Israël se réinvestit sur le F-16.

La baisse potentielle des commandes de F-35, dont Israël produit certaines pièces, est compensée par la décision récente de rouvrir la chaîne d’assemblage des ailes du F-16, qui seront produites par IAI.

Réouverture de la chaîne d’assemblage

La société israélienne IAI (Israel Aerospace Industries) vient de rouvrir la ligne d’assemblage – qui avait été établie dans les années 80- pour la production des ailes du F-16 Block 70/72. Raison : les commandes de l’appareil ont augmenté. Les ailes seront ensuite transportées vers la chaîne finale d’assemblage à Greenville en Caroline du Sud (Etats-Unis). 

Au détriment du F-35

Les acheteurs paraissent avoir choisi la sécurité, à savoir utiliser une plate-forme (Le F-16) connue mais modernisée, au détriment d’un nouvel appareil, le F-35, qui rencontre de trop nombreux problèmes comme nous l’avons relaté à de nombreuses reprises. La demande est si importante que, comme l’indiquait un communiqué de l’US Air Force en mai dernier, une nouvelle ligne de production sera ouverte à Greenville pour le Block 70/72. L’US Air Force a récemment commandé 128 F-16 pour un montant de 14 milliards de dollars (11,78 milliards d’euros au taux actuel) jusqu’en 2026, et ce au détriment du F-35. Israël produisant également certaines aérostructures pour le F-35, les baisses de commandes de l’avion sont compensées par la production de nouvelles ailes pour le F-16.

5 pays intéressés

5 pays ont porté leur choix sur le Block 70/72, dont les Philippines, la Bulgarie et la Slovaquie. Le « 70/72 » était également présenté au salon « Armement et sécurité-2021 » à Kiev en juin dernier.

1 COMMENTAIRE

  1. Avec des chiens qui n’ont que la haine des juifs mais aussi de ceux qui ne sont pas musulmans, il faut les traiter comme des chiens aucune pitié. Ne vous tracassez pas ils n’en auraient aucune pour vous dans la situation inverse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.