dans leur coeur !

    Permettez-moi d’aller plus loin, que ces hommes soient Juifs ou pas, ce sont tous des descendants d’Amalec. Certains renient leur judaïté et ne cachent pas leur haine vis-à-vis d’Israël comme un certain Yuval Noah Harari, qui a de surcroît écrit des livres très inquiétants.

    Personnellement, j’appelle vraiment les Juifs en France ou ailleurs de se renseigner sur tous ces hommes, leurs projets, d’avoir du discernement

    En conclusion, j’aimerai dire: Que les Juifs ne se trompent pas d’ennemis et en même temps…. J’aimerai aussi que les commentateurs Juifs de ce site ne me prêtent pas de mauvaises intentions mais j’essaie simplement d’avertir.

    Quoi qu’il en soit, que Dieu prennent soin des Juifs et d’Israël dans ces temps difficiles mais pas que…

  8. C’est vrai que Monsieur Attali n’est pas pour rien dans l’ascension de M. Macron, non pas parce qu’il est juif mais influent.
    Je trouve plus injurieux la représentation du Président Macron en Pinocchio, et donc menteur au nez qui s’allonge, marionnette sous influence(s).
    Toutefois il demeure dans l’Adn de la France un gène antisémite qu’il ne faut pas solliciter et je crains que la partie subliminale du dessin ne le fasse !
    S’excuser, de la part de l’auteur comme de la Maire, qu’il n’y ait pas « de mots » sur le dessin, est déjà une justification qui met en cause leur motivation cachée, peut-être, mais en tout cas consciente et donc coupable.
    La liberté d’expression ne peut être le passe droit que l’on souhaite lui donner.
    Justice ! Fais ton devoir !

  9. Cette fresque laisse perplexe.
    Sans vouloir me faire l’avocat du diable, on pourrait tout simplement se dire qu’il se trouve, très fortuitement, qu’Attali est juif et que Macron ne l’est pas.
    Par ailleurs, on sait qu’Attali avait repéré Macron et fait en sorte que ce dernier fasse son chemin en politique, vues l’approche d’Attali.
    Dans une interview (un bon point à qui en retrouvera la référence), on demande à Attali pourquoi il ne se présente pas aux présidentielles. Il répond qu’il sait qu’il arriverait peut-être à récolter 4% des suffrages.
    D’un autre côté, il n’y a qu’un pas pour passer du Juif qui assujetti les peuples pour dominer le monde. Ce pas se franchit sans aucun problème au sein du vaste public pour qui ce dessin résume bien des enjeux. Donc, même si l’auteur n’est pas antisémite, et même s’il peut ne pas avoir l’intention précitée, il n’en est pas moins dans les bottes d’un incitateur à l’antisémitisme. Cqfd ? Il me semble.

    • Bonjour, Yéochoua, pour plus de pédagogie en ce qui concerne ce sujet, je conseille la lecture de Michel Bounan dans « L’Etat retors » dont je recopie ici la Quat’de couve : « L’antisémitisme est précisément à la critique sociale ce que sont les « Protocoles des Sages de Sion » au « Dialogue aux Enfers entre Machiavel et Montesquieu » de Maurice Joly: non pas ‘une théorie insensée’, comme ne cessent de le répéter les naïfs, mais la ‘contrefaçon policière d’une agitation révolutionnaire’. Voilà la raison de son succès populaire : il parle la langue la plus dangereuse du pays pour en détourner le fleuve. – Michel Bounan – 43 pages aux éditions Allia.

  10. Pour moi cette fresque pue l’antisémitisme, elle me rappelle les dessins antisémites de la guerre 40/45dont je me souviens très bien, car j’ai une très bonne mémoire. J’avais près de 10 ans, dont j’a un certain age et une excellente mémoire. C’s
    est le meme style de dessin antisémite. et cela me fait peur, heureusement, je ne serai bientôt plus sur terre pour voir ce qui se passe partout dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.