Bibi : un nouveau site nucléaire jusqu’alors inconnu

3
3130

NETANYAHU EXPOSE UN SITE D’ARMES NUCLÉAIRES JUSQU’ALORS INCONNU EN IRAN

Netanyahu a déclaré que l’installation se trouve dans une région d’Iran appelée Abadeh. Il a montré des images satellites du site avant juillet 2019, après quoi l’Iran – d’une manière ou d’une autre – a découvert qu’Israël avait eu connaissance de ce site.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a révélé les bases nucléaires iraniennes découvertes par Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a révélé une base nucléaire iranienne découvertes par Israël. . (crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a révélé qu’il avait découvert, à Abadeh, au sud d’Ispahan, un site de développement d’armes nucléaires iranien récemment dévoilé au grand jour, au cours d’une conférence de presse organisée à la hâte lundi après-midi.

Le Premier ministre a montré des photos satellites du site prises en juin, puis – après que les Iraniens se sont aperçus que le site avait été découvert – des photos de juillet montrant leurs tentatives de dissimulation et de destruction du site. «Ils ont détruit les preuves, ou du moins essayé de les détruire», a-t-il déclaré.

Netanyahu, qui a parlé brièvement en hébreu et en anglais, a déclaré qu’il avait un message à délivrer «aux tyrans de Téhéran».

«Israël sait ce que vous faites, Israël sait quand vous le faites, Israël sait où vous le faites» a t-il dit. «Nous continuerons à dévoiler vos mensonges. Ce que vous voyez est une illustration cohérente de mensonges, de tromperie et de violations iraniennes. ”

La révélation intervient un an après que Netanyahu – lors d’un discours à l’ONU – a révélé ce qu’il a appelé un” entrepôt nucléaire secret “dans le quartier de Turquzabad à Téhéran prévu pour stocker des matériaux et des équipements pour le programme nucléaire iranien, et un an et demi après la révélation des archives nucléaires secrètes iraniennes que le Mossad a dérobées et extirpées du pays.

Netanyahu a déclaré que le site d’Abadeh – où l’Iran “avait mené des expériences pour développer des armes nucléaires” – avait été découvert pour la première fois dans les archives nucléaires.

Le Premier ministre a appelé la communauté internationale à “se réveiller” et à “se rendre compte que l’Iran ment systématiquement”. Il a appelé la communauté internationale à “se joindre aux sanctions du président Trump pour exercer davantage de pression sur l’Iran. Le seul moyen d’arrêter la marche de l’Iran vers la bombe et son agression dans la région est d’exercer des pressions, encore et encore. ” L’annonce de Netanyahu intervient quelques heures après que le directeur général par intérim de l’AIEA, Cornel Feruta a déclaré, lors d’une réunion du conseil des gouverneurs de l’organisation à Vienne, que “le temps était critique” et qu’il fallait impérativement que l’Iran explique comment les particules d’uranium se sont retrouvées sur le site de Turquzabad. À l’origine, l’Iran avait déclaré qu’il s’agissait d’une installation de nettoyage de tapis.

Netanyahu a déclaré que la découverte de traces d’uranium sur le site et le refus de l’Iran de fournir une explication à l’AIEA constituaient une violation directe du traité de non-prolifération signé par l’Iran. Le Premier ministre a montré par satellite des images montrant comment les Iraniens avaient tenté de recouvrir le site de gravier.

Alors qu’il quittait le podium du ministère des Affaires étrangères, Netanyahu a plaisanté avec des images du site récemment révélé sur un écran, en faisant, cette fois, référence à la controverse concernant le placement de caméras dans les lieux de vote : “il est important qu’il y en ait partout”.

Les opposants politiques de Netanyahu ont rapidement accusé Netanyahu de l’utilisation cynique d’informations de renseignement pour promouvoir sa campagne électorale.

“Netanyahu utilise de nouveau les informations du renseignement pour sa propagande de campagne”, a déclaré le co-dirigeant des Bleus et Blancs, Yair Lapid. «C’est une terrible irresponsabilité nationale. Les forces nucléaires iraniennes ne peuvent pas être utilisées à des fins de campagne. ”

Et Ehud Barak, membre de l’Union démocratique, a rejeté la déclaration de Netanyahu huit jours avant les élections, la qualifiant de” simple pirouette électorale “. Des responsables du bureau du Premier ministre ont rapidement écarté ces accusations, affirmant que les responsables de la sécurité avaient recommandé à Netanyahu de faire cette déclaration immédiatement après les commentaires de Feruta à Vienne.

 

PAR HERB KEINON
 9 SEPTEMBRE 2019 20:47
Adaptation : Marc Brzustowski

jpost.com

3 COMMENTS

  1. A mon avis nous devons tous avoir notre nucléaire ainsi que ebola comme cela chacun respectera l autre et non que les usa et Israël mène le reste du monde par le bout du nez.la preuve la coree arrive a se faire respecter

  2. It should be obvious to everyone that Obama was in favor of nuke proliferation. This would be the best way to undermine the US and the West. Looks like Fr, GB and Germany were all in agreement!!! Were am I going wrong? SA, Turkey and many other countries will want nukes!

  3. ISRAEL EST TOUJOURS SUR LES GARDES. IL NE DEVRAIT JAMAIS S’ENDORMIR.
    NOS ENNEMIS ONT MALHEUREUSEMENT DES SOURCES DE REVENUS QUI APPARAMENT NE S’EXAUSTE PAS. L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.