Bernie Sanders, un farouche promoteur des extrémistes antisémites 

 

En 2014, la Ligue Contre la Diffamation a entrepris une étude sur l’antisémitisme dans une centaine d’Etats et d’entités géographiques. Les dix premières, chacune comprenant au moins une population de 80% d’individus ayant des points de vue antisémites, se situaient dans le monde arabo-musulman. La bande cisjordanienne de Judée-Samarie et Gaza menaient cette liste par un score de 93% [1]. Pourtant, le candidat à la Présidentielle américaine Bernie Sanders a déclaré officiellement que les relations positives entre les Etats-Unis et Israël doivent d’abord reposer sur l’amélioration des relations entre Israël et les Palestiniens[2]

Sanders a aussi déclaré que les Etats-Unis ne devraient pas limiter uniquement leur amitié à Israël, mais devraient se montrer aussi amicaux envers les Palestiniens[3]. En d’autres termes, s’il est élu, son, pays cherchera à être plus ami avec l’entité la plus antisémite au monde. Il a, en outre, affirmé que les Palestiniens devaient être traités avec « dignité et respect »[4]. Les intervieweurs devraient peut-être lui demander pourquoi les promoteurs de génocide et incitateurs au meurtre devraient-ils mériter d’être traités de la sorte. Un dirigeant juif américain, une fois, m’a confié en privé que : « Sanders n’a pas un gramme d’antisémitisme dans le corps ». Cela doit bien être vrai, mais il n’empêche que c’est un sacré promoteur pour les antisémites les plus extrémistes. 

On a consacré bien plus d’attention au simple fait que Sanders est Juif. Ceci est censé éviter toute mention de sa volonté de relations amicales entre les Etats-Unis et une entité dont le parti majoritaire, le Hamas, a publiquement déclaré ses intentions génocidaires envers tous les Juifs. Peut-être Sanders devrait-il d’abord leur demander, en vue d’exprimer son désir de devenir leur ami, si le Hamas peut passer un amendement de ne pas l’assassiner si jamais il triomphe électoralement. 

Un autre sujet très discuté est le scandale provoqué par l’inflation du nombre de civils palestiniens tués, selon Sanders, lors de la campagne de Bordure Protectrice de 2014 contre le Hamas à Gaza. Il a mentionné « 10.000 morts innocents », alors qu’en réalité, il ne s’agissait que d’une fraction de ce nombre[5]. Maius cela ne demeure qu’un problème encore secondaire, par rapport à ses affinités avec des extrémistes et incitateurs à la haine antijuive. Ce que Sanders désigne comme une « position équilibrée ».

Ce qui est bien plus important à comprendre, concernant Sanders, c’est le fait qu’il se définit lui-même comme un « socialiste ». Les Américains, dont les Juifs d’Amérique, ne sont pas encore familiarisés avec ce qui mobilise de nombreux socialistes, de nos jours. Pour une meilleure compréhension du petit monde des socialistes contemporains, on doit se tourner vers l’Europe.

Sanders est un grand admirateur des pays nordiques[6]. C’est le berceau de l’anti-israélisme, la forme la plus récente d’antisémitisme, a fréquemment fait l’objet de la promotion des socialistes. La Suède est l’Etat scandinave le plus peuplé. Il est de notoriété publique que le Premier Ministre social-démocrate Olof Palme a été l’un des tous premiers dirigeants européens importants à stigmatiser Israël comme un « Etat Nazi[7]« .  Sous la férule de son maire social-démocrate,  Ilmar Reepalu, la troisième grande ville de Suède, Malmö s’est « épanouie » en tant que Capitale de l’Antisémitisme en Europe[8]. Il n’est guère surprenant que ce soit en Suède qu’un nombre encore plus important de Juifs dissimule son identité en public[9]

