La Syrie signale une attaque de missiles israéliens au sud-ouest de Damas depuis le Golan.

Les médias d’État syriens rapportent qu’Israël a lancé des missiles sol-sol depuis le Golan mercredi soir. Des journalistes locaux ont déclaré que la cible était une base militaire près de la ville de Zakiya utilisée par les forces iraniennes juste au sud-ouest de Damas. L’attaque a causé des dégâts matériels. Aucune victime signalée. Il s’agit de la deuxième attaque attribuée par la Syrie à Israël ce mois-ci.

Frappe israélienne au sud de Damas

Israël a mené une frappe aérienne mercredi soir contre une ville au sud de Damas, causant des dégâts matériels, a affirmé l’agence de presse syrienne SANA.

« L’ennemi israélien a mené une frappe avec plusieurs missiles sol-sol » depuis le plateau du Golan annexé par Israël, visant la ville de Zakiya vers 23H35 (21H35 GMT), a indiqué l’agence SANA, citant une source militaire.

« Le bombardement visait un poste militaire du régime », a déclaré à l’AFP Rami Abdel Rahman, qui dirige l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé au Royaume-Uni.

C’est la deuxième fois depuis le début du mois qu’Israël bombarde la Syrie, après des frappes le 9 février visant des batteries anti-aériennes en réponse à un tir de missile depuis la Syrie. Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions des soldats du régime syrien ainsi que des forces iraniennes et du Hezbollah libanais, qui combattent aux côtés du régime de Damas. L’Etat hébreu a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne permettrait pas à son ennemi, l’Iran, d’étendre son influence en Syrie.

JForum

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.