Coup de théâtre à la Knesset: Bleu Blanc se disloque…

6
638

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Coup de théâtre à la Knesset: Benny Gantz candidat à la présidence!

Un véritable coup de théâtre vient de se produire à la Knesset: en plein bras-de-fer entre Yuli Edelstein et la Cour suprême pour l’élection du prochain président de la Knesset, Benny Gantz a présenté sa candidature pour devenir le prochain président de la Knesset!

Cette décision extrêmement surprenante a sans doute été prise de concert entre Benny Gantz et Binyamin Netanyahou car le Likoud et les partis soutenant Binyamin Netanyahou ont a déjà annoncé qu’ils soutiendront cette candidature.

A l’inverse, Yaïr Lapid et son parti Yesh Atid y sont fermement opposés et ont indiqué qu’ils ne participeront pas au vote qui devrait avoir lieu mercredi en fin d’après-midi.

Yaïr Lapid espérait placer Meïr Cohen au perchoir, mais après l’annonce de Benny Gantz, il a renoncé avec colère à inscrire le nom de Meïr Cohen au secrétariat de la Knesset.

Après l’élection de Benny Gantz, les pourparlers se poursuivront entre les négociateurs du Likoud et de Bleu-Blanc.

Cette nouvelle donne indique clairement qu’en cas de gouvernement d’union, c’est Binyamin Netanyahou qui continuera à être Premier ministre, ce qui va encore augmenter les tensions internes à Bleu-Blanc et peut-être faire imposer ce bloc hétéroclite.

De manière ironique, la Liste arabe unifiée et le parti Avoda-Meretz, et peut-être même Israël Beiteinou voteront contre l’élection de Benny Gantz à la présidence de la Knesset!

Un retournement de situation inédit et un camouflet mérité pour tous ceux qui affirmaient avec assurance qu’ils allaient éjecter Binyamin Netanyahou de son poste de Premier ministre.

lphinfo.com

 

Israël se dirige vers un gouvernement d’union nationale après l’élection de בני גנץ – Benny Gantz comme président de la Knesset.

Les partis Yesh Atid de Yair Lapid – יאיר לפיד et Telem de משה (בוגי) יעלון – Moshe (Bogie) Ya’alon ont demandé à faire scission de Bleu-Blanc et seront dans l’opposition.

IsraPresse 26.03.2020  16h30

 

L’alliance Bleu Blanc se disloque en public

Publié le: 03.26.20, 17:41 Ynet
Le président de Yesh Atid, Yair Lapid, et le président de Telem, Moshe “Bogie” Ya’alon, ont annoncé jeudi la dissolution de l’alliance Bleu Blanc.
Cette décision est intervenue en signe de protestation contre la décision du leader des Bleu et Blanc Benny Gantz de soumettre sa candidature à la présidence de la Knesset moins d’une heure avant le vote mandaté par le tribunal.
L’initiative de Gantz a provoqué des troubles dans les rangs bleus et blancs, qui comprennent une faction importante du parti Yesh Atid de Yair Lapid. La candidature de Gantz a cependant obtenu le soutien du bloc de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu, faisant allusion à un gouvernement d’unité en préparation.
Selon le commentateur politique de Channel 12, Amit Segal, dans la nouvelle coalition avec le Likud, Gantz sera le ministre des Affaires étrangères. Chili Tropper, du parti israélien de la résilience de Gantz, sera le ministre de la Justice. Gabi Ashkenazi sera le ministre de la Défense.
Gantz deviendra officiellement Premier ministre dans 18 mois – en septembre 2021.
Dans un discours passionné de la Knesset, le député de Meretz, Tamar Zandberg, a protesté contre l’alliance imminente de Gantz avec Netanyahu.
Zandberg a souligné que son parti Meretz “n’aura aucune part” dans un gouvernement Gantz-Netanyahu.
Selon Channel 12, des sources de Gantz ont déclaré qu’un accord avec le Likoud sur un gouvernement d’unité n’avait pas été conclu, mais la nomination de Cohen, le maire de Dimona, aurait rendu cette option impossible.
L’alliance Bleu & Blanc est composée du Parti de la résilience israélienne de Gantz, de Yesh Atid et de Telem de Yaalon. Les trois chefs de parti comprennent la direction de Blue & White ainsi que Gabi Ashkenazi, qui, comme Gantz et Ya’alon, est un ancien chef d’état-major de Tsahal.
La Haute Cour de justice a ordonné le vote d’un président du Parlement jeudi après-midi lors d’une confrontation avec un allié de Netanyahu, une décision qui pourrait menacer la longue prise de pouvoir du Premier ministre.
Dans ce que le tribunal a appelé une contestation sans précédent de son autorité par un fonctionnaire, le président sortant de la Knesset, Yuli Edelstein, avait désobéi à son ordre de tenir une élection pour le poste – un vote qu’il devait perdre. Au lieu de cela, Edelstein a présenté sa démission mercredi.

6 COMMENTS

  1. Imposer ou imploser? Cela n’a pas la même signification.
    kajol lavan va prendre plus de pouvoir (imposer) ou va se disloquer (imploser). je prie pour le second. Et je ne félicite pas le typographe.

  2. pas mal celle-là !! mais le vote devrait avoir lieu Mercredi après midi …. c- à dire quel mercredi , on est bien jeudi aujourd’hui ? ou je perds la boule ???

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.