A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil International Explosion à la frontière libanaise ; Tsahal bombarde © Vidéo

Explosion à la frontière libanaise ; Tsahal bombarde © Vidéo

Netanyahu a fait ces commentaires lors d'une cérémonie de remise de récompenses aux agents exceptionnels du Mossad, deux jours à peine après que Nasrallah ait juré d'avoir lancé des représailles.

665
6

On rapporte qu’une vaste explosion a eu lieu dans le nord, mais qu’aucun soldat israélien n’est blessé. 

Hizballah_Attack

Une bombe a explosé près DE LA PATROUILLE d’une unité de Tsahal sur le mont Dov, que les Libanais et syriens appellent fermes de Shebaa. Elle visait deux bulldozers Caterpillar D9 de Tsahal. 

Aucun soldat n’a été blessé ; l’armé examine l’explosion provenant d’une explosif déposé sur le bord d’une route et les équipes de déminage du génie fouillent la zone à la recherche d’autres engins du même type. Le moins qu’on puisse dire est que Tsahal était sur ses gardes.

Les sources des renseignements rapportent que cette attaque n’est que la première d’une offensive continue prévue par le Hezbollah, qui devrait se répandre à partir des lignes de cessez-le-feu israélo-libanais jusque sur le Golan.

Une mine sur le bord d’une route a explosé contre une patrouille de Tsahal dans le secteur des fermes de Shebaa sur le versant du Mont Hermon ;

le Hezbollah a annoncé de son côté avoir pris pour cible une patrouille israélienne en Hummer au moyen d’une bombe sur la ligne de cessez-le-feu et qu’il a aussi pris pour cible ce véhicule civil parce qu’il transportait “un officier supérieur du Mossad” (?). Une correction est intervenue un peu plus tard pour dire qu’il s’agissait d’un officier supérieur de Tsahal.

Le communiqué suivant du Hezbollah déclare : “L’Unité du Martyr al-Kuntar a fait détonner une bombe contre une patrouille des Fermes de Shebaa, détruisant un véhicule Hummer et blessant tous ses passagers”.

Tsahal a bombardé des cibles du Hezbollah au Sud-Liban. Selon les sources libanaises, ces frappes de plus de 50 obus ont touché la ville d’al-Wazzani.

67356511991799640360no

Tsahal a aussi tiré des obus d’artillerie  contre un poste militaire libanais dans la zone de la ferme de Bastra dans les faubourgs de Kfarchouba.

Tsahal a fermé toutes les routes du nord à la circulation civile, redoutant que des échanges de tirs nourris dans les prochaines minutes et heures entre l’armée Israël et le Hezbollah ne débordent en conflagration plus large…

ShowImage (27)

F150128IDF01-e1422508122867-635x357

Israël en alerte maximale le long de la frontière libanaise

Tsahal poursuit ses opérations de bombardement le long de la ligne de démarcation des Fermes de Shebaa ou Har Dov
IDF troops on patrol along the Shebaa Farms. (AFP/Atef Safadi)

BEYROUTH – Israël poursuit l’application de ses mesures de sécurité extraordinaires près des fermes de Shabaa, en bombardant la zone de démarcation avec le Liban, après les réitérations des menaces du dirigeant du Hezbollah Hassan Nasrallah, affirmant que son groupe terroriste répliquera à l’élimination ciblée de l’architerroriste Samir Kuntar.  

“A environ 10.00 pm, l’artillerie israélienne a bombardé la zone autour de ses positions à la frontière entre les Fermes de Shebaa et les zones environnantes”, a rapporté l’Agence de Presse nationale libanaise, dimanche soir. 

Selon les organes de la presse libanaise, Tsahal a tiré 20 obus vers les abords des fermes de Shebaa, aussi connues sous le nom d’Har Dov.

Les médias libanais rapportent ce lundi, que des obus israéliens sont tirés contre la région des fermes de Shebaa près de l’intersection des trois frontières syrienne, israélienne et libanaise.

Ces reportages d’actualité sur le nord de la frontière sont cohérents avec les comptes-rendus des témoins oculaires israéliens présents sur les Hauteurs du Golan qui ont raconté au Ma’ariv, la publication hébraophone-soeur du Jerusalem Post, qu’ils ont entendu le vacarme de tirs d’artillerie tout au long du week-end.

Selon les organes de presse libanais, Tsahal a tiré 20 obus sur les environ des fermes de Sheba, aussi connues sous le nom d’Har Dov.

