Guerre secrète d’Israël contre une attaque-surprise de l’Iran

18
16179

Guerre secrète d’Israël contre une attaque-surprise iranienne. Le général Kochavi prépare la contre-offensive de Tsahal

Le message de la veille de Yom Kippour diffusé par le chef de Tsahal, le général Aviv Kochavi, détient la clé des intentions d’Israël : “Nous ne laisserons pas le mal atteindre Israël et si c’est le cas, nous réagirons avec puissance.” Ce phrasé abrégé signifie que, si jamais, à l’occasion du 66 e anniversaire de la guerre de 1973, les dirigeants iraniens décident de lancer une autre attaque-surprise contre Israël, comme l’assaut du drone croiseur-missile du 14 septembre sur les installations pétrolières saoudiennes, ce pays, contrairement aux États-Unis et aux Saoudiens, va riposter et frapper des cibles stratégiques sur le sol iranien. Et si les attaques viennent du Hezbollah au Liban ou de milices chiites en Irak, maintenant massivement armées par l’Iran de missiles balistiques et de systèmes de défense aérienne, alors Israël dirigera sa contre-offensive sur ces sources.

Les paroles de Kochavi ont été choisies avec soin. Il n’a pas dit «toute notre puissance», mais simplement «puissance» – laissant ainsi à Tsahal la possibilité de faire des contre-opérations de suivi.

Il a ajouté : «Nous avons sept yeux ouverts, nous effectuons des évaluations de la situation au jour le jour et prenons des décisions professionnelles et responsables en ce qui concerne les actions offensives visant à prévenir les menaces, tout en préservant l’équilibre.” Le chef d’Etat-Major a été clair sur le fait qu’aucun observateur israélien n’a perdu de vue aucun mouvement ni aucune préparation militaire sur une vaste étendue de terrain en Iran, en Irak, en Syrie et au Liban, avec la détermination de ne pas être pris au dépourvu comme les États-Unis, l’Arabie saoudite et Israël le 14 septembre .

Les sources militaires et de renseignements de DEBKAfile soulignent que l’armée israélienne fait maintenant face à sa mission la plus difficile. Comment surmonter l’échec qu’aucun radar américain ou israélien, balayant l’Iran, qu’il soit terrestre, maritime, aérien ou par satellite, n’ait pas donné l’alerte pour se préparer aux tirs de missiles contre des installations pétrolières saoudiennes, même après qu’ils se soient trouvés sur leur trajectoire aérienne? Personne dans la région n’a rien remarqué de mal jusqu’à ce que les missiles et les drones de l’Iran aient réellement explosé sur leurs cibles saoudiennes, les frappant avec une précision exceptionnelle.

Il faut présumer qu’avec toutes les précautions exposées par le chef d’état-major, ni Israël ni les États-Unis n’ont résolu l’énigme de la manière dont les Iraniens ont réussi à déboussoler tous les systèmes de défense régionaux et locaux les plus avancés. Lorsque le général Kochavi a déclaré qu’Israël prenait des décisions professionnelles et responsables concernant une offensive, cela indiquait qu’en l’absence de réponse à l’énigme, Israël a choisi la tactique d’une réaction offensive sur le terrain contre l’agresseur présumé..

Loin des yeux du public, Israël et l’Iran utilisent toutes leurs ressources intellectuelles dans une rivalité secrète faite d’esprits affûtés et de cybernétique. Cependant, à ce stade, il semble difficile que Tsahal puisse promettre d’éviter d’être pris au piège par l’Iran ou d’être sûr d’empêcher une attaque surprise.

Comment les missiles de Téhéran ont réussi à neutraliser les radars américain et saoudien?, comment Israël se prépare à éviter d’être pris au dépourvu?,

et comment le déploiement militaire américain dans la région est en train de changer, à la suite de l’opération saoudienne en Iran.

  , les  , 

Israel’s covert war against an Iranian shock attack. Gen. Kochavi prepares IDF counter-offensive

18 COMMENTS

  1. Non, c’est une grosse erreur de séparer l’Etat de la religion (comme les autres nations) assurera à coup sûr notre perte . C’est marqué en long , en large et en travers dans notre Thora. Je précise : la Thora N’EST PAS une religion et tous les messages qui sont écrits sont pour la vie, et pratiquement toutes les prophéties se sont réalisées ; la dernière en date est notre présence sur Notre Terre.

  2. Merci Marc pour cet article si instructif. Mais parfois je me pose des questions :
    Cet article : 9.333 vues,
    L’article sur Ophélie Winter : 25.112 vues

  3. Alloh, y’a quelqu’un, quelqu’une ?
    Vive le foot féminin.
    La liberté iranienne c’est d’accepter les sacs à pommes de terre
    Dans les stades, y’a pas que le foot, elles connaissent déjà les grands stades
    où on applique la Charia…
    Vive le sport !

  4. Nous ne sommes plus en 73 .

    Cette fois si l’Iran bouge une oreille et pense un peu fort à détruire Israël , il connaitra l’apocalypse .

