Deux Gazaouïs arrêtés sur soupçon de transfert de fonds clandestins pour le Hamas
Itallah Sarhan et Faiz Attar ont transféré clandestinement des dizaines de milliers d’euros entre Gaza et la Judée-Samarie, en les cachant dans des chaussures spéciales qui leur ont été fournies par les opérationnels du Hamas ; Sarhan a aussi livré des informations sur la localisation des tunnels terroristes et les caches de lancement de roquettes. 

Le Shin Bet et la police israélienne ont arrêté deux Palestiniens le mois dernier sur soupçon de leur implication dans des transferts clandestins d’argent de Gaza en direction des terroristes opérationnels du Hamas en Judée-Samarie, selon des informations autorisées à la publication mardi.

Lors de son interrogatoire, Itallah Sarhan, 27 ans, chauffeur de camions travaillant pour une entreprise qu’emploient le Hamas et le Djihad Islamique pour évacuer le sable des sites de creusement de tunnels, a révélé une grande masse de renseignements sur les ouvertures des tunnels qu’il a visités au cours de son travail. 

Certains des tunnels, dit-il, peuvent être accessibles à partir d’infrastructures civiles et religieuses, dont des bâtiments résidentiels et des mosquées.

Il a aussi dévoilé des informations sur les zones de lancement de roquettes situées près des structures civiles, « de façon qui met la population civile de la Bande de Gaza en danger », selon le Shin Bet.

 

Shoe fitted to hide money in.

Une chaussure conçue pour cacher de l’argent à l’intérieur.  

 

Sarhan a été arrêté deux semaines après avoir obtenu un permis d’entrée en Israël. Le jour suivant sa réception de son permis, il a été approché par un officier de police du Hamas qui l’a recruté pour transférer de l’argent clandestinement vers la Judée-Samarie.

L’officier de police du Hamas l’a présenté à d’autres agents opérationnels du Hamas qui l’ont payé pour ce travail et lui ont fourni une parie de chaussures où pouvoir cacher l’argent. Ils ont aussi promis de l’aider s’il était pris.

L’enquête a démontré que Sarhan était au courant du fait qu’il transportait de l’argent du Hamas destiné à financer les activités de l’organisation terroriste en Judée-Samarie/Cisjordanie.

Le deuxième suspect est Faiz Attar, de Beit Lahiya, qui disposait assui d’un permis d’entrée en Israël pour des objectifs liés à la menée d’affaires commerciales.

Il a été arrêté après avoir également travaillé comme messager transmettant des fonds terroristes à des agents du Hamas en Judée-Samarie.

Les forces de sécurité israéliennes soupçonnent qu’Attar ait été approché par des agents opérationnels du Hamas et qu’on lui ait demandé de transférer de l’argent clandestinement à travers les différents passages frontaliers.

Il l’a également fait en cachant de l’argent dans ses chaussures et a été en mesure de transférer des dizaines de milliers d’€.

Lors de son interrogatoire, il a fourni au Shin Bet des renseignements sur les activités terroristes des membres de sa famille et leur implication dans des actions contre Tsahal et dans le creusement de tunnels. Entre autres choses, il a révélé que ses fils utilisaient sa maison pour y tenir des réunions du Hamas.

Yoav Zitun|Publié le :  05.07.16 , 16:24

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.