Une enquête intitulée «Islamiste Money in Politics» conduite par le Middle East Forum publie chaque année le top-dix des bénéficiaires de l’argent des islamistes américains qui soutiennent également les suprémacistes musulmans, les ayatollah d’Iran, les fans de Ben Laden et de l’Etat Islamique.

clint

Et pour l’année 2015-2016, c’est Hillary Clinton qui est en tête de liste. Elle a touché 41.165 dollars de gros bonnets islamistes, dont 19,249 dollars provenaient de hauts fonctionnaires du Conseil sur les relations américano-islamiques, CAIR, classé « organisation terroriste » aux Emirats Arabes Unis.

Plus précisément, Mme Clinton a par exemple accepté 3900 de dollars de l’ancien vice-président du CAIR, Ahmad Al-Akhras, qui a défendu de nombreux islamistes dans l’Ohio, plus tard reconnus coupables d’actions terroristes.

Parmi les autres candidats à la présidentielle actuels, Jill Stein a accepté 250 dollars d’un islamiste. Donald Trump et Gary Johnson, eux, n’ont pas perçu d’argent islamiste.

Les autres bénéficiaires sont entre autres Rep. Keith Ellison (17.370 de dollars) et Rep. Andre Carson (13.225 dollars). La liste des top-dix comprend neuf démocrates, un indépendant (le sénateur Bernie Sanders qui a accepté 9285 dollars)… Mais aucun Républicain.

 

 Islamist Money in Politics dénonce les politiciens qui acceptent des fonds provenant de sources liées aux islamistes. Il met en lumière l’influence islamiste dans la politique américaine en rendant publiques les contributions dans la campagne présidentielle américaine de 1.356 figures de proue de groupes islamistes en Amérique. À ce jour, l’IMIP a comptabilisé 2.974 contributions d’islamistes qui ont versé des fonds à hauteur de 1.430.000 dollars.

Lancé en 2014, le projet IMIP est non partisan et met continuellement à jour les données de contribution pour sensibiliser les politiciens eux-mêmes et le public.

Israël National News avec Middle East Forum

by Clifford Smith

1 COMMENTAIRE

  1. Les sommes évoquées sont d’une mesquinerie grotesque. Dans « Nos très chers émirs », Chesnot et Malbrunot affirment que le Qatar a versé 5 millions de$ et l’Arabie Saoudite 25 millions à la Fondation Clinton depuis sa création en 1997, selon les chiffres fournis sur le site de cette fondation. Pour la prochaine élection, l’Arabie finance 20% du budget de la campagne d’H. Clinton, selon le prince héritier Mohammed bin Salman. C’est sans doute ce que Poisson appelle l’infiltration du lobby sioniste! Il est pas frais, le gefilte fish!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.