L’abattage Casher interdit en Belgique

La Cour européenne de justice a confirmé l’interdiction de l’abattage casher dans le pays et a rejeté la démarche des communautés juive et musulmane de Belgique, dirigée par la communauté juive. L’ambassadeur d’Israël en Belgique: « C’est un coup dur pour la vie juive en Europe. » Pour le rabbin de Belgique: « cette discrimination qui sent l’antisémitisme. » Pour les rabbins européens: « On nous a donné une gifle retentissante. La décision a déjà un effet dévastateur sur le terrain. »

 

Pas d’abattage casher en Belgique: la Cour européenne de justice a décidé de maintenir l’interdiction de l’abattage casher dans le pays, à la suite d’une procédure des communautés juive et musulmane de Belgique, dirigée par la communauté juive. « C’est une décision catastrophique », a déclaré l’ambassadeur d’Israël en Belgique, Emanuel Nachshon. « C’est un coup dur pour la vie juive en Europe. La tolérance et le pluralisme sont probablement des paroles creuses aux yeux de certaines personnes. »

La Cour de justice de l’UE s’est réunie pour la première fois en juillet pour discuter de la légalité de l’interdiction imposée par deux provinces de Belgique – la Wallonie et la Flandre – sur l’abattage casher, qui nécessite de donner un choc électrique aux animaux avant l’abattage, contrairement à la halakhah.

Selon l’arrêt de principe de la Cour, les États membres de l’UE sont plus susceptibles de promulguer des lois interdisant l’abattage casher, et ces lois ne violent pas en elles-mêmes les droits à la liberté de religion consacrés dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. La décision est contraire à un avis rendu début septembre 2020 par le procureur général de l’Union pour les droits de l’homme dans l’Union.

Les communautés juives européennes sont désormais sérieusement préoccupées par les conséquences pour un certain nombre de pays européens, qui interdiront également les abattages casher suite à la décision de la Cour de justice.

L’Union européenne a un règlement de 2009 réglementant l’abattage des animaux et stipule que les animaux ne doivent pas être abattus sans étourdissement, à une exception près: l’abattage pour des raisons religieuses (casher pour les juifs ou halal pour les musulmans). L’Union a également laissé une exception selon laquelle les États membres sont autorisés à imposer des restrictions supplémentaires au-delà de celles énoncées dans la réglementation européenne, afin d’assurer une meilleure protection des animaux.

Suite à la réglementation, un certain nombre de pays en Europe interdisent déjà l’abattage quotidien, notamment le Danemark, la Slovénie, la Suède et depuis janvier 2019 – même deux provinces de Belgique . La communauté juive du pays a adressé une requête à la Cour constitutionnelle belge, arguant que la législation en Wallonie et en Flandre est contraire à la réglementation européenne et même aux autres conventions européennes sur les droits de l’homme et la liberté de religion, en ce qu’elle stérilise la légitimité accordée à l’abattage religieux.

« Décision anti-démocratique »

Le rabbin de Belgique et le représentant de la Conférence rabbinique européenne auprès des institutions de l’UE, le rabbin Avraham Gigi, qui faisait partie des pétitionnaires , ont déclaré que « c’est une discrimination qui sent l’antisémitisme. Si la Cour constitutionnelle de Belgique adopte, comme prévu, la décision À Strasbourg. « 

  הרב מנחם מרגולין

« Déterminer comment nous sommes attaqués par une ingérence flagrante dans la vie juive, et le fait qu’ils nous dirigent vers d’autres pays pour consommer de la viande casher est à la fois scandaleux et désobligeant », a-t-il ajouté. Le rabbin Gigi a exprimé sa profonde déception face au fait que contrairement à la croyance populaire, le tribunal a choisi d’ignorer l’opinion de Gérard Hogan, le conseiller juridique de la Cour européenne des droits de l’homme à Luxembourg. Hogan a jugé que la décision du parlement belge était contraire aux lois de l’UE sur la liberté religieuse.

Le CCOJB, l’organisation faîtière des organisations juives de Belgique, a déclaré que l’UE ne défend plus les droits religieux des minorités. La Cour de justice est allée jusqu’à approuver l’interdiction de l’abattage casher.

Johan Benizri, président du COOJB et vice-président du Congrès juif européen, a déclaré que « la décision d’interdire l’abbatage casher est non seulement décevante mais aussi antidémocratique. Aucune démocratie ne peut exister lorsque ses citoyens sont privés de leurs droits de l’homme et de leurs droits civils fondamentaux ». . Il a ajouté que l’organisation avait l’intention de faire appel à tout moyen légal pour réparer l’injustice.

