Révélé: des dizaines de communautés de Judée et de Samarie obtiendront une reconnaissance officielle

Dans les 60 jours suivant la prestation de serment de Netanyahu en tant que Premier ministre, le cabinet doit adopter une résolution qui permettrait à l’expropriation des terres de finaliser le statut des communautés auparavant non autorisées, avec de lourds investissements dans les infrastructures et les mesures de sécurité.

Le chef d’Otzma Yehudit et le prochain ministre de la Sécurité nationale, le député Itamar Ben-Gvir, prévoient de lancer un nouvel effort qui pourrait aboutir à un coup de pouce pour accorder une approbation rétroactive aux colonies non autorisées en Judée-Samarie, a appris  Israel Hayom .

Selon le plan, dans le cadre de son nouveau portefeuille, Ben-Gvir prévoit de faire avancer les mesures d’expropriation des terres pour le développement des infrastructures, ainsi que d’allouer des centaines de milliers de shekels à diverses communautés non reconnues qui n’ont jusqu’à présent pas de statut officiel. Le plan dépend en partie d’avoir l’approbation nécessaire des divers autres organismes en dehors de son ministère. Il comprend également un renforcement du personnel de l’administration civile, qui gère les affaires civiles en Judée-Samarie pour le compte du ministère de la Défense, afin d’accélérer la mise en œuvre.

Le plan est une conséquence directe de l’accord récemment annoncé entre le Likud et Otzma Yehudit qui garantit le soutien de ce dernier lors du prochain vote de confiance pour assermenter le chef du Likud Benjamin Netanyahu au poste de Premier ministre pour la sixième fois. La décision d’accorder au parti la responsabilité globale du processus d’approbation des colonies non autorisées a provoqué une réaction violente de la droite, certains accusant Netanyahu de céder cette prérogative à Ben-Gvir alors qu’il n’avait pas l’expérience requise, dans un effort apparent pour éviter aucun progrès significatif sur cette question très controversée.

Selon les détails du plan obtenu par Israel Hayom , le cabinet adoptera une motion dans les 60 jours suivant la nomination de Netanyahu au poste de Premier ministre. La motion accorderait l’approbation nécessaire pour 60 communautés non autorisées en Judée et en Samarie.

La motion demanderait aux divers organismes d’une foule de ministères de veiller à ce que les exigences procédurales nécessaires pour finaliser le statut de ces communautés soient remplies dans les 18 mois. Le gouvernement proposerait également une législation visant à modifier la loi de manière à permettre à ces communautés de se connecter au réseau électrique national et allouer quelque 180 millions de shekels (environ 65 millions de dollars) par an pour la construction et l’entretien de diverses infrastructures, y compris les systèmes d’eau et d’égouts. , routes, pylônes électriques et routes. En plus de cela, le gouvernement créera un budget spécial pour renforcer la sécurité là-bas, s’élevant à environ 25 millions de shekels (8 millions de dollars) par an.

Source : israelhayom.com

1 COMMENTAIRE

  1. Quand je vois ein memchalah sur la pancarte, je constate combien les Juifs ne sont toujours pas souverains, même sur la Terre de leurs ancêtres, et ne se gouvernent toujours pas par eux-mêmes. Ils sont toujours les SDF internationaux, qu’ils ont été depuis déjà 2000 ans. Rahem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.