La France proteste contre l’expulsion par Israël d’un terroriste qui prévoyait de tuer le grand rabbin Ovadia Yosef z’l

La France a demandé dimanche à Israël de reporter l’expulsion et de permettre à Hamouri, qui est de nationalité française, de retrouver sa famille à Jérusalem.

JForum : Notons le message à double-standard, en plein procès du terrorisme pour Charlie-Hebdo et HyperCacher, la France -qui a négocié avec le Hezbollah, Abu Nidal, etc. -veut maintenir des privilèges de maraude, de propagande et de repérage en Israël pour les tueurs de Juifs.

Salah Hamouri montre son passeport français lors d'un entretien avec Reuters dans le quartier de Dahiyet al-Barid, 19 décembre 2011 (crédit photo: REUTERS / MOHAMAD TOROKMAN)
Salah Hamouri montre son passeport français lors d’un entretien avec Reuters dans le quartier de Dahiyet al-Barid, 19 décembre 2011 (crédit photo: REUTERS / MOHAMAD TOROKMAN)

La France a enregistré une protestation officielle contre l’expulsion prévue par Israël du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri qui prévoyait d’assassiner l’ancien grand rabbin Ovadia Yosef, ainsi qu’il prévoyait d’autres attaques.

La France a demandé dimanche à Israël de reporter l’expulsion et de permettre à Hamouri, qui est de nationalité française, de retrouver sa famille à Jérusalem.

La directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères pour l’Europe, Anna Azari, a déclaré à l’ambassadeur de France en Israël Eric Danon qu’Israël prévoyait de révoquer la résidence de Hamouri à la lumière de son adhésion continue et active au Front populaire pour la libération de la Palestine ( FPLP ).

«Israël est déterminé à combattre le terrorisme et agit contre les terroristes parmi nous, comme le font la France et de nombreux autres pays dans le monde», a-t-elle déclaré.

Azari a partagé des détails sur le cas de Hamouri avec Danon, notamment le fait qu’il avait été condamné à des peines de prison pour de nombreux crimes de sécurité, notamment la participation à l’assassinat prévu de Yosef, qui a été déjoué, le financement du terrorisme et le recrutement de membres du FPLP.

Hamouri continue ses actions hostiles contre Israël à ce jour, a poursuivi Azari, et a récemment été placé en détention administrative pendant 13 mois à cause de ces activités.

Selon Azari, Hamouri a profité de son statut de résident permanent pour nuire à l’État d’Israël et à ses résidents, ce qui est un abus de confiance manifeste contre l’État – la norme par laquelle Israël révoque la résidence.

Hamouri est né à Jérusalem d’une mère française et d’un père palestinien et est de nationalité française. Son épouse Elsa Lefort, fille de l’ancien député communiste français et président de l’Association de solidarité France-Palestine Jean-Claude Lefort, a été expulsée d’Israël en 2016 et interdite pendant 10 ans.Ils ont un fils de quatre ans.

Le membre du FPLP a été condamné à sept ans de prison pour son implication dans la tentative d’assassinat de Yosef, mais a été libéré après deux ans en tant que l’un des 1027 terroristes échangés contre le soldat captif Gilad Shalit en 2011.

Après sa libération, il a déclaré à Reuters qu’il n’avait aucun regret, déclarant « Je suis certain de la voie et des choix que j’ai choisis« .

Hamouri a qualifié Yosef de «symbole du racisme et du fanatisme en Israël».

Yosef a consenti à la libération de Hamouri de prison, car cela a permis à Schalit d’être libéré.

Le ministère de l’Intérieur a informé Hamouri jeudi qu’il prévoyait de révoquer son statut de résident permanent de Jérusalem, le déportant effectivement, en raison de ses liens continus avec le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).Il a un mois pour faire appel de la décision.