« Triste jour pour les Juifs d’Europe »

Le rabbin Menachem Margolin, président de l’Association des organisations juives d’Europe (EJA), qui mène de nombreuses années de luttes contre les tentatives législatives contre les abattages casher à travers le continent, a précisé que l’association qu’il dirige examinera toutes les voies légales et parlementaires possibles pour protéger les droits des juifs partout en Europe.

« C’est un triste jour pour la communauté juive européenne », a-t-il déclaré. << Pendant des décennies, et même si l’on parle de droits des animaux, l’abattage casher a fait l’objet d’un flot d’attaques incessantes et de tentatives répétées pour l’interdire. Toute la base des attaques repose sur la prémisse complètement fausse que l’abattage casher est plus cruel que l’abattage ordinaire, alors que la chasse est autorisée. « En Europe, à des fins sportives par respect pour … la tradition des générations. Le gouvernement place le bien-être animal au-dessus du droit fondamental des minorités à la liberté de religion et constitue une grave violation de la démocratie. »

Le rabbin Margolin a averti que « la décision a un potentiel destructeur pour les communautés juives d’autres pays européens, car elle permet à d’autres pays de traiter le principe de la liberté religieuse comme » négociable  » et de suivre la Belgique. Si un pays européen le fait, il n’aura plus de viande casher disponible en Europe.  » .

Il a ajouté: « Le tribunal a envoyé un terrible message aux Juifs d’Europe: vous et vos coutumes n’êtes pas les bienvenus ici. C’est un déni de nos droits fondamentaux en tant que citoyens de l’Europe. Nous ne pouvons pas lui donner un coup de main, et nous continuerons à agir de toutes les manières pour que cela ne se produise pas. »

« Grande hypocrisie »

La «Conférence rabbinique européenne» rejette avec dégoût ce qu’elle appelle «l’intervention grossière du tribunal luxembourgeois dans le droit juif». Le président de la conférence, le rabbin Pinchas Goldschmidt, a déclaré qu’il est impudent pour eux de déterminer pour nous comment l’abattage casher est effectué selon la loi juive ». « C’est une décision de grande portée qui est une claque retentissante face aux déclarations récentes des institutions européennes selon lesquelles la vie juive doit être respectée et la liberté de religion doit être combattue. L’hypocrisie est particulièrement grande lorsque les usines de viande ont un permis de tuer des animaux et que la chasse n’est pas interdite. »

הרב אברהם גיגי בוועידת רבני אירופה

La Conférence rabbinique européenne a déclaré que « la décision de la Cour européenne d’appliquer l’interdiction des abattages casher en Flandre et en Wallonie a de graves conséquences pour les communautés juives à travers le pays. L’interdiction d’abattage a déjà eu un effet dévastateur sur la communauté juive belge, provoquant une pénurie de fournitures pendant la pandémie actuelle . »

Ils ont ajouté que « c’est un précédent qui porte atteinte à nos droits de déterminer comment notre mode de vie est conduit selon la religion juive. Historiquement, les interdictions d’abattage religieux ont toujours été liées à l’extrême droite et au contrôle de la population, comme en Suisse pour empêcher l’immigration juive de Russie, et comme en Allemagne nazie. Des années à essayer d’interdire l’abattage rituel aux Pays-Bas. Et dans d’autres pays, sous prétexte que c’est la méthode sert à arrêter la propagation de l’islam dans le pays.

«La contradiction dans l’attitude de la loi envers les entreprises agricoles et industrielles de transformation de la viande et de chasse est intolérable et repose sur une grande hypocrisie. La liberté religieuse est un droit de l’homme. « A cette époque, des centaines de milliers d’animaux ont été tués par des méthodes cruelles, sans parler de la chasse cruelle autorisée par la loi. »

« Violation de la liberté religieuse et du culte en Europe »

Les rabbins européens ont déclaré que « Morning News nous dit que les dirigeants européens se battront résolument pour que les communautés juives vivent et réussissent en Europe, mais ils ne font rien pour protéger notre mode de vie. L’Europe doit indiquer quel type de continent qu’elle veut être. Si des valeurs comme la religion font partie intégrante. À partir de là, le système juridique actuel ne le reflète pas et il doit être examiné d’urgence. « 

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré en réponse à la décision de la Cour européenne de justice: « La Cour européenne de justice a aujourd’hui donné un coup de main à l’interdiction actuelle de l’abattage casher en Belgique, envoyant ainsi un message dur à la communauté juive européenne dans son ensemble. « Au-delà du fait que la décision viole la liberté de culte et de religion en Europe, qui est une valeur fondamentale des droits de l’homme, elle signale aux communautés juives qu’elles ne sont pas les bienvenues en Europe. »

