Robert Spencer dénonce l’alliance entre un mouvement Black Lives Matter toujours plus violent et les groupes suprématistes musulmans aux Etats-Unis ou plus généralement avec le djihad mondial, qu’il soit violent ou subreptice.

Black Lives Matter est un des organes de propagation de l’islam aux Etats-Unis, comme l’explique lui-même le leader de la branche américaine du Hamas et directeur du Conseil Américain des Relations Islamiques (CAIR), Nihad Awad, lors d’un discours adressé aux électeurs américains musulmans dans la perspective de l’élection présidentielle de 2016 :

Sur Black Lives Matter, voir aussi cette interview du shérif Clarke Black (19 août 2015) :

« Black Lives Matter » nous ment et ne s’intéresse pas aux crimes des Noirs contre les Noirs :

Jihad Watch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.