Le campus de l’université de Towson. (CC BY Mitch LeClair, Flickr)

Les agresseurs ont donné des coups de poing et proféré des insultes anti-juives à deux membres de la fraternité juive Alpha Epsilon Pi de l’Université Towson du Maryland.

Deux membres de l’historique fraternité juive Alpha Epsilon Pi de l’université de Towson ont été victimes d’une possible attaque antisémite.

Les membres de la confrérie marchaient aux alentours du campus quand les deux agresseurs ont commencé à crier « F*** les Juifs » et les ont injuriés avec des insultes ethniques, a rapporté le Baltimore Sun. Les assaillants ont alors commencé à frapper l’un des membres de la confrérie au visage. L’une des victimes a reconnu les agresseurs comme étant des étudiants de Towson.

Le rapport de police indique que la victime « est convaincue que l’agression était motivée du fait de ses croyances religieuses », selon le journal. L’agression ferait l’objet d’une enquête en tant que crime raciste. Les victimes ont un an pour porter plainte.

Dans un communiqué envoyé mardi par courriel à la communauté de Towson, le président Kim Schatzel a qualifié l’incident de « déplorable ».

« L’Université Towson ne tolère aucun acte de haine, de préjugés, de racisme ou de discrimination d’aucune sorte sur son campus ou de la part de membres de ses communautés », est-il écrit. « Tous les signalements de préjugés haineux sont pris au sérieux et font l’objet d’une enquête approfondie. Tout étudiant reconnu responsable d’un tel comportement est passible de sanctions, notamment la suspension et l’expulsion de l’université ».

Towson est une université publique qui compte quelque 22 000 étudiants et se trouve à moins de 16 km de Baltimore.

JTA

3 Commentaires

  1. Baltimore, je connais bien puisque j’y avais des amis de 2008 à 2012 et que je suis allée les voir seule ou en famille. C’est la ville des EU qui a le plus fort de criminalité : cette ville est peuplée de deux tiers d’afro-américains et plus d’un tiers d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté. Il s’agit de l’Université mais si les coupables étaient des afro-américains, cela ne m’étonnerait guère : je l’ai dit à plusieurs reprises sur ce site, l’antisionisme, corollaire de l’antisémitisme, est en train depuis une décennie, voire deux, de faire florès aux EU parmi les populations afro-américaines et les populations latino et asio-américaines d’immigration récente parce que ces migrants ou leurs parents viennent de pays férocement antisionistes et lorsqu’il s’agit des africains américains, ce groupe a viré de bord dans les années 70-80 passant de pro-israëliens à anti-israëliens sous l’influence entre autres de Farrakhan et de Nation of Islam. Comme ces minorités seront majoritaires en 2040 dans l’ensemble des EU (ils le sont déjà dans les grandes villes US), je vous laisse imaginer la catastrophe à venir : des villes comme New York et Los Angeles où vivent beaucoup de Juifs compteront près de 80 % de non-blancs.

    PS : L’horloge de Baltimore est très jolie.
    Je me souviens que nous étions allés voir un match de baseball Baltimore-Seattle en 2010, match qui avait trop duré pour moi, que je voulais rentrer seule à leur maison à pied à 3 miles et que mes amis m’avaient interdit de le faire à cause du risque d’agressions.
    J’étais aussi allée visiter la Maison Blanche avec eux puisque Washington est environ à 40 miles de Baltimore, qu’il faisait une chaleur étouffante et insupportable ce jour-là plus que tous les autres, que j’avais eu un malaise sur les marches qui y mènent juste avant le panneau « Watch your step ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.