Israël saisit 23 tonnes de barres de chocolat destinées à transférer des fonds au Hamas à Gaza

* Le ministre de la Défense Gantz a signé un ordre de saisie administrative pour confisquer 23 tonnes de barres de chocolat, comme moyen alternatif de transférer des fonds et des financements à l’organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza *

Une opération conjointe de la Division du renseignement de Tsahal, du Quartier général national de lutte contre le terrorisme du ministère de la Défense (NCO) et du Centre national de diagnostic des cargaisons de l’Administration fiscale a récemment révélé une activité suspecte d’importation de produits alimentaires (barres de chocolat) comme un moyen de transférer de l’argent au Hamas dans la bande de Gaza.

Selon les soupçons, l’organisation terroriste Hamas exploite de vastes infrastructures pour financer le terrorisme en finançant des biens contenant des produits alimentaires de base, tels que des barres de chocolat, destinés à être vendus aux habitants de Gaza.
Le produit de la vente des collations a été utilisé pour les activités du Hamas ainsi que pour la branche militaire du Hamas dans la bande de Gaza.

Les forces de sécurité ont renforcé l’application et la surveillance des importateurs dans la bande de Gaza qui travaillent avec les membres de la famille Shmalach – Al-Machadoun pour les échanges et Arab-Alcin, qui ont été déclarés organisation terroriste. L’activité commerciale contre ces sociétés constitue une violation de la loi, ce qui entraînera la mise en œuvre de lourdes sanctions contre les personnes impliquées.

Avec l’aide du renseignement et des opérations opérationnelles, Israël a pu nuire à un certain nombre d’axes de financement et confisquer des biens dans un ordre de saisie administrative signé par le ministre de la Défense Benny Gantz.

* Le ministre de la Défense Gantz a déclaré : * « Israël continuera d’agir pour empêcher l’intensification du Hamas, qui construit une force militaire, au lieu de s’inquiéter pour les habitants de la bande de Gaza qui sont à genoux sous le fardeau économique. Nous continuerons à poursuivre les fonds terroristes de quelque manière que ce soit, nous cherchons à saisir les transferts . »

 

* Communications du ministère de la Défense *
( de Mordehai Fitoussi )

Gougenheim Evelyne

Yonatan Sindel / Flash90Des Palestiniens sont vus au point de passage d’Erez, près de la frontière avec la bande de Gaza, le 3 septembre 2015.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.