    Tout le reste n’est que du bla bla bla .

  5. Le problème est de lutter sur tous les fronts ,et de préserver nos populations . Pour les iraniens et leurs nombreux amis ,pas seulement dans la région ,la question des pertes humaines et matérielles ne comptent pas ,seule compte la mort du Juif ,

  6. Israel doit vraiment se mefier , les iraniens possedent des armes supers sofistiquer , est Israel ne doit compter que sur elle meme , ça a eté prouver les saoudiens ont etaient bombardé , ils n ont pas bouger , encore moins leur grand allier les americains , avec un president qui parle trop est n agit pas du tout . Israel a toujours dit avoir les armes superieurs face aux iraniens , je prie Dieu que c est vrai .

  7. L’attaque sur les Saoudiens, est peut être venu du territoire Saoudien même, il y a peut être des cellules dormantes, et enfin compte les radars tournés vers l’Iran ou l’Irak et les Houthis, n’ont servi à rien puisque l’ennemi se trouvait à l’intérieur !! L’Arabie est un grand pays plus de 2 millions de km2 pour une population peu nombreuse par rapport à la superficie, donc des zones non habitées, pouvant cacher des personnes ennemies …….c’est un point de vue……….!

  8. Messieurs les Anglais, frappez les premiers… Nous sommes le 5 octobre 1973…

    Avec les drônes “furtifs” que les Iraniens ont montré, qui ont paralysé en une seule fois la moitié de la production de pétrole de l’Arabie Saoudite.
    N’ont-ils pas déjà frappé les premiers ?

    Non ! les têtes de Tsahal ont décidé que nous devons recevoir le premier coup.

    Pourtant les Iraniens ont montré que les armes furtives ont changé la donne, que ceux qui attaquent les premiers font des dégâts tellement irréversibles, qu’après le premier coup, même les USA sont restés paralysés. Or les USA peuvent reculer, pas nous.

    Il semble qu’Israël n’ait pas compris la leçon d’octobre 1973, ni que désormais les Iraniens possèdent des drônes furtifs paralysants.

    La guerre peut donc avoir lieu demain et c’est nous qui recevrons le premier coup…

    • @Elie de Saint Cloud
      D’abord, en juin 1967, les Juifs ont frappé les premiers et la-une de la presse française était en grosses lettres “les Israéliens attaquent”. En 1973 c’était comme si Josué arrivé après l’Exode d’Egypte, avait attendu que l’ennemi cananéen attaque le premier pour contre-attaquer ensuite. Le Talmud dit “si un homme se lève pour te tuer, tues-le vite avant qu’il ne te tue”. Ceci pour dire que la Bible, comme l’esprit Juif, est de frapper l’ennemi avant-même qu’il ne nous frappe.

      La décision de frapper l’Iran ne peut n’être prise que par les dirigeants politiques, après avoir bien-sûr entendu l’Etat Major de Tsahal. J’en conclus donc que si un seul missile ou drone iranien, porteur d’ogive nucléaire, réussit à passer et à frapper Tel Aviv, tuant ainsi au moins 200.000 Juifs, alors les responsables politiques devront être amenés devant le Tribunal, conformément au Traité Talmudique Horayot, et assumeront la responsabilité de leurs choix et actions. La première mission des dirigeants politiques d’Israël est d’assurer le Droit de Vivre des citoyens Juifs et ceux qui ne veulent pas le faire doivent céder la place. N’y-a-t-il pas eu suffisamment de sang Juif versé depuis des millénaires pour en rajouter?

  9. Le 5 octobre 1973, à 2h du matin, les informations satellitaires israéliennes et américaines montraient aux services de renseignement israélien l’imminence de l’attaque syro-égyptienne prévue à partir de 18h dans l’AM. Le staff gouvernemental réuni à 8h dans la cuisine de Golda Meir à Tel Aviv, Dayan, Allon, Israël Galili, bien-sûr David Elazar le Chef d’état major, etc.. ont tous conclu que “c’était du pipeau”, que la mobilisation générale coûterait des millions de dollars et que sans aviation crédible les arabes ne feraient rien. Dans tous les cas, Golda Meir refusait catégoriquement toute frappe préventive et attendait l’attaque arabe. On s’est contenté de bloquer les permissions des effectifs de certaines unités d’artillerie et d’aviation. Dès 18h, ce même-soir, veille de Kippour, les égyptiens ont attaqué avec 2000 chars, 550 avions, des milliers de pièces d’artillerie et 600.000 hommes, et ont enfoncé la Ligne Bar Lev défendue par de simples réservistes israéliens peu expérimentés. Parallèlement, au Nord, les syriens ont attaqué avec 1200 chars, 450 avions, des batteries de Sam-6 et Sam-7 russes. Ils ont pris le Mont-Hermon, l’œil d’Israël, prouvant l’efficacité de leur renseignement, et ont foncé sur le Golan. S’ils passaient le pont des B’not Yaakov sur le Jourdain, ils déferlaient sur Israël. S’est ensuivi un séisme pour Israël et une guerre qui a failli devenir nucléaire si les américains n’accordaient-pas le pont aérien de livraisons d’armes conventionnelles. Les conséquences de cette guerre furent la chute d’un Gouvernement, une année entière de PIB en pertes matérielles, une crise économique durant toutes les années 70 qui ont suivit, des taux d’inflation de 100% annuels, des restrictions sur toute la population, un tarissement de l’alyah et des émigrations massives de jeunes à l’étranger, la perte de toute confiance dans les gouvernements travaillistes, d’ailleurs putréfiés par la corruption et l’incompétence, et j’en passe.

