Budapest : un réseau iranien contre des cibles juives identifié

2
1195

Budapest : un réseau sophistiqué iranien contre des cibles juives identifié

Un rapport des renseignements affirme que l’Iran exploite une infrastructure sophistiquée de recueil de renseignements sur des cibles israéliennes et juives en Europe. 

Ce site de renseignements affirme avoir mis à jour un réseau  de la Force Quds installé à Budapest, dont l’objectif est le recueil de renseignements sur des cibles juives et israéliennes, en préparation d’attaques futures.

Ce réseau est dirigé par Muhammad Negrawi (Abu Amir), un officier de la Force Quds stationnée en Syrie et, lui-même, citoyen syrien résidant à Budapest. L’Ambassade à Madrid fait partie des cibles repérées par ce réseau.

Ambassades américaines à travers le monde surmontées d’un dispositif d’espionnage de ses alliés et adversaires… 

Muhammad Najrawi (ou Negrawi alias Abu Amir), officier syrien de la Force Quds stationnée en Syrie, a recruté un autre citoyen syrien nommé Ali K., selon les informations sécuritaires de ce site qui dénonce les exactions de la Force Quds. Abu Amir vit à Budapest afin de recueillir des renseignements préliminaires sur des cibles israéliennes et juives, de façon à planifier, au moment opportun, des attentats terroristes.

Selon ce site Web, l’agent syrien (Ali K.) a pour mission de recueillir des renseignements auprès de citoyens européens de nationalités appartenant à l’U.E. Le site identifie 3 hommes et 2 femmes d’origine hongroise.

Le site Web ne précise pas  s’il s’agit d’innocents manipulés, que l’opérateur a réussi à abuser, ou si ce sont des agents conscients de leur rôle et réclamant des compensations sonnantes et trébuchantes ou des avantages en nature.

Selon le site, dont les informations sont souvent en avance sur l’actualité, ce réseau a été percé à jour à un stade précoce, notamment grâce à la documentation relative aux caméras de sécurité, dont les images  retracent la visite d’une femme à l’une de ces ambassades en Europe.

Cette visite effectuée à Madrid, s’est déroulée comme se trouvant “sur la route” d’un voyage de vacances que deux de ces personnes ont réalisé dans différentes stations balnéaires en et autour de l’Espagne, dont Tenerife (ïles Canaries), Valence et Malte.

Le blog constate que tous les personnages identifiés grâce aux images existent et qu’ils gèrent même des comptes Facebook actifs au moment de leurs activités de repérage. Il souligne qu’il existe aussi  un lien étroit entre eux et le Syrien décrit dans le rapport comme “l’opérateur” des services de renseignements iraniens.

Sur le compte de l’intermédiaire syrien, il est possible d’identifier ouvertement  un soutien au régime syrien de Bachar el Assad. Le type d’informations révélées par ce site deviennent généralement fiables quand les affaires su=ont ultérieurement dévoilées et dans l’affirmative, il s’agit-là d’un nouveau modus operandi employé par les services de renseignements iraniens, ceci pour au moins deux raisons:

  • 1) Diriger les activités syriennes par l’intermédiaire d’agents d’origine syrienne.
  • 2) Utiliser des civils européens pour recueillir des renseignements préfigurant une opération, en utilisant leur relative “furtivité” (puisque européens), de manière à permettre aux Iraniens d’accéder à des cibles sensibles sans attirer une attention particulière.

Ces révélations, survenues du jour au lendemain, sont dévoilées peu de temps après l’alerte donnée au niveau du Cabinet de sécurité israélien, soulignant que l’Iran est susceptible de chercher à nuire à des cibles israéliennes et juives à l’étranger, dans le cadre de l’escalade Iran-USA qui se jouait jusqu’à présent, principalement dans le Golfe, en Irak, au Yémen, éventuellement autour du Golan ou du Liban…

 

Sources : intellitimes.co.il  ; isicrc.org

2 COMMENTS

  1. Tout se passe comme si les doux religieux chiites étaient obsédés par la destruction d’Israël, des USA et des occidentaux.
    Les jeunes Perses eux, subissent. Ils doivent prendre leur destin en mains et faire leur révolution…sinon c’est tout le pays qui en pâtira..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.