La Knesset a adopté une loi en 2018 qui permet au gouvernement de révoquer le statut de résident permanent des résidents de Jérusalem-Est qui ont commis un acte d’abus de confiance contre l’État. Le ministre de l’Intérieur doit consulter le ministre de la Justice avant de prendre sa décision, et le résident peut faire appel devant le tribunal de district.

16 Commentaires

  1. @  » La France proteste contre l’expulsion par Israël d’un terroriste  » .
    La France depuis l’affaire Dreyfus et Vichy a toujours été fidéle à elle même .
    La seule parenthése dans ces relations étaient liées à la guerre d’Algérie .
    Et quand le  » grand libérateur  » planqué de Londres a débarqué à l’Elysée il a donné un second souffle à cet antisémitisme ancré dans la politique intérieure et extérieure de la France .
    Les Juifs en payent encore aujourd’hui les conséquences .
    Ce que ne sait pas la France c’est qu’elle ne survivra pas à sa politique .
    Demain la France sera musulmane et les minarets remplaceront nos clochers millénaires .
    Pauvre France .

    • Bien raisonné, et les femmes porteront le voile et fermeront ce qui leur sert de garde-manger sans broncher. Pourquoi la France ne soutiendrait-elle pas les terroristes et les candidas au terrorisme quand le plus haut représentant les soutient. Oui bien sur : pauvre France qui est occupée à vendre son patrimoine matériel et culturel et abandonner sa culture chrétienne millénaire. Dans quelle merde se sont foutus les français avec un tel représentant?

  2. Le relacher , le suivre à la trace et le moment venu l’abattre comme un chien .

    Qu’est ce qu’on s’emmerde avec cette pourriture ?

    On leur donne trop d’importance .

    Pensons à nos malheureuses victimes….et elles sont nombreuse hélas .

  3. Israël continue toujours à payer les conséquences des mauvaises décisions politiques prises en Juin 1967 et de n’avoir-pas déplacé ces populations non-Juives hors de la Judée-Samarie. Il faut savoir avoir l’honnêteté, et même l’humilité, de reconnaître son erreur, la corriger, et en tirer les leçons afin de ne plus recommencer la même erreur à l’Avenir. En Juin 1967, Israël n’avait-pas d’autre choix rationnel que déplacer les squatters arabes, ou leur céder la Terre Juive. Aucun politicien n’a eu depuis le courage de trancher le dilemme et personne n’a depuis reconnu ses fautes. Tant que ce stade n’aura-pas été atteint, Israël n’avancera-pas sur cette affaire. Quand viendra le politicien courageux capable de trancher dans le vif?

    • Organiser des déportations de populations ne peut être acceptable, y compris pour les amis indéfectibles d’Israel.
      Le cas Hamouri peut être réglé très vite et servir de jurisprudence. Du moment qu’il a été condamné pour tentative de meurtre, qu’il a été libéré avant l’heure en échange de Guilad Shalit (notez au passage que Hamouri ne vaut même pas un millième de ce que vaut Shalit !!), qu’il revendique appartenir encore à une organisation terroriste anti-israélienne, qu’il continue ses activités terroristes, et qu’il a une seconde nationalité, il doit être déclaré persona non gratta sur le territoire israélien dont fait partie Jérusalem Est-Ouest-Nord et Sud. I peut aller à Gaza si cela lui chante, mais OUT d’Israel. La France fera semblant de protester, les antisémites organiseront des manifs à Paris, et puis la chose se calmera et on oubliera, comme cela s’est passé par exemple avec Jerusalem capitale d’Israel.

      • Non, il ne peut même pas « aller à Gaza », le blocus, surtout à l’endroit d’un terroriste, armé ou non, reste total. Donc il va dans le 93 ou le 95 et Lefort, Macron, les cocos ou quiconque, se le gardent et point-barre. Et sa famille peut le visiter à Paris.
        Il y a un appareillage juridique complet qui peut accompagner ce type d’individus, assorti du traçage policier et de renseignement idoine. Les familles de terros sont fichées, elles peuvent être traitées selon la même jurisprudence. Tout ce qui ne relève pas encore ou ne relèvera pas du judiciaire doit trouver des arrangements avec la grande tolérance de la force légiférante et ordonnatrice des lieux. Un pays qui continue de soutenir les terroristes et justiciables localement doit être traité avec une grande suspicion et ses requêtes suivre le tracé prévu à cet effet : direction la corbeille.

