Israël: la réforme sur la conversion au judaïsme sur fond de tensions au sein de la coalition gouvernementale

La ministre de l’intérieur, Ayeled Shaked a demandé mardi le rejet de la loi de conversion en Israël, tandis que le ministre des Affaires religieuses, Matan Kahana, a refusé.

« Il s’agit d’une question sensible » a-t-elle affirmé au sujet de cette loi qui provoque des tensions au sein de la coalition gouvernementale.

Contrairement aux accords avec la coalition, la ministre de l’Intérieur a demandé mardi lors d’un débat gouvernemental de reporter de quelques mois la loi de conversion d’Yisrael Beitenou  (le parti d’Avigdor Lieberman), a rapporté un média israélien.

M. Kahana a cependant répondu qu’un accord sans équivoque sur la question avait été pris avec le ministre des Finances, Avigdor Lieberman.

Parallèlement, A. Shaked a récemment rencontré des députés du parti orthodoxe du Judaïsme unifié de la Torah. Un haut responsable de la coalition l’a ensuite taxée d’« être devenue une représentante Haredi. »

La semaine dernière, après la publication du projet de loi de réforme du système des conversions au judaïsme, les partis Yisrael Beitenou et Yesh Atid ont fait savoir qu’ils ne l’acceptaient pas et qu’ils s’opposeront à ce que le processus législatif soit lancé.

En effet, « les accords prévoient que les rabbins des villes pourront à nouveau convertir. Mais si on autorise le Grand rabbinat d’empêcher des rabbins modérés de convertir, alors cette réforme n’a plus de bon sens », a affirmé le député travailliste.

Le député Guilad Kariv (Parti travailliste), lui-même rabbin réformé, donne raison aux partis Yesh Atid et Yisrael Beitenou et rappelle que les accords de coalition soutiennent une réforme du système de conversion qui réduirait considérablement les prérogatives du Grand rabbinat.

Mardi, le ministre israélien des Finances, Avigdor Lieberman a déclaré lors d’une réunion que « la question de la conversion des rabbins au sein des localités fait partie de l’accord de coalition. Nous avons convenu de la reporter après le budget et d’attendre trois semaines. »

i24NEWS  08 décembre 2021, 10:42
Yonatan Sindel/Flash90La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked lors d’une conférence de presse, présentant une nouvelle réforme du logement, dans les bureaux du ministère des Finances à Jérusalem, le 31 octobre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.