Jens Stoltenberg est devenu Secrétaire-Général de l’OTAN. Il étaitPremier Ministre en Norvège, de 2005 à 2013, jusqu’au moment où son parti Travailliste qui conduisait le gouvernement a subi une défaite. En diverses occasions, il n’a pas réagi quand des discours de haine étaient diffusés dans les réunions publiques où il s’exprimait en tant qu’orateur[10].  Le dirigeant actuel de ce parti,  Jonas Gahr Stoere, a rédigé la quatrième de couverture d’un livre écrit par deux incitateurs norvégiens fanatiques de la haine contre Israël, qui prétendent qu’Israël n’entre à Gaza que pour massacrer femmes et enfants[11]

Il y a de nombreux autres exemples de partis socialistes européens qui offrent des postes représentatifs à des incitateurs à la haine des Juifs. Celui qui se trouve actuellement sous les feux de la rampe, c’est le Parti Travailliste britannique, qui fait partie de l’opposition. Son dirigeant Jeremy Corbyn déclare que le Hezbollah et le Hamas sont ses amis[12]. Il entretient  des contacts réguliers avec un négateur de la Shoah[13].

Le Parti Travailliste a dû lancer une enquête pour antisémitisme dans ses rangs, à la suite de l’apparition régulière de nouvelles remarques antisémites parmi ses propres cohortes. Une représentante travailliste expulsée a affirmé qu’Hitler pourrait être le D.ieu des Sionistes[14]. Un conseiller municipal travailliste, également expulsé, a déclaré qu’Hitler est le plus grand homme de l’histoire [15]

Le Parti Travailliste hollandais, dans le programme de son parti pose de nombreuses exigences envers Israël et aucune concernant les Palestiniens [16]. Son chef de groupe parlementaire Diederik Samsom, dans son discours de programme sur le sujet, a ignoré tous les crimes palestiniens, y compris les appels au génocide réitérés par le Hamas[17]

On peut poursuivre encore et encore. Cela ne veut, cependant, pas dire que la plupart des dirigeants socialistes européens sont antisémites ou promoteurs d’antisémitisme. C’est loin d’être le cas, en ce qui concerne le Président français François Hollande ou son Premier Ministre Manuel Valls, entre autres. Cependant, le Parti Socialiste français est tout aussi infecté par des racistes humanitaires, qui préfèrent détourner les yeux des intentions génocidaires et de l’antisémitisme extrémiste des Palestiniens[18] .

Sanders n’a pas dit que le Hezbollah et le Hamas sont ses amis. Pourtant, il a bien fait des déclarations extrémistes et immorales pour soutenir les pires incitateurs à la haine antisémite. Si on perçoit son attitude dans le contexte général de la contribution essentielle du socialisme contemporain à la haine d’Israël, on peut mieux comprendre sa position. Rien de tout cela ne saurait être compensé par ses remarques souvent abstraites de soutien à Israël et par sa phrase passe-partout : « Israël a le droit d’exister ». Sanders doit encore faire campagne dans de nombreux Etats et les gens qui lui posent des questions ne devraient pas le laisser s’en sortir avec sa sympathie pour le discours génocidaire des Palestiniens et d’autres incitateurs contre les Juifs.

Post-ScriptumPatrick Leahy, un Démocrate encore, est l’autre Sénateur du Vermont, un Etat qui ne comporte que 600.000 habitants. Il est l’auteur d’un texte de loi qui conditionne l’aide militaire américaine au palmarès en matière des droits de l’homme des forces de sécurité. Il a exigé du Département d’Etat qu’il enquête à ce sujet sur Israël. Cet hypocrite a choisi d’oublier que les mesures extra-judiciaires américaines ont tué 3.800 individus par des drones au Pakistan, par exemple, pays avec lequel l’Amérique n’est pas en guerre. Les victimes sont principalement des civils[19]. Le climat social actuel dans le Vermont, n’est apparemment guère propice à mettre en avant des hommes politiques décents comme étant ses représentants politiques majeurs. 

