L’histoire d’un candidat désespéré à la présidence de l’Autorité palestinienne  

Premier candidat à l’élection présidentielle palestinienne, le Dr Walid Khaled al-Kidwa.

Si le nom vous semble familier, c’est vrai, il appartient à la famille élargie de Kidwa Arafat, mais contrairement au personnage familier de la famille, ses chances de devenir président de l’Autorité palestinienne après les élections n’existent pas.
Cependant, il est intéressant de voir que le premier à présenter sa candidature met l’accent sur la question économique avec des promesses et l’abondance. Al Kidwa a promis que s’il était élu, il veillerait à ce que 50% du budget palestinien soit consacré à la santé et à l’éducation. Il a également promis d’augmenter considérablement les salaires des enseignants. Une autre promesse intéressante de sa part est de nommer une femme au poste de Premier ministre. Al Kidwa s’engage également à verser aux chômeurs 1 000 NIS par mois au titre des allocations de chômage et à formuler avec une équipe d’experts un plan pour relancer l’industrie palestinienne et réduire ainsi les importations en provenance d’Israël.
Al Kidwa est un activiste social et un publiciste et critique souvent Abu Mazen et son gouvernement à Ramallah. Comme indiqué, il n’a aucune chance d’être élu, mais il sera intéressant que d’autres candidats mettent également l’accent sur ce qui préoccupe vraiment le public palestinien ces jours-ci – la détérioration des conditions de vie.

סיפורו של מועמד חסר סיכויים לנשיאות הרשות הפלשתינית

Crédit de rapport:  site Web  Telegram Doron Peskin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.