Aperçu du gigantesque déploiement U.S au Moyen-Orient

11
4602

LES B-52, LES PATRIOTS, LES F-35 ET BIEN PLUS ENCORE : LE DÉPLOIEMENT Américain au Moyen-Orient

Un cours 101 (d’introduction) sur le déploiement américain se dirigeant vers le Moyen-Orient.

PAR SETH J. FRANTZMAN

 11 MAI 2019 20:11

B-52s, Patriots, F-35s and more: America’s MidEast deployment rundown

Des officiers de l’armée américaine marchent sur un site de batterie anti-missile Patriot lors d’un exercice de défense aérienne commun israélo-américain baptisé ‘Juniper Cobra’ à Tel Aviv le 27 octobre 2009. REUTERS / Ziv Koren / Pool. (crédit photo: REUTERS / ZIV KOREN)

Au cours des derniers jours, les États-Unis ont annoncé le déploiement d’un large éventail de forces militaires au Moyen-Orient, à mesure que les tensions grandissent avec l’Iran. Le 10 mai, le ministère de la Défense a approuvé l’ajout de l’USS Arlington et d’une batterie de patriots au commandement central américain afin de répondre à une demande de la semaine dernière. Cela survient alors que les tensions avec l’Iran augmentent et que les États-Unis ont prévenu l’Iran que toute attaque des forces iraniennes ou de leurs supplétifs ferait l’objet de représailles.

Vous trouverez ci-dessous une liste des forces connues déployées par les États-Unis.

USS Arlington

Ce navire de 24 000 tonnes et de 680 pieds, mis en service en 2013, est un navire de transport amphibie de la classe San-Antonio. Il est conçu pour transporter des Marines US, des véhicules et des avions utilisés pour soutenir des assauts amphibies. Il peut transporter jusqu’à 800 soldats avec une douzaine de véhicules. Bien qu’affecté à la 6ème flotte, qui opère dans l’Atlantique et la Méditerranée, il a reçu l’ordre de rejoindre le déploiement, selon le United States Naval Institute News.

La 22ème unité d’expédition marine

Des éléments de la 22ème unité d’expédition marine ont également été expédiés. Ils ont transité par le détroit d’Hormuz avec le navire amphibie Kearsarge.

Le Kearsarge ARG

The Wasp-class amphibious assault ship USS Kearsarge (LHD 3) sails across the Atlantic Ocean Dec. 23, 2018. Marines and Sailors with the 22nd Marine Expeditionary Unit and Kearsarge Amphibious Ready Group are currently underway for a deployment to the U.S. 5th and 6th Fleet areas of responsibility. (U.S. Marine Corps photo by Cpl. Aaron Henson)

Le groupe de défense amphibie (ARG) dirigé par le Kearsarge est entré dans la zone d’opérations de la 6e flotte en décembre avec le MEU et a été déployé au cours des derniers mois dans le golfe Persique, parcourant différents pays. Il compte jusqu’à 4 500 marins et marines à bord de ses différentes unités. Ceux-ci incluent, selon Naval Today, le USS Arlington mentionné ci-dessus, le navire de débarquement, USS Fort McHenry, un escadron d’hélicoptères, un escadron aérien tactique et un groupe naval de bord de mer.

USS McFaul et USNS Alan Shepard


Le destroyer USS McFaul et le navire missilier USNS Alan Shepard ont été photographiés dans le détroit d’Hormuz le 7 mai. Ils se trouvaient dans la mer Rouge en avril.

Bombardiers B-52

Deux B-52 ont atterri jeudi au Qatar, faisant partie des quatre B-52 envoyés dans la région. Ils ont décollé depuis la base aérienne de Barksdale en Louisiane et ont été soutenus par deux KC-10 de McGuire-Dix-Lakehurst dans le New Jersey, selon les informations rapportées. Ils font partie d’un groupe de travail sur les bombardiers du 20e escadron de bombardiers de Barksdale.

USS Abraham Lincoln

021128-N-8794V-015
Cental Command area of responsibility (Nov. 28, 2002) — An aerial Ôbow shotÕ of USS Abraham Lincoln (CVN 72) during her regularly scheduled deployment conducting combat operations in support of Operation Southern Watch. U.S. Navy photo by Photographer’s Mate Third Class Kittie VandenBosch. (RELEASED)

La force de frappe du porte-avions USS Abraham Lincoln a traversé le canal de Suez la semaine dernière pour se rendre dans le golfe Persique. Il comprenait l’USS Leyte Gulf et des destroyers.

Missile Patriot

Le secrétaire américain à la Défense, Patrick Shanahan, a également envoyé une batterie de missiles Patriot pour renforcer le commandement central.

