Un sondage inquiétant pour la démocratie israélienne

La force d’une démocratie se jauge selon plusieurs critères dont celui de la confiance de la population en ses institutions.

Aujourd’hui, force est de constater que l’institution judiciaire, l’un des trois piliers du pouvoir, se trouve sur la sellette.

Selon une étude réalisée par l’Institut Panels Politics pour la station de radio 103FM, 42% des personnes interrogées considèrent que les dossiers concernant le Premier ministre Binyamin Netanyahou ont été fabriqués! Une chiffre énorme.

Que cela soit réel au non, il s’agit d’une marque de défiance cinglante envers le système judiciaire tout entier, depuis le conseiller juridique du gouvernement jusqu’à la Cour suprême en passant par la police et le Parquet.

Le procès intenté au Premier ministre – qui sera long – apportera peut-être une réponse à cette énigme mais on ne peut nier que les institutions de l’Etat de droit portent une lourde responsabilité dans l’état d’esprit de la population tel qu’il s’exprime dans ce sondage: incohérences, chefs d’accusation inédits, pressions exercées sur des témoins, politique de deux poids deux mesures, fuites délibérées et organisées vers les médias, acharnement médiatique, conflits d’intérêts chez des acteurs-clé de l’échelon judiciaire etc.

Tous ces éléments confortent chez de très nombreux citoyens le sentiment que ce chapitre fait partie d’une tentative de renverser le Premier ministre par d’autres moyens que les urnes.

Ce sentiment de la population se ressent aussi dans une autre partie du sondage qui concerne les préférences politiques des citoyens au cas où des élections avaient lieu aujourd’hui: le Likoud de Binyamin Netanyahou atteindrait des sommets jamais égalés, ce qui est paradoxal pour un Premier ministre mis en examen!

Likoud: 41

Liste arabe unifiée: 15

Yesh Atid-Telem: 14

Bleu-Blanc: 12

Shass: 9

Yamina: 9

Yahdout Hatorah: 8

Israël Beiteinou: 6

Meretz: 6

Le bloc de droite obtiendrait ainsi 67 sièges sans avoir besoin d’Avigdor Lieberman! A noter aussi que le Parti travailliste, s’il se présentait séparément de Bleu-Blanc, n’obtiendrait qu’1,5% des voix et disparaîtrait du paysage politique. victime de ses incohérences et de l’échec total de ses choix idéologiques depuis trente ans.

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

5 Commentaires

  1. à HENRY BEITAN ” parmi le public francophone, inculte et isolé de la réalité israélienne par le barrage de la langue et par auto-confinement “ethnico-culturel”. Cette phrase éhontée ne peut honorer, par son arrogance son auteur et, c’est un euphémisme ! C’est d’autant plus regrettable, que sur le fond, tout en restant prudent -présomption d’innocence oblige – mon analyse pourrait n’être pas si éloignée de la vôtre. Sauf que, n’étant pas un naïf, l’expérience aidant, je m’autorise à penser que les anti-bibi, ne sont peut-être pas non plus aussi ” bleu blanc ” qu’ils le prétendent, mais cela l’avenir nous le dira…Je suis d’autant plus à l’aise, que je ne suis pas un “bibiste” tout en reconnaissant que son bilan n’est pas comparable avec celui du triptyque, resté tristement dans toutes les mémoires, à savoir : OLMERT-BARACK-LIVNI. Par ailleurs, décider du haut de votre superbe, que la plèbe, de par sa nature, ne mérite que votre mépris et, je suppose, que vos prétendues élites, très proches des islamo-gauchistes, seraient l’avenir d’Isarël, me parait délirant…Il est vrai que pour ” l’ethnico-culturel”. enfermé dans “sa bulle sociale “, son horizon se limite à sa personne. Pour conclure, je considère que le post bibi à déjà commencé, même si un accusé est toujours présumé innocent et ” non présumé délinquant ” jusqu’au jugement définitif, c’est à dire à l’épuisement de tous les recours, par des magistrats irréprochables.

  2. Une honte d’écrire un article pareil. Attaquer la justice pour disculper le “caïd” d’un système mafieux est révoltant, comme l’a été en d’autres temps l’assassinat d’un premier ministre. Nos prophètes auraient prédit de grandes calamités pour le peuple juif qui a perdu son âme et dont la religion a été remplacée par les magouilles et le business. Le pire est à venir parce que la société israélienne est fracturée et bientôt irréconciliable

  3. C’est à ce genre de “papier” que l’on prend la mesure du bombardement continu que subissent les institutions israéliennes – et pas seulement la justice- par les sbires de Bibi et compagnie. La seule “lourde responsabilité” est celle des agents stipendiés de ce gang qui emboîtent le pas à de tels racontars, particulièrement parmi le public francophone, inculte et isolé de la réalité israélienne par le barrage de la langue et par auto-confinement “ethnico-culturel”.
    Ce genre de plaidoyer pro modo n’a qu’un seul but : exempter du fléau de justice un présumé délinquant au prétexte qu’il aurait rendu des services au pays… Et avec lui plusieurs responsables de son parti et de ceux, religieux, Edhery et Litzman, gravement compromis, qui entendent profiter de l’aubaine pour passer , eux aussi, à travers les barreaux de prison.
    Tout ce joli monde, en ce compris leurs factotum sur les réseaux, sera bien marri le jour de son succès, ce qu’au ciel ne plaise ! Il auront fait la preuve par l’abominable de ce qu’une justice, plutôt moins critiquable dans l’ensemble que les autres, peut succomber sous l’assaut d’un gang décidé à l’empêcher de le gêner. Et que, comme au Far West, on peut se prévaloir de sondages bidon tel celui mentionné dans cette tambouille, issu d’un “institut” entièrement voué aux basses oeuvres, pour abattre l’un des piliers de la puissance d’Israël. Décider via la populace que les faits invoqués sont nuls et non advenus avant même qu’ils soient examinés. Trancher que des dizaines de magistrats, de policiers spécialisés, de journalistes sérieux se sont agglutinés pour ourdir un complot. Dans quel but ? Empêcher un leader à la dérive de faire le Bien ! Et insinuer de la sorte qu’au sein du peuple d’Israël, il existe une forte proportion décidée à emboîter les pas du diable ! C’est d’ailleurs un état d’esprit qui commence à nous empoisonner goutte à goutte…
    A la délinquance crapuleuse s’ajoute désormais la délinquance et déliquescence intellectuelle.
    Encore bravo !

  4. Je reste prudent, car l’histoire n’est pas finie, elle commence…. A la justice d’apporter des preuves irréfutables, car certaines accusations sont extrêmement graves et devront être démontrées. Si elles devaient l’être….la carrière du P.M se terminerait en fiasco, dans le cas contraire, une voie royale s’ouvrerait devant lui. Un procès public et télévisé est indispensable, vu le climat politique actuel. Cela permettrait de lever tous les doutes sur les différentes instances et personnalités.

  5. C’est une satisfaction de voir que les israéliens se réveillent , malheureusement un peu tard !!! et maintenant il faut assainir cette ” justice” du diable….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.