Un responsable militaire israélien a déclaré au Ma’ariv dimanche que l’objectif de ces tirs d’artillerie est de dissuader le Hezbollah d’essayer de déposer des explosifs le long de la frontière, dans un effort pour venger la mort de Samir Kuntar, le cerveau désintégré lors d’une frappe aérienne sur Damas. On présume qu’Israël serait derrière cette élimination ciblée, bien que Jérusalem n’ait jamais ni infirmé ni confirmé cette éventualité. 

“J’ai précisé cette question avec l’armée après que j’aie reçu des nombreuses plaintes de la part des résidents de la zone”, déclare un gardien de la sécurité de l’une des villes situées le long de la frontière. “Un officier supérieur du Commandement Nord de Tsahal m’a dit qu’il y a des inquiétudes concrètes que le Hezbollah tente de déposer une bombe le long de la frontière en profitant de la couverture du brouillard, aussi dès que nous détectons une activité suspecte, nous tirons un obus d’artillerie dans cette direction pour assurer la continuité de la dissuasion”.

Le dirigeant du Hezbollah Hassan Nasrallah, s’exprimant une semaine après l’élimination de Kuntar, a fait l’éloge de ce terroriste qui a tué quatre Israéliens lors d’une attaque-commando sur Nahariyah en 1979, en disant qu’il était une icône pour l’école de la “résistance”.

“Les Israéliens se cachent comme des rats le long de la frontière”, s’est-il égosillé. Ils sont inquiets et ont bien raison d’être inquiets, le long de la frontière et à l’intérieur même d’Israël. Leurs menaces ne leur profiteront pas.

“Les représailles pour [l’assassinat-l’élimination] de Samir surviendra inévitablement”, a déclaré Nasrallah, ajoutant que le Hezbollah ne tolérerait pas que “le sang de nos djihadistes et de nos frères ne soit répandu n’importe où dans le monde”.

Mardi, le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a envoyé un message apparent en réponse à Nasrallah en le mettant en garde : “Nos ennemis doivent savoir que bnous répliquerons de façon très agressive à la moindre tentative d’attaque contre nous”.

Netanyahu a fait ces commentaires lors d’une cérémonie de remise de récompenses  aux agents exceptionnels du Mossad, deux jours à peine après que Nasrallah ait juré d’avoir lancé des représailles.

[Du lieu choisi pour le dire, il faut donc déduire que, derrière les lourds nuages de fumée provoquée par les obus, l’heure et le lieu de la prochaine élimination préventive d’un cerveau du Hezbollah se rapprochent à la vitesse du compte à rebours rythmé par la canonnière ]

CX4T9-9WAAEZFERCX4UGxsWkAAGrcM

Parmi ces êtres exceptionnels, on saluera le départ de son directeur, Tamir Pardo. 

jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

6 Commentaires

  1. Palestine ? Encore un inculte un ignare intoxiqué par de pauvres journaleux francophones
    antisémites, Ha! Ha! Ha¨!
    Qu’Est-ce que c’est que l’ignorance !

  2. À Francis Abdallah Contis : pas la peine de te cacher derrière une nom Français pour disséminer ta haine anti-Juive, la Palestine n’existe pas et n’existera jamais. Car à la base, elle s’appelle ISRAËL depuis 3 300 ans, et s’appellera toujours ISRAËL que D.ieu (si tu crois en Lui) a donné au Peuple Juif pour l’Eternité !

  3. Il a fini par vous rendre la monnaie de votre pièce, il a toujours tenue parole il finira bien un jour par réoccuper une partie de la Palestine EL DJALIL on attendant la libération de toute la Palestine.

    • Pas peur du ridicule? Ce trouillard de Nasrallah planqué dans son bunker de Beyrouth n’a même pas réussi à crever un pneu de voiture avec son engin piégé écrasé par un Caterpillar D9 doté de chenilles anti–mines! Certains émettent l’hypothèse que ce lâche l’a fait exprès, permettant ainsi de s’exonérer aux yeux de son peuple : oui, j’ai fait quelque chose…D’autres pensent qu’il va devoir s’y reprendre à plusieurs fois. Mais si c’est ce qui satisfait ses fans comme Contis. Nasrallah est obligé de faire profil bas à cause des Russes, sinon il se débrouille tout seul en Syrie sans soutien aérien. Et comme ça ne marchait pas très fort, il vaut mieux qu’il s’écrase.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.