Claude Baruch z.l.: disparition d’une grande figure de la judaïcité de France

Le virus du Corona a fait une victime de plus dans la communauté juive de France: Claude Barouch, président de l’Union des patrons et professionnels juifs de France (UPJF) est décédé des suites du virus contre lequel il a combattu durant cinq semaines.

Il était âgé de 72 ans. Il fut un militant juif et sioniste ardent ainsi qu’un infatigable défenseur de l’Etat juif.

Il était notamment connu pour son franc-parler, dénonçant sans langue de bois les compromissions des responsables politiques français avec l’islamisme ou la désinformation anti-israélienne des médias français.

Le député français Meyer Habib, qui comptait parmi ses amis a exprimé sa peine: « C’est avec une peine immense en cette sortie de Shabbat que j’apprends la disparition de Claude Barouch, président-fondateur de l’UPJF. Je le savais malade, atteint du Coronavirus. Il se battait comme un lion. Le 24 mars encore, il m’a rappelé. J’ai manqué son appel, ai tenté de le joindre sans succès. La nuit dernière, il a succombé en cette nuit de Shabbat, Rosh Hodesh Iyar. Quelle tristesse. Quelle perte. Claude était un ami, un frère, un compagnon de lutte. C’était un militant né, un organisateur hors pair, un homme de cœur et d’esprit, toujours disponible et à l’écoute. Homme d’action, manager d’exception, soucieux d’autrui, Claude faisait le bien sans ménager ses efforts, toujours animé par la seule volonté d’aider, d’être utile. Il y a quelques semaines encore, il se démenait pour sauver Actu J. Sioniste passionné, républicain, amoureux d’Israël et de la France, il était très apprécié de la classe politique pour la finesse, la pertinence et la justesse de ses idées. Claude était un homme de souffle, d’âme, d’esprit. Un ‘Mensch’, un géant. C’était l’un des plus grands dirigeants de la communauté juive de France. Nous perdons l’un des meilleurs d’entre nous (…). Shalom Claude, shalom haver. Tu me manques déjà ».

Depuis l’annonce de son décès, les hommages affluent de la part de personnalités juives comme non-juives qui soulignent son humanisme, sa recherche constante de la vérité, sa combativité, sa convivialité et son dévouement pour la cause juive et sioniste.

HOMMAGES UNANIMES A LA MÉMOIRE DE CLAUDE BAROUCH

 

 

 

André Bercoff

Claude Barouch est parti, victime de cette saloperie de #coronavirus . Un homme formidable d’humanité , d’intelligence et de convivialité. Un ami.

Sylvain Maillard

Député de Paris (1er-2e-8e-9e arrondissements)

Très triste. Claude Barouch est décédé cette nuit de cette saloperie de virus. Un homme engagé contre l’antisémitisme et la défense d’Israël, Président de l’UPJF, il était un expert comptable reconnu et apprécié du 9e arrdt. Je pense à sa femme, ses enfants et tous ses amis.

Communique de Monsieur Claude Gueant décès de C Barouch
J’adresse à sa famille toute ma sympathie en ce moment douloureux,et je rends hommage à sa mémoire. Claude Barouch était un monument de dynamisme et d’engagement , un pilier de la communauté juive de France Claude Gueant

IMAM CHALGHOUMI

Je viens d’apprendre avec tristesse le décès de mon ami Claude Barouch, président de l’UPJF, victime du covid 19 Claude était un homme de combats et qui avait de grande valeur Je prie pour son âme .

Ivan Rioufol
Claude Barouch, notre ami disparu ce samedi matin : droit, fidèle, passionné. Grande tristesse.