    Dans quelques heures démarrera Kippour, du Kol Nidré de ce soir jusqu’à la Neilah et au chofar de demain soir. Si les iraniens attaquent Israël, ils le feront comme en 1973, en utilisant l’effet de surprise et massivement, en guerre éclair. La grande question est: les Juifs ont-ils réellement tiré toutes les leçons de la guerre de 1973 et sont-ils prêts à faire face à la moindre attaque iranienne? Qu’il me soit permis d’en douter. Le mot même de “contre-offensive” employé révèle qu’il n’y aura, une fois de plus, pas d’attaque préventive. Laissez encore une fois mourir des Juifs pour ne pas attaquer les premiers et ainsi “plaire” à la Communauté Internationale! Rahem.

    • Une fois pour toutes, pour la sécurité même du pays, il est souhaitable d’envisager sans tarder la séparation de la religion et de l’Etat en Israël. Cela permettra aux forces armées de rester en vigilence régulière 24 heures sur 24 -, y compris les samedis et les jours de fête, la sacro-sainte journée du Kippour incluse.
      Ceux qui pratiquent la religion ne sont pas majoritaires, loin de là, ladite séparation ne paralysera donc pas les activités militaires quotidiennes du pays.
      Quant à la minorité croyante, pratiquante ou non, elle pourra ainsi exprimer sa ferveur religieuse en toute sécurité.

        • @Moshe
          Je vous renvoie à mon post plus bas et ajoute que le concept de séparation de l’ “église” et de l’état est lié aux cathos et non aux Juifs. Libérez-vous de l’assimilation à la France et revoyez l’Histoire Juive durant toute l’Antiquité.

      • @Shlomo Khalifa
        D’abord, ce sont les rabbins qui ont permis d’empêcher la disparition du peuple Juif en Diaspora pendant 18 siècles, ce qui montre la force des principes fondamentaux du Judaïsme. Le peuple Juif ne peut que se définir objectivement sur cette Histoire commune fondée sur ces principes fondamentaux. Ensuite le 6 octobre 1973, jour de Kippour, Zeiza a été informé dès 2h du matin, Dayan, Allon et Elazar se sont réunis à 6h du matin, une réunion générale a eu lieu en présence de Golda Meir à 8h, à 14h un aide de camp est venu chuchoter à l’oreille de Golda, alors en réunion, que l’attaque égypto-syrienne avait commencé. A 18h, la mobilisation des réservistes était justement facilitée par le fait qu’ils étaient dans les synagogues. Elazar n’avait pas cessé depuis plusieurs jours de demander la frappe préventive que Dayan, Allon et Golda lui ont toujours refusée, sous prétexte que Kissinger avait dit “don’t preempt!”. Le rapport Agranat a considéré que la mobilisation était nécessaire au moins 8 jours avant le déclenchement de l’attaque syro-égyptienne, et n’a pas incriminé le Kippour pour l’effet de surprise, donc les religieux n’ont pas été jugés coupables. Golda et Dayan ont refusé de reconnaître leurs torts dans cette affaire et l’ont a fait porter le chapeau à Elazar qui n’était pas vraiment coupable. Les rabbins ne se sont jamais opposés, en cas de guerre, à la mobilisation le jour de Kippour. En 1974, on a condamné les militaires, Zeira, Elazar, Gonen, etc.. mais on cherchait à absoudre les politiques, Dayan, Golda, pour maintenir en place de faux héros, c’est l’opposé du Judaïsme qui condamne fermement l’idolâtrie. Je rappelle qu’une grande partie des russes présents en Israël ne sont pas Juifs et profitent d’une loi de 1970 de Golda Meir. Dans tous les cas, je le répète, et au sens du Traîté Talmudique Horayot, les politiciens sont responsables des décisions qu’ils prennent quand elles causent un préjudice à la Nation Juive entière, donc si un missile nucléaire iranien frappe Tel Aviv et tue 200.000 Juifs, les politiciens doivent assumer la responsabilité de leurs choix et actions devant l’équivalent du Sanhédrin de 120 membres, donc une Knesset constituée intégralement de Juifs. Il est impensable de laisser des arabes juger des Juifs.

  10. Liran dit que s’il etait bombardé il ne se limiterait pas aux sources mais s’attaquerait aussi aux commanditaires et même plus .
    Si israel ne se limite qu’à la source alors soyons sûrs que les proxis iraniens vont bombarder israel car l’Iran n’en a rien à cirer des populations des pays de ses proxis .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.