Accord Yesh Atid-Meretz

Les équipes de négociateurs de Yesh Atid et de Meretz ont conclu un accord de coalition, dans la mesure où Yaïr Lapid arrivait à former un gouvernement. En vertu de cet accord, le parti d’extrême gauche obtiendrait deux à trois ministères : celui de la Santé (Nitzan Horovitz), de la Protection de l’environnement (Tamar Sandberg) et éventuellement le ministère de la coopération régionale, qui serait accordé à Issawi Fredj.

Les deux partis se sont également mis d’accord sur l’adoption d’un certain nombre de lois ainsi que sur les grandes lignes des sujets touchant aux relations entre l’Etat et la religion.

Pour l’instant, Yaïr Lapid a signé avec Israël Beiteinou et Meretz, ce qui lui donne un bloc de 30 députés. Mais il s’agissait de deux partis qui étaient déjà dans son escarcelle, comme le seront Bleu-Blanc et le Parti travailliste, avec lesquels il atteindra 45 sièges. L’objectif de Yaïr Lapid est de présenter au plus vite un groupe soudé afin de concaincre les deux partis plus à droite – Yamina et Tikva ‘Hadashah – de se joindre finalement à lui afin d’éviter de nouvelles élections. Dans ce cas, le président de Yesh Atid disposerait de 58 députés auxquels il serait toutefois obligé de s’adjoindre l’un des deux partis arabes au moins, un cas de figure de moins en moins probable après les prises de position de ces deux partis lors des émeutes musulmanes, qui ont « refroidi » les deux partis de droite.

Photo Gili Yaari / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.