      • @Itsik
        Il est plus facile de prétendre qu' »Organiser des déportations de populations ne peut être acceptable » que de reconnaitre l’incapacité des politiciens israéliens à trancher dans le vif et ce depuis juin 1967. Le problème est que cette incapacité politique a été, et est toujours, la source de nombreuses morts non-nécessaires de Juifs, civils et militaires, en Israël et dans le Monde. Cette affaire démontre clairement combien l’irrationalité des politiciens israéliens est perdante sur le long terme, ce qui est une insulte à notre Rationalisme Juif multimillénaire. La seule solution, pour les Juifs qui refusent de se prendre pour Dieu, est de baser sa pensée et ses décisions sur la Réalité et donc déplacer, et non « déporter », les populations de squatters arabes. Seulement avons-nous, dans le Peuple Juif, des politiciens dignes de ce nom et courageux pour ce faire?

        Dans tous les cas, au sens du Traité Talmudique Horayoth, les dirigeants politiques israéliens doivent assumer devant la Knesset la responsabilité de toutes ces morts non-nécessaires de Juifs tués par les squatters arabes. Vive la lâcheté? Rahem.

  4. La France n’a strictement rien à dire des affaires sécuritaires intérieures d’Ysraël. Cette ingérence et ce toupet de prendre ce pays de la Nation d’Ysraël, état juif, pour une ex république bananiere obscure à dictature assistée, comme certains états africains sortis de la colonisation !
    D’autant que c’est PRÉCISÉMENT CETTE FRANCE, avec le royaume uni, qui est responsable du chaos qui a régné, jusqu’à ce jour, au proche et Moyen-Orient ! Elle le paie d’ailleurs très lourdement, colonisée à son tour, comme le royaume uni aussi.
    Attention, en Terre consacrée, les Enfants du Bon Dieu peuvent être ‘aussi’ des canards sauvages.

  5. « La France a demandé dimanche à Israël de reporter l’expulsion et de permettre à Hamouri, qui est de nationalité française, de retrouver sa famille à Jérusalem. »

    sa famille ? laquelle ?

    je croyais que la fille Lefort avait été expulsée d’ Israel pour eviter d’ y pondre son chiard ?a jérusalem , ouest ? est ??

    a moins qu on ne parle de sa famille paternelle arabe ?

    « terroriste un jour, terroriste toujours »

    je vais parler en veritable arabe aux arabes: pas de prisonniers chez cette engeance! élimination sur le champ, comme dans n’ importe quel pays musulman

    et vous verrez que les attentats disparaitront, sauf cas de puceaux avides de se taper les houris promises a tous ces crétins

  6. «  »a été libéré après deux ans en tant que l’un des 1027 terroristes échangés contre le soldat captif Gilad Shalit en 2011. »

    d’ ou l’ immense erreur de faire des prisonniers chez ces dechets terros

    amourir de rire!

    le voyou « Franco bidule » est bien sur soutenu par les laquais d’ orsay et le nouveau sauveur du Liban
    il a engrossé la fille Lefort, fille de l’ immonde antijuif Lefort, histoire de faire naitre son chiard en Israel
    Israel avait prévu la perfidie qui aurait fait du lardon un Israelien, et finalement il est né en France

  7. Il faut qu’Israël tienne bon face à la France du minable de l’Elysée et du non moins minable Le Drian.
    Il ne manquerait plus que toute la famille soit réunie en Israël. Car ne l’oublions pas la femme de ce terroriste est la fille du plus virulent des antisémites.
    ROSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.