Ils ont ajouté qu’il est important de trouver un moyen de changer la décision et de permettre aux citoyens de l’Union juive de continuer à observer les préceptes de la religion juive. Toute autre décision est contraire aux valeurs de liberté religieuse que les citoyens européens défendent à juste titre. »

Jforum Ynet

Publié: 17.12.20, 14:32

27 Commentaires

  1. Ceux qui mangent des huitres vivantes, trempent vivants des homards dans l’eau chaude, ou mettent des ortolans sans lumière puis les noient dans l’armagnac après les avoir engraissé, etc, etc, la liste est longue … viennent nous donner des leçons sur le bien être animal et sur la façon de tuer les animaux pour les manger.
    Ca fait des milliers d’années que les juifs sont sensibles à ce problème et se transmettent les règles ancestrales pour faire le moins souffrir les bêtes que l’on mange.
    Ces haineux ont inventé les nouvelles façons de haïr les juifs : mutiler les enfants avec la mila et faire souffrir les animaux avec la shehita …

  2. ils devraient interdire la corida la chasse les animaux souffrent aussi..
    la viande cacher elle peut etre importer d autre pays deja preparee..
    sans a avoir a abattre des animaux en europe..

  3. J ai déjà posté cette question, mais je n ai pas eu de réponse, si il y a quelqu un qui peut me répondre ? :

    Il n y a pas besoin que l animal soit conscient, pour pratiquer le rituel, soit la gorge pour le casher, comme d autre procédés qui assurent une mort directe, sans souffrance … Dans la religion il n est pas indiqué que l animal lors de la Shehita soit conscient ?

    Donc où est le problème, les deux procédés, casher et animal inconscient, peuvent être faites en même temps … Et les rabbin sont assez intelligents pour accepter d endormir l animal, et pratiquer notre rituel cacher : Et donc le problème doit venir d autre parts, a moins que quelqu un a compris, et peut nous expliquer ?

    Est ce les Rabbins qui s avent pas s expliquer, ou montrer de logique, ou est ce l Europe, pareils, qui comprends pas que les deux ne sont pas incompatible ?

    Surtout que dans les deux cas, les animaux vivent et sont entassé les uns sur les autres, debout et leurs mouvements limités toutes leurs vies, et avec des hormones, et biochimies mauvaise pour les hommes, pour qu ils ne meurent pas de souffrance ou de dépression avant l abatages …

    D’ailleurs pour trouver de la vrai viande, qui a eu la chance de respirer, voir sortir dehors, c est presque impossible, beaucoup de labels Bio sont mensongers, ou détournent l attention sur une autre caractéristique bio, qui n a rien avoir, mais faisant passer comme telle …

    • le soit disant endormissement des bêtes est une balle dans la tête.
      Pour nous la chéhita est le moyen le moins douloureux pour tuer un animal. C’est d’ailleurs sa principale fonction, que la bête ne sente rien, le couteau doit être sans aucune micro égratignure, c’est un long et fastidieux travail pour le préparer.
      Le bête doit être saine, complète et en bonne santé avant la shehita.
      une bête « endormie avec une balle dans le crâne est déjà morte.
      « l’endormissement » des bêtes dont se prévalent ces antijuifs est en réalité une pratique horriblement douloureuse et stressante pour les animaux.

  4. Une décision qui suinte de puanteur .
    Enfin, un vrais retour au moyen avec « Catherine l’ecologiste ».
    Bien sûr pas un mot des parties de chasse de l’establishment belge avec l’emir du Qatar dans les Ardennes belges.
    C’est à croire qu’en Europe, certains qui ont vendus leurs pays et la liberté de leurs citoyens pour quelques contrats,Airbus contre mosquées, ont le cul durement troué et sans étourdissement, quand ils voient des accords de normalisation entre Israël qui n’a jamais baissé son froc et certains pays arabes.
    Enfin, comment peut-on croire qu’une barre de ferraille ou une balle dans le crâne est moins douloureuse qu’une incision de la gorge entraînant l’evanouissement de la bête. On devrait mettre en electro-encephalograme sur la bête le résultat devrait être probant.
    Aussi, prétexter lutter contre l’islamisme en interdisant l’abattage rituel est complètement ahurissant et relève d’un manque de courage hallucinant. Ils ne faut réellement ne rien avoir dans le froc!
    Enfin, ne pas se faire d’illusion, ces politiques sont du même lot que es islamistes, on test d’abord sur les juifs et ensuite on applique à tout le monde

  5. Je pense que cette mesure est plus orientée contre le halal mais que les états sont contraints de réunir abatages cacher et halal .Au détriment de la communauté juive .Il faut aussi penser au bien-être animal et à sa non-souffrance.Ce à quoi les juifs devraient être sensibles et sensibilisés . La société doit évoluer .L’alimentation juive ne se limite pas à l’abatage ses animaux !

