img

Il y a de quoi s’indigner de l’équivalence qu’il ose établir entre “les extrémistes et les fanatiques… de chaque coté.” Comme si les attentats contre les civils, les boucliers humains, le racisme institutionnalisé, l’incitation à la violence, les honneurs accordés par les plus hautes autorités aux terroristes, … étaient imaginables dans la démocratie sans concessions d’Israël et compatibles avec la culture de son peuple qui honore le travail, l’effort, la créativité, l’innovation, la curiosité envers l’Autre… Ou, comme s’ils pouvaient être attribués à un peuple que ses ennemis djihadistes méprisent parce qu’il “aime la vie” alors qu’eux, moins “politiquement conformes” que le ministre, se vantent de préférer la mort.

Il y a de quoi s’indigner de son empathie à sens unique pour les “habitants de Gaza” frappés “très cruellement” cet été par “une tragédie insupportable.” Comme si la tragédie n’avait pas été initiée du cœur même de Gaza (Israël a déclenché sa campagne après la 230ème roquette lancée contre son territoire). Comme si les 4500 roquettes tirées au petit bonheur depuis Gaza -sur les civils israéliens forcement,- soit 4500 crimes de guerre-, n’étaient pas une tragédie. Comme si le Hamas n’avait pas voulu cette guerre cruelle et refusé près de 10 cessez-le-feu.

Il serait facile, aussi, de rire de la rhétorique du ministre.

On peut rire de sa soudaine impatience: “nous partageons … un sentiment d’urgence”, “l’urgente nécessité …d’aboutir à un règlement”, “le temps est compté”… Que n’est-il pas aussi pressé de s’occuper d’échéances autrement urgentes pour la France. La réduction des déficits publics abyssaux, la plaie du chômage de longue durée, la réforme de l’État obèse, le respect des engagements européens, la réforme du marché du travail, le rétablissement de la sécurité, le naufrage du système public d’éducation. C’est presque une culture désormais, on se hâte lentement au sommet de l’État français. Mais voila que le temps devient brusquement une obsession impérative quand on orchestre une campagne de pressions contre Israël.

On peut rire aussi de sa menace. Après l’échec éventuel d’une négociation de deux ans, la sanction sera… ” la reconnaissance de l’État de Palestine”. Nous ne nous poserons pas la question des causes de cet échec, nous ne nous demanderons pas à qui l’imputer, ce sera reconnaissance, un point c’est tout, comme les raviolis le jeudi dans la famille Le Quesnoy! Arlequin avait un sabre mais il était en bois. Fabius aussi on peut le craindre.

Mais allons à l’essentiel, à l’erreur conceptuelle fondamentale de Fabius et de la pensée conforme, sans nous demander s’il s’agit de fausse naïveté ou d’incompétence avérée.

Citions Laurent Fabius: “Notre conviction est que le règlement définitif du conflit et l’avènement d’une paix durable au Proche-Orient ne pourront être obtenus que par la coexistence de deux États souverains et indépendants.”

Reformulons le plus fidèlement possible sa démonstration: la paix, entendons-nous, sera la conséquence de l’existence simultanée de deux États souverains, l’Israélien et le Palestinien. C’est pour cela qu’il faut un État palestinien.

La proposition est totalement fausse, pour ne pas dire inepte. Les deux États voisins pourraient bien se faire la guerre. Tout n’est pas irénique entre voisins parce que l’on est voisins. La France n’a-t-elle pas l’expérience de la guerre entre voisins? Et une telle perspective n’est pas un effet de l’imagination. Israël a évacué le Liban Sud : en conséquence, il a vu naître un front de guerre insoluble à ce jour avec le Hezbollah. Israël a évacué Gaza : en conséquence, un autre front de guerre insoluble à ce jour avec le Hamas est apparu. Israël a évacué le Sinaï: le risque est élevé d’un front de guerre supplémentaire, dont l’échéance est conditionnée par la stabilité incertaine du pouvoir en place au Caire.

En réalité, pour rétablir l’ordre logique des causes et des conséquences, il faut retourner la logique de Fabius; c’est l’existence préalable de la paix qui permettrait peut-être l’édification d’un État palestinien et la coexistence. Et pour comprendre ce qui fait obstacle à la paix depuis si longtemps, il faut chercher d’où viennent les refus de ladite paix. M. Fabius fait référence à la résolution 181 de l’ONU de 1947 qui proposait la création de deux États, l’un juif l’autre arabe, avant octobre 1948. Mais pourquoi l’État arabe n’est-il pas né? Parce Israël l’a empêché? Non, parce que les Arabes ont refusé qu’un État juif puisse exister, être là. Ils ont alors déclenché une guerre, avec une coalition de 6 États, pour le détruire. Ils avaient déjà refusé la proposition de l’Anglais Peel en 1937, et ensuite ils refuseront les propositions “basées sur les lignes de 1967 et la re-division de Jérusalem” en septembre 2000, en janvier 2001, et en septembre 2008.