F-35

À la mi-avril, les États-Unis ont envoyé plusieurs F-35 dans les Émirats arabes unis. Il s’agissait notamment des unités de maintenance et de soutien de la 388e escadrille de chasse et de la 419e escadrille de chasse de la Réserve de la Force aérienne.

jpost.com/Middle-East

11 COMMENTS

  1. Effectivement il faudra beaucoup plus pour les anéantir n oublie pas qu ils sont des missiles à longue portée. C est de sa que les navires ne pourront rien de plus si les iraniens sont attaqués ils enverrons 80000missiles sur Israël vous n aver pas vue le reportage.sa serra la 3ieme guerre mondiales. Plein de gens vont encore souffrir .que dieux ais pitié de toutes c est abrutie qu ils veulent la guerre.

    • Il transporte jusqu’à 1 893 marines et c’est plutôt eux qui débarquent! C’est le groupe de frappe tout entier qui comporte des capacités de débarquement, dont l’USS Fort Mc Henry, des hélico et toutes sortes de moyens de transport aérien et naval (dont des péniches et des moyens d’appontement, peut-on supposer)

  2. C’est quand même effrayant tout ce que vous racontez là ! N’oubliez pas que la guerre se fait non seulement avec du matériel mais aussi avec la détermination des hommes.
    On nous a déjà fait ce coup en Irak: en une semaine au plus, on va installer la démocratie et nettoyer les terroristes. Résultats : malgré les moyens militaires et humains, aucun résultat. C’est une poudrière en Irak.
    Que va t-il se passer en Iran?
    Faisons attention: l’expérience a suffisamment montrée que rien n’a jamais été évident dans ces histoire là. Une guerre n’est jamais gagnée d’avance.

  3. Désolé Je le dis et je le répète depuis longtemps: les meilleurs navires et les avions ne pourront rien contre de nombreuses divisions iraniennes lancées à toute vitesse, capables d’être has véchalom sur la frontière israélienne en 3/4 jours. On l’a vu au Vietnam, et avec le Hezbollah: les forces aériennes font des dégâts, mais ne peuvent stopper les troupes blindées au sol. Les Américains l’ont déclaré nettement aux Israéliens: c’est à Israel d’engager ses troupes de terre contre l’Iran. Autrement dit, il y aura un soutien maritime et aérien d’Israel par les Américains, mais l’énorme travail d’arrêter les divisions iraniennes reviendra à l’armée israélienne et à elle seule. Ce qui signifie la nécessité de renseignements exacts sur le début d’une éventuelle attaque iranienne, d’une mobilisation extrêmement rapide des forces israéliennes et leur transfert très rapide vers le Golan et la Syrie. Nécessité aussi d’attaques israéliennes parallèles sur Hezbollah au Liban. Contrôle de la situation au sud face au Hamas de Gaza. Les armées de terre iraniennes ne sont pas à mépriser ou sous-estimer. Elles sont puissantes. Leur aviation est faible et leurs radars et dépôts militaires ainsi que tous leurs sites atomiques seront rapidement détruits par les aviations israélienne et américaine. Mais arrêter les divisions iraniennes sera bien plus difficile.
    En conclusion la solution pour l’Iran pour desserrer l’étau économique et militaire américain est:
    Soit négocier, calmer le jeu et attendre d’acquérir le statut nucléaire, ce qui changera toute l’équation.
    C’est la politique des “modérés” comme Rouhani ou Zarif.
    Soit renverser la partie d’échecs, créer une nouvelle réalité sur le terrain en propulsant ses divisions le plus vite possible vers la Syrie et Israel. Et négocier en position de force.
    Tout ceci est bien triste pour tous les fervents de la paix dont je fais partie.
    La folie destructrice des hommes tente de s’imposer au monde et au courageux et merveilleux petit Etat d’Israel au nom du ciel et d’un D.ieu que certains imaginent comme sanguinaire.
    Mais nous restons confiants en la protection divine annoncée par les prophètes d’Israel pour notre époque, celle du grand retour du Peuple d’Israel sur la Terre d’Israel
    Dr Claude SALAMA

  4. Quand les Américains veulent, ils peuvent, Berlin, Dresde, Hiroshima et Nagasaki peuvent témoigner !!
    Les barbus ont intérêt à baisser culotte…

  5. la dissuasion jouera son rôle, l’Iran se soumettra aux injonctions Américaines sinon ce sera la fin du régime des mollahs.

  6. Je ne crois pas que tu mesures exactement ce que signifie ce déploiement. La force qui y est représentée, et celle dont on ne parle pas, suffira dans les tous premiers instants, à anéantir tout ce que l’Iran cache et puisse nous montrer avant de pouvoir s’en servir.

  7. Je ne crains que tout ce arsenal ne soit pas suffisant face aux milliers de missiles et autres joyeuseté que possède l’Iran

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.