Du jour au lendemain, des étudiants ultra-orthodoxes ont brisé les vitres d’un bus Bnei Brak, blessant le conducteur, et vandalisé les voies du tramway à Jérusalem, alors qu’ils protestaient violemment contre la fermeture de leurs écoles mandatée par le verrouillage national.
Le déchaînement croissant est maintenant canalisé contre la police que la communauté accuse de brutalité contre les mineurs.
Plusieurs policiers ont été blessés dans les flambées et des dizaines d’arrestations ont été effectuées.

Debka

Israël/Confinement: violents affrontements entre policiers et ultra-orthodoxes à Bnei Brak, un autobus incendié

i24NEWS dernière modification 25 janvier 2021 à 08:42

Affrontement entre la police et des orthodoxes lors d'une manifestation contre un ordre de confinement en raison du coronavirus, dans la ville de Bnei Brak, le 24 janvier 2021
Tomer Neuberg/Flash90Affrontement entre la police et des orthodoxes lors d’une manifestation contre un ordre de confinement en raison du coronavirus, dans la ville de Bnei Brak, le 24 janvier 2021

De violentes émeutes ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi dans la ville de Bnei Brak et un autobus a été incendié, tandis que la police tentait de disperser la foule par des grenades assourdissantes. Le chauffeur du bus a également été légèrement blessé et transféré à l’hôpital après avoir été agressé par des émeutiers. Un suspect a été interpellé.

Le véhicule a été complètement détruit par les flammes avant l’arrivée des pompiers, endommageant des câbles électriques et provoquant une panne de courant dans plusieurs parties de la ville orthodoxe près de Tel Aviv. Plusieurs résidents des immeubles voisins ont été évacués par crainte d’une explosion. Plus tôt, le maire de la ville, Avraham Rubinstein, a également été assailli par la foule alors qu’il tentait de calmer les émeutiers. Les manifestants se sont entassés autour de son véhicule en l’attaquant jusqu’à ce que le maire soit contraint de quitter les lieux. Ces incidents interviennent après une journée de violents affrontements entre la police et des émeutiers qui se sont opposés aux restrictions de confinement, les hauts responsables orthodoxes ayant accusé la police d’attiser les tensions la veille. Dimanche, des affrontements ont éclaté notamment à Bnei Brak mais aussi à Jérusalem et Ashdod alors que la police tentait de faire respecter les mesures restrictives imposées par le gouvernement contre le coronavirus dans plusieurs communautés orthodoxes.
https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1611552168-israel-un-autobus-incendie-lors-d-emeutes-a-bnei-brak

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.