Il n’y a pas de paix parce que les Arabes (et en tête les “modérés” comme Mahmoud Abbas) ne veulent à aucun prix reconnaître la légitimité d’une souveraineté juive entre la Méditerranée et le Jourdain. Certains, plus malins que les autres, veulent bien reconnaître l’existence d’Israël. Mais si ils actent la présence de cette “entité”, c’est en tant que fait observable, en tant que fait d’expérience, mais aussi en tant que fait réversible. La volonté de paix, c’est ne pas voir la création d’un État palestinien comme une étape dans une guerre séculaire contre le sionisme, étape d’affrontement qui serait suivie par beaucoup d’autres. C’est donc reconnaître non seulement qu’Israël existe factuellement, mais accepter qu’il soit légitime à exister et qu’il soit là pour toujours.

C’est cette reconnaissance d’une souveraineté juive légitime qui est la clé de la paix. C’est justement elle que Mahmoud Abbas, le modéré préféré de l’Occident, a refusé bec et ongles, au cours du dernier cycle de négociations. Et c’est cela que Benjamin Netanyahou demandait avec ténacité et qu’il n’a pas obtenu.

Tant que les Arabes palestiniens ne demanderont un État que pour acter un recul d’Israël et pour préparer une nouvelle étape de leur combat séculaire, il n’y aura pas de paix. Et demander à Israël de faire place nette pour ériger dans l’espace libéré une machine de guerre djihadiste contre lui, c’est lui demander de se suicider. Sans noter d’ailleurs qu’avant d’arriver au seuil de cet horizon funeste, des guerres sauvages et acharnées auront dévasté un peu plus la Région et mis à feu les banlieues islamisées de l’Europe vieillissante.

Si l’Occident, et la France représentée dans l’arène internationale par M. Fabius, ont vraiment le désir d’une paix sérieuse, y compris dans le jardin qui borde leur demeure, c’est ce point qu’ils devraient expliquer aux opinions publiques et auquel ils devraient apporter une réponse.

Ils donneraient la preuve de cette volonté en agissant immédiatement pour désarmer le Hamas, et en demandant à Mahmoud Abbas de se prononcer clairement au nom de tous les Arabes palestiniens sur la légitimité de la souveraineté de l’État juif entre le Jourdain et la Méditerranée.

Le processus de paix pourrait alors commencer.

par Jean-Pierre Bensimon, le 29 novembre 2014

[fim13.blogspot.frArticle original

1 COMMENTAIRE

  1. Ce type est dangereux, comme tous les Juifs qui se renient eux et leurs ancêtres. Inculte, ignare et incapable, il n’a jamais ouvert un livre d’Histoire. Déjà nul dans l’affaire du sang contaminé, il remet le couvert. Haïssant les Juifs dont il est pourtant issu, il est dans la droite ligne des antisémites du Quai d’Orsay. Je lui ai adressé il y a quelques jours une lettre par voie postale, au sujet du vote sur la “Palestine”. Lettre que je terminais par cette formule : “je ne vous salue pas. Je vous méprise”. Il doit être du genre maso à aimer se faire taper dessus par sa femme et en redemander. Je le trouve laid, abject, il me donne envie de vomir.

  2. – 1er décembre 11:05, par ROBAIR …………..C’est très dangereux !!!

    L’ALYAH ET LA TESHUVAH SONT LES CLES DU BONHEUR !

    il est temps pour tous les yehudim de france et d’ailleur, de monter en ISRAEL ! que les yehudim commencent a comprendre et realiser le GRAND MIRACLE que nous vivons, nous avons UN PAYS mais beaucoup de yehudim ont decide de faire d’israel une station balneaire pour passer quelques mois, que c’est triste de penser ainsi et preferer courber le dos et se fondre dans la foule et raser les murs plutot que d’etre fiers et heureux de vivre sa YAADUTH AU GRAND JOUR SANS HONTE AUCUNE !!! et SANS DANGER !

    quelle horreur de penser que certains preferent courber l’echine alors que ils vivent une merveilleuse aventure, LE RETOUR DE TOUS LES YEHUDIM SUR LA TERRE QUE HASHEM FIT DON A NOS ANCETRES !

