Benjamin Netanyahou chargé de former le prochain gouvernement

1
123
Israel's President Reuven Rivlin hands a letter of appointment to Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, as he is entrusted with forming the next government, during their meeting at the President's residence in Jerusalem April 17, 2019. REUTERS/Ronen Zvulun

REUTERS Benjamin Netanyahu et le président israélien Reuven Rivlin ce 17 avril.

Une cérémonie très protocolaire s’est déroulée mercredi soir à la résidence du président de l’Etat. Le président Reouven Rivlin a signé l’acte officiel chargeant Binyamin Netanyahou de constituer le prochain gouvernement.

Photo Noam Revkin Fenton / Flash 90

Les deux hommes ont ensuite pris la parole. Le président Rivlin a pris acte que « peuple avait parlé » et qu’après avoir reçu l’une après l’autre les délégations de chaque parti « l’image était désormais claire »: Binyamin Netanyahou a été recommandé par 65 députés face à Benny Gantz qui n’a recueilli que 45 voix.

Reouven Rivlin a rappelé que la campagne électorale a été particulièrement rude et violente « de part et d’autre » avec « parfois des mots qui ne devraient être entendus ni dans un Etat juif ni dans un Etat démocratique ».

Il a énuméré les tâches qui attendent le prochain gouvernement dans les domaines politique et sécuritaire mais a insisté sur ce qui selon lui constitue un défi fondamental: la nécessité de réduire les disparités sociales et les divisions dans la population, encore exacerbées lors de la campagne électorale: « Seul un Israël fort de l’intérieur pourra être un Israël fort à l’extérieur »,a-t-il dit.

Et ne pouvant pas s’exprimer sans adresser une pique à Binyamin Netanyahou debout à côté de lui, Reouven Rivlin a lancé un appel: « Il est temps de cesser la guerre contre ‘eux’ et de commencer à lutter pour le retour de la foi en ‘nous’. Il faut combattre ensemble pour défendre notre maison commune, dans laquelle laïcs, religieux, orthodoxes, juifs et arabes, gens de droite comme de gauche puisse se sentir des associés égaux. Cette responsabilité est sur les épaules de tous les partis de la Knesset mais plus que tout, sur les vôtres, Monsieur le Premier ministre ».

Le président a également regretté la diminuation du nombre de femmes dans la Knesset entrante et a espéré que des femmes joueront un rôle de premier plan dans la Knesset et le gouvernement.

Reouven Rivlin, la voix émue, a tenu à rajouter une note personnelle en remerciant toutes celles et ceux, citoyens comme personnalités politiques, de tous bords, qui ont adressé des voeux de rétablissement à son épouse Ne’hama.

En concluant, il a souhaité pleine réussite à Binyamin Netanyahou et à son futur gouvernement, a remercié toutes les institutions démocratiques ainsi que les fonctionnaires d’Etat, a salué toutes les branches de la sécurité et adressé ses voeux de ‘hag Pessah’ Sameah’ et de « bonnes fêtes à toutes les religions vivant en Israël ».

Photo Noam Revkin Fenton / Flash90

Binyamin Netanyahou a commencé par rétitérer les voeux de prompt rétablissement à l’épouse du président et a remercié Reouven Rivlin pour la manière dont il a mené les concertations après les élections, notamment avec la nouveauté de filmer intégralement les discussions.

Le chef du gouvernement a exprimé son émotion et l’honneur qui lui incombe de former pour la cinquième fois un gouvernement en Israël, avouant qu’il était encore plus ému que lors de la première fois en 1996. Binyamin Netanyahou a dit « avoir conscience de la responsabilité qui repose sur ses épaules » et promis qu’il fera tout pour mériter la confiance que la population lui a une nouvelle fois exprimée, « comme mandaté par toute la population, au bénéfice de tous et non pas d’une partie seulement ».

« La base de de notre force est notre capacité d’oeuvrer tous ensemble, en solidarité réciproque pour remplir les grandes missions qui sont devant nous », a-t-il dit.

Le Premier ministre a précisé que malgré la fête de Pessah il fera tout pour que son gouvernement soit formé le plus rapidement possible afin de s’attaquer aux défis qui l’attendent.

Binyamin Netanyahou a conclu en remerciant les 65 députés qui l’ont désigné pour devenir le prochain chef de gouvernement, il a également souhaité des joyeuses fêtes de Pessah à la population, rappelant la phrase répétée chaque année lors de la soirée du Séder: « L’an prochain à Jérusalem reconstruite ».

Malgré la sourde inimitié qui règne entre les deux hommes, cette cérémonie s’est déroulée de manière très courtoise, sans chaleur particulière mais sans tension palpable non plus.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.