« C’EST POUTINE »: ÉRIC ZEMMOUR ACCUSE LA GUERRE EN UKRAINE D’ÊTRE RESPONSABLE DE SA DÉFAITE

Le candidat Reconquête! souligne sur BFMTV que sa dégringolade dans les sondages de la présidentielle est survenue après le début de la guerre en Ukraine.

Donné un temps au second tour de la présidentielle dans les sondages, Éric Zemmour n’a fait que 7,07% au premier tour. Et selon lui, cet échec est dû à la guerre en Ukraine. « Je pense que c’est Poutine », déclare-t-il sur BFMTV ce lundi, après une question sur les raisons de sa défaite.

« Si on refait l’histoire, le 23 février au soir [la veille de l’invasion russe en Ukraine] je me couche, dans les sondages je suis à 16,5% », déclare-t-il, « je suis au second tour, et puis le 24 février [le président russe] Vladimir Poutine envahit l’Ukraine », et la dégringolade commence.

« Une partie de mes électeurs se rassemble derrière Emmanuel Macron »

Au cours de la campagne, le candidat de Reconquête! avait en effet été brièvement donné au second tour par certains sondages, toujours talonné par Marine Le Pen, mais il restait toutefois très distancé selon certaines enquêtes. Un sondage Elabe le donnait ainsi le 23 février à 13,5% contre 18% pour la candidate du Rassemblement National Marine Le Pen.

Il est toutefois vrai qu’à partir de la fin février, les intentions de vote à son égard diminuent, jusqu’à passer sous la barre des 10% fin mars.

Selon Éric Zemmour, avec l’entrée en guerre de la Russie, « une partie de mes électeurs se rassemble derrière Emmanuel Macron et ensuite, voyant que je décline dans les sondages, que je passe derrière Marine Le Pen, ceux qui étaient venus de chez Marine Le Pen – craignant la montée de Jean-Luc Mélenchon, que l’un des deux candidats de la droite nationale ne fut pas au second tour – sont revenus » vers le Rassemblement National.

Il a également reconnu une « erreur » dans ses déclarations concernant les réfugiés ukrainiens. Éric Zemmour avait expliqué qu’il préférait que ceux qui fuient le pays en guerre soient accueillis en Pologne, et pas en France. Le candidat avait par la suite reconnu avoir « dit une bêtise ».

Salomé Vincendon Journaliste BFMTV

9 Commentaires

  1. Zemmour a perdu en reecrivant l’histoire, en polemiquant sur des sujets qu’il ne maîtrise pas, et en ne comprenant que pour être élu il faut avoir plus de la moitié des suffrages exprimés au 2e tour.

  2. Les français sont politiquement immatures. Zemmour voulait placer au centre de la campagne PRESIDENTIELLE des enjeux vitaux pour la nation en regardant loin à 20 / 30 / 50 ans. Le peuple a préféré des enjeux matériels de fin de mois, donc à très courte vue, tels que le pouvoir d’achat, des sujets de premiers ministres et pas de présidents. Quelques chèques carburant et inflation auront suffit pour acheter la majorité des voix, Le Pen ayant fait le reste.

    Zemmour aurait perdu même sans Poutine car les français sont incapables de voir loin. On l’a déjà vu lorsque les premiers voiles sont apparus il y a 30 ans avec 2 fillettes. Ils ont été incapables de voir que 30 ans plus tard, les 2 fillettes allaient devenir des millions de femmes voilées, parfois intégralement. Il est là le problème, et le prochain président fera pareil : quelques petits cadeaux sur le smic et les prestations sociales, et le tour sera joué.

    D’ailleurs, il est là le danger qui pourrait voir Mélanchon sortir gagnant des législatives.

  3. J’ai surtout la bonne impression que cette guerre en Ukraine et faites en concertation avec les Usa. Cette guerre ressemble à la séparation de 2 mondes:les « prétendus progressiste islamo-mondialisé » et le bloc conservateur qu’incarne la Russie.
    En effet, Trump, Bolsonaro, Orben et Zemmour etc….sont dérangeant pour ces dit « progressistes ».
    Aussi, Il faut agiter la peur, la nième vague du covid !
    Mais ce qui ont eu peur risquent bien de le payer très cher, bienvenue au moyen-âge des temps modernes…..
    Biden a détruit le rêve américain, Poutine reste imprévisible et Zelenski une belle pourriture les pays de l’Est veulent rentrer dans l’Europe, PAS DANS EURABIA .

  4. N’importe quoi. Les sondages ne sont pas un vote. Poutine a fait gagner Macron. Ca c’est sûr mais il n’a pas fait perdre Zemmour. Le problème c’est que les Français n’ont pas une grande maturité politique. On leur a dit, et ils l’ont cru, que les temps étaient difficiles et qu’il fallait pas changer de président. Nous avions la chance d’avoir un président très expérimenté, qui sait parler et fait peur à Poutine! Zelenski était-il taillé pour être président? Avant son élection, on dit qu’il jouait, nu, du piano sur les plateaux de télévision. Mais sans les mains. En France on veut un homme providentiel. Zelenski est-il un homme providentiel? Et pourtant il fait le job. Un autre que lui, le ferait-il mieux que lui? Impossible à savoir. L’absence de preuve n’est pas une preuve. C’est valable pour Macron qui a été crédité d’un pouvoir qu’un autre que lui n’aurait pas eu. L’absence de preuve, n’est pas une preuve. De plus, la guerre c’est chez lui et pas chez nous. Nos armées, qui ont été chassées du Mali, ne sont pas encore dans le Donbass.

  5. Ce n’est ni Poutine ni ton programme qui t’ont coulé mais ta communication désastreuse sur des sujet inutiles. en plus tu n’est pas un politicien professionnel car un politicien est un pragmatique doublé d’un menteur ,tu n’as qu’à revoir l’histoire de ton général préféré (C De gaulle ) et je te cite pas les autres président (Mitterrand Chirac etc. etc.)
    Donc tu n’as pas la capacité de diriger un pays comme la France et pourtant j’ai voté pour toi.

    • Nous comprenons enfin pourquoi il y a la guerre : il s’agit d’ un complot pour empêcher M Zemmour de devenir Président de la République. M Macron est évidemment complice.

      Je n’avais pas l’ intention de voter pour M Zemmour. D’abord je ne veux pas qu’un juif devienne Président, et ce n’est pas seulement par antisémitisme ( je ne déteste pas QUE les juifs je déteste tout le monde ), ensuite le poste nécessite un homme ayant de l’ expérience des responsabilités, ce qui n’était pas le cas de M Zemmour, et enfin à la veille de la guerre ses dénonciations des périls de l’ OTAN ont révolté ma raison. Avec l’ armée russe en manoeuvres en Biélorussie, il ne voyait donc pas qu’il existait un péril plus immédiat que l’ OTAN ? Au reste je tiens M Zemmour pour un honnête homme et un patriote, et je ne suis pas enchanté de la réélection de M Macron.

  6. Dépose plainte , je suis témoin.
    Oui c’est de la faute de Poutine que j’ai pourtant toujours soutenu.
    Tous ceux qui ont voté pour toi ont subi un grave préjudice
    : Se farcir pendant 5 ans le boulanger et la boulangère de l’Elysée.
    Ah ça ira… ça ira…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.