Photo Haïm Zach / GPO

Arrivée du Premier ministre grec en Israël

 

Le Premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis est arrivé en Israël pour une visite de travail marathon. Il est accompagné de sept ministres et un vice-ministre: les ministres des Affaires étrangères, de l’Energie et de l’eau, du Tourisme, de la Défense, de la Protection de l’environnement, du dispositif cybernétique et digital, des Investissements ainsi que le vice-ministre chargé de l’Innovation, ce qui donne une idée sur la teneur des entretiens et l’importance que la Grèce accorde à ses relations avec l’Etat hébreu.

Il s’agit de la première visite officielle à l’étranger du Premier ministre grec depuis le début de la crise du Corona.

Cette visite revêt aussi un aspect symbolique car c’est son père, l’ancien Premier ministre Konstantínos Mitsotákis qui signa l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 30 ans.

Kyriákos Mitsotákis s’est déjà rendu au mémorial de Yad Vashem et a rencontré le Premier ministre Binyamin Netanyahou.

Les deux hommes ont évoqué la réouverture des lignes aériennes entre les deux pays, prévue pour début août.

Lors de leur déclaration commune avant leur entretien en tête-à-tête, Binyamin Netanyahou a dit : « Les liens entre Israël et la Grèce sont naturels car très anciens : ‘Jérusalem et Athènes’, qui sont le socle de la civilisation occidentale, et nous portons avec fierté ce patrimoine ».

Après la rencontre, le Premier ministre a déclaré : « Il s’est agi du premier entretien direct entre gouvernements à l’époque du Corona et ceci reflète le fait que nos deux pays ont réussi dans notre combat contre le Corona(…)Nous avons de intérêts, des défis et des opportunités communes ainsi qu’une longue série de domaines de coopération, par exemple la poursuite de notre projet de pipeline EastMed.

Le Premier ministre grec a évoqué l’amitié qui règne entre les deux pays et a dit être venu pour renforcer la coopération déjà forte entre les deux pays, notamment dans les domaines de l’agriculture, de la cybernétique, du commerce, de la technologique, des investissements et de l’eau.

A l’issue de la première rencontre, des accords ont déjà signés entre les deux pays dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, du tourisme et de la défense cybernétique.

Avec le ministre de la Défense Benny Gantz, le chef du gouvernement grec a également évoqué les enjeux stratégiques régionaux notamment l’agressivité turque en Méditerranée. Benny Gantz a demandé à Kyriákos Mitsotákis de se joindre aux efforts de l’Aiea contre les velléités nucléaires iraniennes.

https://lphinfo.com/visite-en-israel-du-premier-ministre-grec/

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.