Bashing anti-israélien: les dernières niaiseries

9
977
ST PAUL, MN - AUGUST 19: U.S. Reps. Rashida Tlaib (D-MI) and Ilhan Omar (D-MN) hold a news conference on August 19, 2019 in St. Paul, Minnesota. Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu blocked a planned trip by Omar and Tlaib to visit Israel and Palestine citing their support for the boycott, divestment, and sanctions (BDS) movement against Israel. (Photo by Adam Bettcher/Getty Images)

9 COMMENTS

  1. Rashida Tlaib et Ilhan Omar : Deux Vomis Fécaux Antisémites au Congrès des USA.
    Quand l’une distille son vomis de haine antisémite, l’autre s’auto-orgasmise à en perdre ses fluides diarrhétiques.
    Et vice versa.

  2. À mon grand regret Trump n’a pas réduit de façon drastique l’entrée de ces malfaisants sur le territoire. Bien des villes et pas des moindre sont déjà en voie de colonisation’ New York et ses banlieues sont envahis, il y aura forcément des nouveaux élus mahométan et donc anti juif!

  3. Avec Obama les ” Rachida ” , ” Aîcha ” , ” Zohra ” etc…. ont fleuri en Amérique .

    Aujourd’hui on les lâche contre TRUMP .

  4. je ne comprends pas : des élus dont le seul job est de s’attaquer à israel !!
    y a pas autre chose à faire au michigan et au minésotha ?

  5. Comment les démocrates américains peuvent-ils tolérer ces deux antisémites patentées dans leurs rangs ?
    Il s’agit d’une grave dérive des soit-disant “progressistes” qui sont de plus en plus régressifs …

  6. @ makha,
    Nous relayons ce que nous voulons et écrivons ce qui nous plait !
    Il n’y a que le modérateur du site qui peut effacer nos commentaires s’il les juge racistes ou insultants.
    Si les remarques postées sur ces dégénérées vous dérangent, ne les lisez pas !
    Cordialement,

  7. A quoi çà sert de parler de ces truies,l’indifférence est le meilleur du mépris.
    SVP arrêtez de relayer des infos les concernant.
    Merci…et bonne journée

  8. Ceux qui se demandent comment cette dégénérée a pu être élue, un petit rappel :
    En 2018, alors qu’elle était avocate pour une organisation oeuvrant à la défense des «pauvres et des travailleurs», elle avait fait campagne sur un programme progressiste en l’emportant aisément dans sa circonscription, un bastion démocrate où les “Républicains” n’avaient pas présenté de candidat.
    Dès le début de sa campagne, puis à Washington, elle n’a pas cessé d’appeler à lancer une procédure de destitution contre Donald Trump, parfois dans des termes virulents.
    Elle avait fait scandale quelques heures seulement après avoir prêté serment au Congrès en lâchant devant des proches, lors d’une soirée célébrant sa victoire : « Nous allons destituer ce fils de pute ! ».
    Déjà, lors de la campagne présidentielle de 2016, Rachida avait apostrophé Donald Trump en pleine conférence à Detroit, avant d’être expulsée de la salle.
    Nous pouvons constater que cette élue “Démocrates” toujours non désavouée par Pelosi, a toujours utilisé un langage fleuri, agressif et très violent, bien loin des règles démocratiques et diplomatiques en vigueur dans le monde politique, où le devoir de réserve est la règle absolue pour tous les élus……..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.