Jérusalem: forum mondial sur la Shoah (23 janvier 2020)

2
287

De nombreuses personnalités, chefs d’Etats, Premiers ministres et ministres seront présent fin janvier en Israël pour marquer le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau.

A cet occasion, les grands de ce monde feront le point sur la résurgence de l’antisémitisme dans le monde.

D’après une enquête de l’Anti-Defamation-League auprès de 9 000 personnes dans 18 pays d’Europe, un Européen sur quatre est antisémite et estime que « Les Juifs ont un pouvoir économique excessif ».

Dans des pays comme la Pologne et la Hongrie, respectivement 48 et 42 pour cent de la population sont antisémites.

En Pologne, trois personnes sur quatre jugent que « Les Juifs parlent trop de la Shoah ». En Hongrie, 25 pour cent des personnes interrogées pensent que « Les Juifs veulent affaiblir la culture nationale dans le pays en soutenant l’immigration ».

En Ukraine, 72 pour cent des personnes interrogées sont d’avis que « Les Juifs ont trop de pouvoir au niveau économique ».

Le cinquième Forum mondial sur la Shoah prévu par le Président israélien Reuven Rivlin en janvier 2020 pour marquer le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau n’en revêt que plus d’importance.

Des dizaines de dirigeants et de ministres du monde entier dont, entre autres, Angela Merkel et Vladimir Putin, sont attendus à Jérusalem pour la conférence qui se tiendra au mémorial de Yad Vashem. On ignore pour l’instant si des représentants des pays de l’Est, sévèrement gangrénés par l’antisémitisme, assisteront à cette conférence.

Reuven Rivlin a déclaré que cet événement serait unique en son genre dans la lutte contre l’antisémitisme et la transmission du souvenir de la Shoah aux générations futures qui vivront dans un monde sans survivants.

SOURCE : Groupe Israel-Suisse  

 

Des dizaines de dirigeants du monde se rendront à Jérusalem pour marquer le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz

JERUSALEM ( JTA ) –
Plus de 30 chefs d’Etat se réuniront à Jérusalem à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz.

Les dirigeants participeront au cinquième Forum mondial sur l’holocauste en janvier, qui coïncidera avec l’anniversaire de la libération d’Auschwitz.

Les présidents russe Vladimir Poutine et français Emmanuel Macron, ainsi que leurs homologues allemand, italien et autrichien, font partie des dirigeants qui ont déjà confirmé leur participation, a annoncé mercredi le président israélien Reuven Rivlin.

«Nous nous réunirons pour réfléchir à la manière de transmettre le souvenir de l’Holocauste aux générations qui vivront dans un monde sans survivants et aux mesures que nous devons prendre pour assurer la sécurité des Juifs du monde entier», a déclaré Rivlin.

Le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, le président de Yad Vashem, Avner Shalev, et le président de la Fondation du Forum mondial de l’Holocauste, M. Moshe Kantor, se sont joints à Rivlin.

C’est officiel : Emmanuel Macron sera en Israël en Janvier 2020

Par Israelvalley Desk|novembre 21st

Reuven Rivlin a annoncé mercredi qu’une trentaine de dirigeants mondiaux, dont le président russe Vladimir Poutine et le président français Emmanuel Macron, se rendront en Israël en janvier pour commémorer le Jour de la commémoration de l’holocauste à Jérusalem , qui devrait être le plus grand rassemblement de l’histoire consacré à la lutte contre l’antisémitisme.

Rivlin a pris la parole lors d’une conférence de presse à la Résidence du Président à Jérusalem avant le Vème Forum mondial sur l’Holocauste, qui se tiendra le 23 janvier 2020 au musée Yad Vashem de la capitale, sous le titre « Souvenir de l’Holocauste, lutter contre l’ antisémitisme « .

Le président a déclaré que Poutine, Macron et le président allemand Frank-Walter Steinmeier , le président italien Sergio Mattarella et le président autrichien Alexander Van der Bellen faisaient partie des dirigeants qui ont confirmé leur présence à l’événement « unique en son genre ».

« Dans quelques semaines, je serai accompagné des chefs d’État et des dirigeants mondiaux que j’ai invités à être avec moi à Jérusalem pour commémorer le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau », a-t-il déclaré.

» Les présidents de Russie, d’Allemagne, de France, d’Italie et d’Autriche, ainsi qu’un représentant du Royaume-Uni, le roi d’Espagne, le roi de Belgique et de nombreux autres dirigeants viendront à Jérusalem pour discuter de la manière dont nous pouvons lutter contre l’antisémitisme . »

« Nous nous rencontrerons pour réfléchir à la manière de transmettre la mémoire de l’Holocauste aux générations qui vivront dans un monde sans survivants et aux mesures que nous devons prendre pour assurer la sécurité des Juifs dans le monde », a ajouté Rivlin.

Le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, a déclaré: «La célébration de cet événement de haut niveau à Jérusalem, capitale du pays, 75 ans après la libération d’Auschwitz, revêt une grande signification historique et personnelle. Je suis le fils de Meir et de Malka Katz, survivants de l’Holocauste, qu’ils reposent en paix. Ma mère Malka Katz était à Auschwitz et a été envoyée lors de la Marche pour la mort. Depuis ces jours sombres, nous avons défendu et développé notre patrie. »

Toujours lors de la conférence de presse, le président de Yad Vashem, Avner Shalev, a averti que certaines tropes antisémites utilisées par les nazis pour déshumaniser les Juifs avant et pendant l’Holocauste « sont présentes dans notre société mondiale après l’Holocauste ».

« La vie juive est à nouveau menacée en Europe », a déclaré Moshe Kantor, président du Forum mondial de l’Holocauste.

«Il est menacé de harcèlement et d’attaques quotidiennes dans la rue, dans les écoles, dans les universités, en ligne et même chez eux. C’est devenu tellement grave que la grande majorité des Juifs d’Europe ne se sentent plus en sécurité. »

Une déclaration de la résidence du président a déclaré: « L’événement a lieu dans le contexte d’une recrudescence des expressions de haine et de violence de l’antisémitisme, en particulier en Europe . Face à cette situation alarmante, les efforts visant à sensibiliser le public aux dangers de l’antisémitisme, du racisme et de la xénophobie et à encourager la commémoration de l’Holocauste et la recherche ont rendu cet événement plus crucial et pertinent que jamais. »

Le mois dernier, le grand rabbin de la principale alliance rabbinique orthodoxe en Europe a déclaré que la résurgence de l’antisémitisme sur le continent « représente une menace existentielle pour la communauté juive ».

Le grand rabbin Pinchas Goldschmidt, de la Conférence des rabbins européens, a déclaré à The Associated Press qu’il était convaincu que la mémoire en arrière de l’Holocauste, l’augmentation du sentiment d’extrême droite et de l’islam radical étaient les principaux facteurs qui alimentaient le climat antisémite.

2 COMMENTS

  1. Macron jouera le mauvais clown ! Il tiendra dans la main le discours prépare par un de ses scribes , et retournera illico au bled pour annoncer lui et ses médias qu Israël est un état colonial !

  2. Macron va daigner fouler le sol d’Israël? Lui le pire président de la Vème république qui fait voter toutes les résolution anti israéliennes que se soit à l’ONU à L’UNESCO aux DROITS DE L’HOMME en qualifiant Israël le pire état pour la liberté des femmes du peuple inventé.
    QUELLE HYPOCRISIE.
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.