BNVCA : »Un ami, un militant, un entrepreneur, un mensch, un homme de valeurs et une figure majeure de la Communauté Juive française vient de décéder de cet affreux virus .
Claude Barouch était non seulement le fondateur de l’UPJF où il a porté haut les couleurs de La Défense d’Israel et de ses valeurs mais a été aussi un des plus proches amis, partenaire et acteur du BNVCA.
◦ Avec nous il a combattu cet antisémitisme nauséabond et renouvelé autour de l’antisionsime
◦ Il n’a jamais refusé une aide pour un combat judiciaire, pour aider les victimes que le BNVCA aide au quotidien depuis près de 20 ans.
◦ Sa présence et sa rigueur vont nous manquer .
◦ Nous perdons un frère d’armes et nous devrons nous montrer fier dans le futur de son combat.
◦ Merci pour tout ce que tu as fait et nous partageons notre douleur avec sa femme et ses enfants . »

Geoffroy Didier
Mon ami Claude Barouch, président de l’Union des professionnels juifs de France, est parti cette nuit, emporté par le Covid. D’un soutien indéfectible, d’une droiture infaillible, Claude incarnait l’esprit de famille, le sens de l’amitié, la solidarité d’une communauté. Quelle qu’elle soit. Je ne l’oublierai jamais.
KKL France : »Notre ami CLAUDE BAROUCH s’est éteint cette nuit après avoir lutté des semaines durant contre le COVID19. Infatigable militant communautaire comme Président de l’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France (UPJF), militant sioniste pour la défense d’Israël et de son peuple, c’était un compagnon de route du KKL de France depuis de longues années et membre de son Bureau Exécutif.
Nous adressons à sa femme et ses enfants nos plus sincères condoléances.
Le KKL de France »

 

Guy Milliere
je viens d’apprendre le décès de mon ami Claude Barrouch, qui dirigeait l’UPJF. Claude était un ami proche depuis plus de vingt ans, un homme lucide et droit, toujours au premier rang quand il s’agissait de combattre l’antisémitisme et de défendre Israel. J’ai donné de nombreuses conférences pour l’UPJF. Je devais en donner encore. Cette nouvelle m’attriste immensément. La perte de Claude est une perte immense pour la communauté juive française et. pour la France en ces temps difficiles. Je. ne peux dans les circonstances présentes prendre l’avion pour venir lui rendre hommage, mais j’envoie plus sincères condoléances à ses nombreux amis et à sa famille.

Richard Abitbol
J’ai l’immense tristesse de vous annoncer le décès de Claude Barouch, président de l’UPJF, un pilier de la communauté juive de France emporté par le coronavirus.
C’est une perte considérable pour notre communauté dont on aura du mal à se remettre.
C’était un ami proche, sensible et sincère, un père et un époux modèle et un militant
comme on en fait peu.
Ceux qui l’ont connu ne pourront jamais oublier sa gentillesse, sa générosité, sa bonté, sa sensibilité, sa combativité pour les causes justes, son attachement à sa communauté et son amour pour Israel
Mon épouse et moi-même sommes fortement éprouvés par la perte de cet homme peu ordinaire et si cher à notre cœur
Nous transmettons toutes nos condescendance et nous compatissons pleinement à la douleur de sa femme, Michèle, et de ses enfants Alexandra, Rébecca et David
Que son âme repose en paix!
BAROUKH DAYAN EMETH

ALAIN AZRIA : » Claude Barouch le Président de L’UPJF nous a quitté . Nous avons perdu un grand défenseur de la communauté et de l’était d’israel . C’était un ami un mensch . Sincères condoléances à sa femme Michele à ses filles Rebecca et Alexandra ainsi qu’à son fils David .Tu vas nous manquer Claude .Barouh Dayan haemet »