  6. Je ne comprends pas, si il y a quelqu un qui peut me répondre :

    Il n y a pas besoin que l animal soit conscient, pour pratiquer le rituel, soit la gorge pour le casher, comme d autre procédés qui assurent une mort directe, sans souffrance …

    Donc où est le problème, les deux procédés, casher et animal inconscient, peuvent être faites en même temps … Et les rabbin sont assez intelligents pour accepter d endormir l animal, et pratiquer notre rituel cacher :

    Il N est pas marqué que l animal doit etre conscient … ? Et donc le problème doit venir d autre parts, a moins que quelqu un a compris, et peut nous expliquer ?

    Surtout que dans les deux cas, les animaux vivent et sont entassé les uns sur les autres, debout et leurs mouvements limités toutes leurs vies, et avec des hormones, et biochimies mauvaise pour les hommes, pour qu ils ne meurent pas de souffrance ou de dépression avant l abatages …

    D’ailleurs pour trouver de la vrai viande, qui a eu la chance de respirer, voir sortir dehors, c est presque impossible, beaucoup de labels Bio sont mensongers, ou détournent l attention sur une autre caractéristique bio, qui n a rien avoir, mais faisant passer comme telle …

  7. Le comportement des Juifs religieux est absolument affligeant et dégradant, en s’associant aux musulmans pour faire pression sur nos lois de l’amélioration de la condition animale afin de les contourner pour des raisons purement superstitieuses est quelque chose d’assez dégoutant. Je suis sioniste , j’ai aussi des origines juives, je soutiendrais toujours la cause du peuple juif, cependant si les Juifs religieux se sentent plus proches des musulmans et de leurs traditions archaïques et cruelles sur la condition animale, les juifs religieux deviennent indéfendables. Oser comme le fait l’auteur de cet article qualifier de mesure antisémite le fait d’imposer l’étourdissement avant abattage, n’est pas à l’honneur du peuple juif, il s’agit même d’une manipulation dégoutante pour protéger une pratique dégoutante.

    • Cette agression europeenne contre notre pratique religieuse relève d’une guerre ouverte contre nous. La chasse, le homard cuit vivant, les porcs gazés……ne leur posent pas de probleme de bien etre animal. Apprenons a nos enfants que ce continent n’a comme moteur que la haine du juif déguisée derriere le mot « progrès ». La seule et unique solution est de quitter ce continent pour un ailleurs

  8. Il faut que les dogmes disparaissent et cela pour toutes les religions…Les juifs par leur conditionnement religieux ouvrent la porte de l’Europe aux islamistes…qui une fois majoritaires pourront mettre en applicationleur haine viscérales en application à l’égard des juifs ! Que le casher ou le hallal se pratique en Israël ou dans les pays musulmans OK 100 % OK mais dans les pays où la religions n’a pas sa place, seulement dans le privé…les abattages rituels doivent disparaître. Souvenons nous pour la France du Concordat, Tout pour les juifs en tant que citoyens rien en tant que juifs….ce concordat qui n’est plus appliqué devrait être remis au gout du jour et aussi s’appliquer pour les musulmans ! Tout potr lec citoyens quelque soit leur religion mais rien au nom de la religion !

  9. L’Europe dirigée par une bande de voyous fonctionnaires bureaucrates ne connaissent rien aux principes de liberté et démocraties devient de plus en plus antisémite avec leurs lois contraignantes, déjà cela se passe mal avec les anglais qui ont voulu sortir , l’Europe au service de l´Allemagne, ce vaincu de la guerre fait chier tout le monde , on a pas fini d’en voir il faudra en sortir comme l’Angleterre….

  10. « Faire appel à tous les moyens Légaux »!!!! Connerie juive qui n’a encore rien compris ….
    Ils s’en foutent….. et il n’y a pas de Moyens Légaux pour faire changer de braquet les antijuifs, nazis ou pas! On les largue… et on devient Israéliens…
    Ils viendront à plat ventre pour nous réclamer……..! Et puis on se fait livrer par Amazon et les connards Wallons et leur pendant batave feront faillite….
    Aussi, je pense que le choc électrique n’a pas été prévu par Moise…..et pour cause. Ce point de vue soi-disant Halachique est indéfendable aujourd’hui.
    Nos Orthodoxes sont souvent aussi archaïques et bêtes que ceux du Coran……Le Judaïsme vaut mieux que cela….

  11. Il faut absolument exiger immédiatement demander une interdiction totale de la chasse en Europe, car les animaux souffrent énormément avant de mourir.
    On verra ce que ces hypocrites diront

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.