A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil Dépêches Inde-Chine: premier affrontement depuis 45 ans, 3 soldats tués..

Inde-Chine: premier affrontement depuis 45 ans, 3 soldats tués..

22 vues
0
(FILES) This file photo taken on September 14, 2018 shows a general view of the Pangong Lake in Leh district of Union territory of Ladakh bordering India and China. Three Indian soldiers have been killed in a clash on the Chinese border, the Indian army said on June 16, 2020 following weeks of rising tensions and the deployment of thousands of extra troops from both sides. "A violent face-off took place yesterday (June 15, 2020) night with casualties. The loss of lives on the Indian side includes an officer and two soldiers," an Indian army spokesman said in a statement. / AFP / Prakash SINGH

Un officier et deux soldats indiens tués lors d’une « confrontation violente » avec l’armée chinoise

Depuis maintenant quelques temps, la tension ne cesse d’aller crescendo entre l’Inde et la Chine, en raison de leurs désaccords concernant le tracé de la Ligne de contrôle actuelle [LAC], c’est à dire leur frontière commune.

Tout a commencé le 5 mai. Ce jour-là, selon New Delhi, environ 250 soldats chinois auraient fait une incursion en territoire indien, précisément dans la région du Ladakh. L’affaire s’était soldée par une bagarre à coups de bâton…

Seulement, les choses n’en sont pas restées là. Ces dernières semaines, l’Armée populaire de libération [APL] a organisé plusieurs exercices constituant autant de messages adressés aux forces indiennes pendant que la presse chinoise enchaîne les articles sur les nouvelles armes susceptibles d’être utilisées en cas de conflit dans la région.

Qui plus est, et c’est un sujet de préoccupation pour l’Inde, elle en aurait profité pour accroître ses effectifs militaires à proximité des zones contestées. Ce qui a motivé, côté indien, l’envoi de renforts.

Cela étant, un dialogue entre les deux parties, au niveau militaire, est en cours. Sans résultats pour le moment… Et on peut doter qu’il puisse en produire dans les jours qui viennent après le sérieux incident qui vient d’opposer des soldats indiens et chinois.

En effet, ce 16 juin, la Chine a accusé des troupes indiennes « d’avoir violé, le 15 juin, le consensus bilatéral et franchi la frontière à deux reprises, avant de se livrer à des activités illégales et de provoquer et d’attaquer des soldats chinois, avec pour résultat une grave confrontation physique. »

L’Inde a confirmé l’incident [sans pour autant admettre sa responsabilité] en parlant d’une « confrontation violente » avec l’armée chinoise au Ladakh.

« Durant le processus de désescalade en cours dans la vallée de Galwan, une confrontation violente s’est produite la nuit dernière et a fait des victimes des deux côtés. Les pertes de vie du côté indien comptent un officier et deux soldats », a indiqué l’armée indienne, via un communiqué.

Le quotidien Indian Today a précisé que l’officier tué lors de cette confrontation était un colonel. A priori, aucun échange de tirs n’a eu lieu, les troupes en présence s’étant affrontées, une fois encore, à coups de bâtons et de pierres.

« Des militaires de haut rang des responsables des deux parties se réunissent actuellement sur les lieux pour désamorcer la situation », a aussi fait savoir l’armée indienne.

Le porte-parole du ministère chinois, Zhao Lijia, a également affirmé que « la Chine et l’Inde sont d’accord pour continuer à résoudre les problèmes bilatéraux par le dialogue et la consultation. » Toutefois, a-t-il poursuivi, « nous appelons une nouvelle fois l’Inde […] à maîtriser ses troupes frontalières. » Et d’insister : « Ne franchissez pas la frontière, ne provoquez pas de troubles. »

Le dernier incident meurtrier entre l’Inde et la Chine [avant celui du 15 juin, ndlr] remonte à 1975. Cette année-là, quatre militaires indiens avaient été tués par des tirs dans l’Arunachal Pradesh.

D’après India Today, le ministre indien de la Défense, Rajnath Sing, a réuni les principaux chefs militaires pour « discuter des récents développements dans l’est du Ladakh. »

http://www.opex360.com/2020/06/16/un-officier-et-deux-soldats-indiens-tues-lors-dune-confrontation-violente-avec-larmee-chinoise/

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.