Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman s’était exprimé il y a quelques jours sur l’Affaire El-Or Azaria et a indiqué qu’il souhaitait qu’El-Or Azaria soit grâcié et libéré.

Il avait adressé une lettre en ce sens au président de l’Etat Reouven Rivlin, estimant que cette affaire avait provoqué beaucoup de tensions au sein de la société israélienne et qu’il fallait désormais tourner la page et user de clémence envers le soldat. Le ministre a également rappelé dans sa lettre qu’il avait été parmi ceux qui dès le début estimaient qu’il ne fallait pas entamer de procédure pénale envers El-Or mais qu’il soit jugé et sanctionné sur le plan disciplinaire. « El-Or et sa famille ont déjà payé un prix lourd à la société durant tout ce procès », rajoutait le ministre de la Défense pour justifier sa demande de grâce.

De son côté, Oshra Azaria, la maman d’El-Or a elle-aussi écrit uen lettre émouvante au président de l’Etat dans laquelle elle le supplie de faire libérer son fils « au nom de tout ce que la famille a enduré depuis le début de l’affaire ». « Nous sommes exténués par cette affaire », a-t-elle notamment écrit.

Suite à ces requêtes. le chef d’Etat-major Gadi Eizencot et le procureur général de Tsahal Sharon Afek ont adressé un avis contraire au président de l’Etat, lui demandant de ne pas accorder de grâce ni de libération anticipée à Elo-Or!

Jeudi matin, sur Galei Tsahal, le ministre de la Défense est une nouvelle fois revenu sur l’affaire et a évoqué sa divergence avec le chef d’Etat-major: « Le chef d’Etat-major et moi sommes deux hommes adultes avec des idées divergentes mais solides. Je pense qu’il faut mettre fin à cette affaire une fois pour toutes ».

Le président Rivlin, qui a reçu ces lettres alors qu’il était en visite en Espagne a promis qu’il allait examiner le dossier avec tout le sérieux et en prenant en compte tous les éléments.

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

2 Commentaires

  1. Falço de Lieberman, il fallait donner les ordres adequates au parquet militaire pour qu’il ne charge pas Elor Azaria, c’est un peu tard pour agir alors que lui et sa famille on déjà tellement subit

  2. […] Il avait adressé une lettre en ce sens au président de l’Etat Reouven Rivlin, estimant que cette affaire avait provoqué beaucoup de tensions au sein de la société israélienne et qu’il fallait désormais tourner la page et user de clémence envers le soldat. Le ministre a également rappelé dans sa lettre qu’il avait été parmi ceux qui dès le début estimaient qu’il ne fallait pas entamer de procédure pénale envers El-Or mais qu’il soit jugé et sanctionné sur le plan disciplinaire. « El-Or et sa famille ont déjà payé un prix lourd à la société durant tout ce procès », rajoutait le ministre de la Défense pour justifier sa demande de grâce. Lire la suite sur jforum.fr […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.