Coalition : pressing d’Arié Dery sur Gideon Saar et Naftali Benett

Le ministre de l’Intérieur et président de Shass s’est donné pour mission de convaincre Gideon Saar et Naftali Benett de rejoindre une coalition dirigée par Binyamin Netanyahou.

relSur les ondes le la radio Kol ‘Haï, Arié Dery a dit : « Les électeurs de Benett et de Saar souhaitent un gouvernement de droite. Une majorité de la population a voté en faveur d’un gouvernement de droite. Si Benett et Saar ensemble avaient réussi à réunir 20 sièges ensemble je me serais tu, mais avec si peu de mandats il est clair qu’ils doivent se joindre à un gouvernement de droite. »

Arié Dery a également évoqué le scénario d’un Naftali Benett Premier ministre à la tête d’un gouvernement à majorité de gauche : « Il est inimaginable qu’un président de parti ayant obtenu à peine sept sièges puisse être Premier ministre. Ce n’est ni réaliste ni démocratique. Naftali Benett doit s’ôter de la tête l’hypothèse d’un gouvernement de gauche ».

Concernant Gideon Saar, le président de Shass a rajouté : « Gideon Saar est un homme valeureux, doté de nombreuses capacités et qui a l’avenir devant lui. Le Premier ministre a commis beaucoup d’erreurs à son égard, Saar n’a pas obtenu ce qu’il méritait en fonction de sa valeur politique. Mais je luis lance un appel depuis cette station de radio et lui dis : ‘C’est vrai, beaucoup d’erreurs ont été faites à votre encontre, effectivement, vous n’avez pas obtenu ce qui vous revenait en fonction de votre position, mais venez avec nous et formons un gouvernement de droite et il y aura des postes pour chacun. Vos électeurs ne veulent pas de gouvernement de gauche!’ »

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.