 

 Par Manfred Gerstenfeld

Dr.Manfred-Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

 

 


[1] www.timesofisrael.com/the-10-most-anti-semitic-countries/

[2] www.jta.org/2016/04/05/news-opinion/politics/bernie-sanders-israels-positive-u-s-ties-hinges-on-bettering-relations-with-palestinians

[3] https://berniesanders.com/sanders-outlines-middle-east-policy/

[4] http://edition.cnn.com/2016/04/10/politics/bernie-sanders-israel-gaza/

[5] ibid

[6] www.washingtonpost.com/news/wonk/wp/2015/11/03/why-denmark-isnt-the-utopian-fantasy-bernie-sanders-describes

[7] Per Ahlmark, “Palme’s Legacy 15 Years On,” Project Syndicate, February 2001.         

[8] http://humanities1.tau.ac.il/roth/images/THE_REEPALU_AFFAIR_AS_A_PARADIGM_OF.pdf

[9] http://fra.europa.eu/sites/default/files/fra_uploads/fra-2015-antisemitism-update_en.pdf

[10] Conrad Myrland, « Palestinsk taler på Youngstorget tegner fiendebilder og maner til kamp, » Med Israel For Fred, 30 April 2013.

[11] Vibeke Buan and Geir Geir Salvesen, ” Dumt av Støre å bidra i boken,” Aftenposten,  1 January 2010.

[12] www.telegraph.co.uk/news/politics/Jeremy_Corbyn/12149132/Jeremy-Corbyn-fails-to-apologise-for-links-to-Hamas-and-Hezbollah-in-first-meeting-with-Jewish-leaders.html

[13] www.dailymail.co.uk/news/article-3187428/Jeremy-Corbyn-s-links-notorious-Holocaust-denier-revealed.html

[14] www.independent.co.uk/news/uk/politics/labour-candidate-vicki-kirby-suspended-for-anti-israel-tweets-9746713.html

[15] www.dailymail.co.uk/news/article-3531852/Labour-councillor-20-suspended-claims-called-Hitler-greatest-man-history-latest-anti-Semitic-scandal-hit-Corbyn-s-party.html

[16] www.pvda.nl/standpunten/internationaal/Midden-Oosten.

[17] Manfred Gerstenfeld, “Mini-Erdogan Diederik Samsom hitst op tegen Israel,” Dagelijkse Standaard, 15 December 2014.

[18] www.lemondejuif.info/2016/01/haine-disrael-lantisioniste-elisabeth-guigou-fin-prete-pour-remplacer-fabius/

[19] http://watson.brown.edu/costsofwar/costs/human/civilians/pakistani

2 Commentaires

  1. Vous avez tord sur un point : Ni Hollande, ni Valls, ni Macron ne font rien pour défendre les Juifs. Vous vous laissez abusez par leurs discours creux qui ne sont suivis d’aucun autre effets que la protection des auteurs d’actes antisémites. Ils sont lâches, veules, ondoyants, menteurs hypocrites en un mot socialistes.

    Des déclarations fracassantes, des trémolos fiévreux, du pathos à la tonne, des promesses jamais suivies d’effet… puis pour s’assurer le vote mahométant (car ce sont bien les mahométants qui sont responsables de la quasi-totalité des actes antisémites), ils laissent les « pauvres discriminés » agresser, racketter, piller, violer, torturer, assassiner les Juifs.

    Macron est encore pire sa collusion avec les terrorisme islamique est avéré, son ancien garde du corps Makao assurait la liaison entre le fringuant jeune homme et dasech, par le truchement de Jawad Bendaoud (logisticien du califat).

    Le même Macron entretien des rapports plus que cordiaux (l’appelant « mon frère ») avec l’indéfectible soutien du djihad, « l’humoriste » Malik Benthala (au casier judiciaire bien remplis).

  2. hi

    lors de la 2e guerre mondiale
    lors de la phase de la solution finamle

    des juifs ont aussi participée a l exterminatrion des juifs

    certaine parcqu ils adopter des trstegie de survie inapter au danger
    certain dirigeant juifs empecher les juifs de fiure l ennemi
    et ainsi facilitere leur aneantissment

    d autre sacrifiere certain juifs pour sauver d autre sans prendr conscience que c etaient la destruction totale qui etait a loeuvre

    d autre encore collaborere avec l ennemi a l la destruction d autre juifs par haine de soi meme

    la meme chose ce deroule aujourd hui

    by

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.