Jeremie Herscovic Czarnobroda : »CLAUDE BAROUCH, UN « OSNI »QUE JE N’OUBLIERAI JAMAIS.
Ce jour est terrible …
Terrible pour la communauté juive de France… et terrible à titre personnel.
Claude Barouch, notre Claude, est parti…
Je me souviens de Claude à un congrès de l’UPJF quand j’avais près de 10 ans. Il était déjà là…
Puis je me souviens de Claude il y a 15 ans, quand il m’a incité à m’engager et à venir participer aux diners de l’UPJF. Je l’entends encore me dire « Jérémie, venez me voir, nous allons discuter ». Aucune leçon de morale, l’humilité, et l’attention comme fer de lance.
Je me souviens de Claude il y a 5 ans, lors d’un soir de prière suivant le décès de mon grand père. Il est arrivé en costume et cravate bleus marines… discret, humble, les yeux baissés… ne cherchant pas à savoir si son arrivée avait pu être remarquée… la CLASSE…
Je me souviens de Claude quand je me suis engagé pour créer Israel Is Forever France. Il m’avait pris sous son aile avec la bonté, et l’attention d’un père spirituel. Ils étaient nombreux les dirigeants communautaires accrochés à leur position… Mais lui n’avait rien à voir avec ceux-là. Il avait la parole bienveillante, attentionnée, généreuse, précautionneuse, soucieuse de la transmission, faire la place pour de nouveaux arrivants avec l’unique soucis que la communauté juive de France puisse être servie sans aucune compromission… : bref, un OSNI –> Objet Sioniste Non Identifié dans un petit milieu de dirigeants atteints de Kavodisme aigu.
Parce lui, ne lachait pas comme ça les gens… Malgré un certain retrait de mon engagement sioniste sur la dernière année lié à la déception de mes « amis », lui ne m’a jamais lâché…. Lui était un vrai ami… un vrai père, un phare dans le brouillard… Nous avions un projet ces derniers temps. Mais Hachem a été clairvoyant. Il n’a pas su se passer de cet être exceptionnel de par sa bonté, son engagement, et a préféré le cueillir telle une fleur pour le garder près de lui.
Si Hachem a de la chance de l’avoir à ses côtés. Sa famille, mais également nous sommes orphelins… Encore épuisé par la tristesse de le voir partir, je suis étourdi mais aussi effrayé par l’impact sur notre communauté. Toute la communauté juive de France est orpheline d’un de ses plus grands serviteurs depuis plus de 30 ans. Il y aura un avant et un après…
Un père, un modèle, un monsieur, un Mensch. Un vrai. Je suis fier et honoré d’avoir croisé ton chemin.
Claude, je ne t’oublierai jamais …
Toute mon amitié à son épouse, ses enfants et petits enfants qui peuvent être fiers de ce qu’il a été. »

Benny Boret : »CLAUDE BAROUCH, President de l’UPJF (sur la photo avec Joël Mergui et Marek Halter) nous a quitté. Baroukh Dayan Emet. Ce grand homme, ce Mensch, va laisser un douloureux et impossible vide dans la Communauté Juive de France. Je n’oublierai jamais son action courageuse et visionnaire. Je me souviendrai également de notre collaboration pour relever le défi fou de ce grand concert “Un Violon Au Cœur du Monde” en Vieille Ville de Jérusalem, durant l’éprouvante année de 2002. Claude était, entre autre, un grand et sincère ami de mon père, Henri Boret. Admiration et Respect infinis. »

Guy Rozanowicz : » Claude Barouch nous a quitté. Nous reviendrons bientôt sur l’histoire de ce militant exemplaire. Il m’avait accompagné pendant de nombreuses années les dimanche après-midi lors de son émission sur Radio J. Il avait avait été un partenaire essentiel de la nouvelle aventure de Koulam Radio. Mais pour l’heure, parler de Claude au passé n’est pas supportable. Que Michèle son épouse et ses enfants soient assurés qu’ils sont entourés de l’amour du Kahal. »
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Bournazel.png/170px-Bournazel.png

Pierre-Yves Bournazel

Triste nouvelle: Claude Barouch est parti. Un ami attachant, libre, solide et engagé. La lutte contre l’antisémitisme lui doit beaucoup. Profondément humaniste, expert-comptable réputé, il travaillait beaucoup, appréciait la contradiction et le débat. Il aimait la vie. Bonnes pensées à Michelle, son épouse et à sa famille.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est avec une infinie tristesse que j’apprends la disparition de notre ami et Président de l’UPJF. Tous mes soutiens sincères à sa famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.