Israël peut attaquer la Syrie à tout moment, selon des experts

8
6121
Israël peut attaquer la Syrie à tout moment, selon des experts arabes
Après une supposée attaque israélienne sur des cibles proches de Damas et de Homs, dans laquelle 4 civils auraient été tués, un analyste égyptien met en garde la région sur le point de faire face à un conflit encore plus grave, affirmant que même si chaque partie tente de garder son sang-froid, “la guerre est inévitable”

Un certain nombre de civils – dont un enfant, selon les médias syriens officiels – ont été tués dimanche soir au cours de ce qui aurait été la plus grande frappe israélienne sur des sites militaires en Syrie, depuis le début de la guerre civile dans ce pays il y a plus de huit ans. Israël n’a rien dit qui puisse indiquer qu’il ait été à l’origine de l’attaque.

Ali Abd al-Hamad, analyste politique égyptien à la tête d’une organisation du Caire appelée Conférence générale des nassérites, a déclaré que la région était au bord d’un conflit plus intensif.

La frappe aérienne de dimanche soir dans la région de Damas, attribuée à Israël

La frappe aérienne de dimanche soir dans la région de Damas, attribuée à Israël

 

Hamad a déclaré : “Toutes les parties tentent de garder leur sang-froid”, mais la guerre est inévitable. ”

Selon SANA, une organisation médiatique d’Etat syrienne, l’armée de l’air syrienne a détecté les missiles israéliens, qui avaient été tirés d’avions depuis l’espace aérien libanais et qui prenaient pour cibles l’ouest de Homs et le sud de Damas.

SANA a rapporté que l’armée de l’air israélienne avait tiré plusieurs roquettes, tuant quatre civils, dont un enfant de un mois, et en blessant 21, dont des enfants dans la ville de Sahnaya, près de Damas. L’agence a déclaré plus tôt que les ondes de choc avaient gravement endommagé plusieurs maisons de la ville.

Les frappes se sont déroulées principalement dans une zone contrôlée pendant des années par les rebelles se soulevant contre Assad jusqu’en juillet dernier, lorsque les forces syriennes et alliées ont repris une grande partie du sud du pays.

“Israël utilise sa liberté d’opération limitée pour démontrer sa puissance après l’éparpillement de forces qui lui étaient favorables dans le sud de la Syrie”, a déclaré Hisham Jaber, expert militaire libanais et ancien général.

Les troupes israéliennes sur les hauteurs du Golan

Les troupes israéliennes sur les hauteurs du Golan

Jaber a expliqué qu’Israël avait parié sur le soutien à certains groupes armés pendant la guerre civile syrienne, en plus d’essayer de mettre en place une bande de sécurité similaire à celle qui existait dans le sud du Liban, mais, selon la tentative a échoué sur les deux plans.

“La survie de l’Etat syrien a contrecarré les projets israéliens dans ce pays”, a-t-il déclaré.
En outre, Jaber a déclaré que Moscou devait avoir approuvé les frappes israéliennes, la Russie interdisant à tout avion d’entrer dans l’espace aérien syrien sans son autorisation.”N’oublions pas qu’Israël et la Russie sont des alliés et que le (Premier ministre Benjamin) Netanyahu s’est rendu à Moscou plus d’une fois récemment”, a-t-il expliqué.

Benjamin Netanyahu rencontre Vladimir Poutine à Moscou plus tôt cette année (Photo: AP)

Benjamin Netanyahu rencontre Vladimir Poutine à Moscou plus tôt cette année (Photo: AP)

 

Imad Awad, expert palestinien des affaires israéliennes et chef d’un groupe de réflexion à Jérusalem, a déclaré qu’Israël exerçait des pressions pour réorganiser l’équation en Syrie conformément à ses ambitions, “en tirant parti de la situation régionale complexe”.

Awad a ajouté qu’Israël se sentait à son aise d’agir dans l’arène syrienne car plusieurs joueurs étaient impliqués.

“Israël a pris pour cible Damas plus de 200 fois au cours des trois dernières années”, a-t-il déclaré, ajoutant que le régime d’Assad était concentré sur le rétablissement de son contrôle sur la Syrie, afin de ne pas déclencher une guerre avec Israël. En outre, il a déclaré que Moscou ne permettrait pas à l’Iran d’exercer des représailles de la part de la Syrie.

Forces du Hezbollah (Photo: AFP)

Forces du Hezbollah (Photo: AFP)

 

“En outre, le Hezbollah n’a pas attaqué Israël et ne le fera pas, car ce dernier ciblerait alors le Liban”, a déclaré Awad.

Un porte-parole du Hezbollah a refusé de commenter la question.

Israël reste préoccupé par le fait que Téhéran utilise la nouvelle présence de l’armée syrienne près de la frontière israélienne comme couverture pour établir sa propre présence militaire dans la région, ce qu’Israël dit ne pas autoriser.

Le 12 juin, Netanyahu, intervenant quelques heures après qu’Israël aurait tiré des missiles sur une base de l’armée syrienne située près de la frontière, s’était engagé à continuer de frapper préventivement des cibles de l’armée iranienne en Syrie.

Les forces syriennes à Palmyre (Photo: AP)

Les forces syriennes à Palmyre (Photo: AP)

«Les défis auxquels nous sommes confrontés ne cessent jamais. Nous répondrons vigoureusement et avec force à toutes les attaques contre nous », a déclaré Netanyahou. «Cependant, nous n’agirons pas seulement après les faits. Nous allons détruire les capacités de l’ennemi avant toute agression. ”

Hamad a souligné que la position arabe s’était détériorée et que les rapports de force dans la région ne permettaient «malheureusement» pas une réponse appropriée pour faire face à «l’ennemi sioniste». Dans cette mesure, il pense que la Russie protége ses intérêts avec Israël.

Tant que le gouvernement Assad n’est pas en position d’agir, dit-il : «La Syrie est obligée d’accepter ce qui se passe jusqu’à ce que les choses (dans le pays) se stabilisent complètement».

The Media Line |Published:  05.07.19 , 20:57

8 COMMENTS

  1. Les Japonais ont dû mettre en garde les mots là d’arrêter de provoquer les Américains on a connu ça en 39-45 et croyez nous on ressent encore les effets

  2. En aucun cas le PRÉSIDENT TRUMP ne fait preuve de faiblesse au contraire il fait preuve d’intelligence avant de mettre le les mots la à genoux…

  3. Trump non plus à fait preuve de mollesse face à l’Iran avec son histoire de “combien de morts ” alors que l’Iran et ses milices ne se préoccupent du nombre de morts .
    Pauvre Trump , ce fut triste cette reculade , même pas une pierre contre l’Iran pour marquer le coup .
    Vive l’Angleterre qui se démarque vraiment . Faut rendre le bateau aux japonais ou aux saoudiens . Si jamais le bateau est rendu à l’Iran ils vont croire que c’est à cause de leurs menaces , toute reculade est pour les iraniens une victoire .

  4. L’Iran fouteur de M.Er.d.e . Faudrait des proxis israélien pour tirer sur l’Iran : faut faire à l’Iran ce qu’il fait aux autres surtout détruire ses pétroliers .
    Le Japon n’a pas été digne contre l’Iran .
    Merci ..

    • le petrol Iranien C’est ce qu’Israël devrait viser pour couper l’herbe sous les pieds des Européens assoiffés de pétrole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.