    lire que certains yehudim se ” sauvent ” au CANADA…. quelle decheance ! avoir si peu de foi en ISRAEL, en son peuple et SURTOUT EN SON D’ !!! je vois tant de yehudim olim ‘hadachim, ils sont transformes, leurs yeux brillent de bonheur, malgre les difficultes mais c’est le prix a payer pour GAGNER LE MERITE DE VIVRE EN ISRAEL ! et, je les vois TOUS HEUREUX ET regrettant de n’etre pas venus plus tot !

    en effet robair, la situation est surtout {{ {TRES DANGEREUX POUR LA FRANCE} }} et pour ce minable de fabius qui repondit a l’emission the ou cafe, ” catherine ceylac “,( je ne suis pas certaine de mon orthographe ), lorsqu’elle lui dit

    – ” ……. mais vous etes juif monsieur fabius… ”

    il lui repondit comme si elle l’avait INSULTE

    – ” mais JE NE SUIS PAS JUIF, et ce n’est pas moi qui me suis converti au catholicisme, ce sont MES PARENTS qui ont fait leur conversion ainsi, je suis catholique de NAISSANCE ! “

    quelle HONTE et malgre tout, je suis bien contente qu’il l’ait crie haut et fort ! ca nous evite de compter parmi nous une telle larve !

    il ne sait pas ou il s’engage ce paume, si il savait, il changerait bien vite de ton !

    Nombres, 23,………. 5 L’Éternel mit sa parole dans la bouche de Balaam, et lui dit: “Retourne vers Balak, et tu parleras de la sorte…” 6 II retourna vers lui et le trouva debout près de son holocauste, lui et tous les princes de Moab. 7 Et il proféra son oracle en disant: “II me fait venir d’Aram, Balak roi de Moab; il m’appelle des monts de l’orient: “Viens maudire pour moi Jacob! Oui, viens menacer Israël!” 8 Comment maudirais-je celui que Dieu n’a point maudit? Comment menacerai-je, quand l’Éternel est sans colère? 9 Oui, je le vois de la cime des rochers, et du haut des collines, je le découvre: ce peuple, il vit solitaire, iI ne se confondra point avec les nations. 10 Qui peut compter la poussière de Jacob, nombrer la multitude d’Israël? Puissé-je mourir comme meurent ces justes, et puisse ma fin ressembler à la leur!”. 11 Balak dit à Balaam: “Que m’as-tu fait! J’ai eu recours à toi pour maudire mes ennemis, et voilà que tu les bénis, au contraire!” 12 Mais il répondit: “Certes, ce que l’Éternel met dans ma bouche, ne dois-je pas fidèlement le redire?” …………… 18 Il proféra son oracle en ces termes: “Prépare-toi, Balak, à m’entendre; prête-moi _l’oreille, fils de Cippor! 19 Dieu n’est pas un mortel, pour mentir, ni un fils d’Adam, pour qu’il se ravise; est-ce lui qui parle et ne tient point parole? Qui affirme et n’exécute point? 20 Oui, j’ai reçu mission de bénir; il a béni, je ne puis le dédire. 21 Il n’aperçoit point d’iniquité en Jacob, il ne voit point de mal en Israël: l’Éternel, son Dieu, est avec lui, et l’amitié d’un roi le protège. 22 Délivré, par ce Dieu, de l’Egypte, il a le vigoureux élan du réêm. 23 Il ne faut point de magie à Jacob, point de sortilège à Israël: ils apprennent à point nommé, Jacob et Israël, ce que Dieu a résolu. 24 Voyez! Ce peuple se lève comme un léopard, il se dresse comme un lion; il ne se reposera qu’assouvi de carnage, qu’enivré du sang de ses victimes!” 25 Balak dit à Balaam: “Ne le maudis point, soit, mais ne le bénis point non plus.” 26 Balaam répondit à Balak: “Ne t’avais-je pas fait cette déclaration: tout ce que dira l’Éternel, je dois le faire?”

    Nombres,24,1 Balaam, voyant que l’Éternel se plaisait à bénir Israel, n’eut plus recours, comme précédemment, à des opérations magiques, mais tourna son visage du côté du désert. 2 En y portant ses regards, Balaam vit Israël, dont les tribus s’y déployaient; et l’esprit divin s’empara de lui; 3 et il proféra son oracle en ces termes: “Parole de Balaam, fils de Beor, parole de l’homme au clairvoyant regard, 4 de celui qui entend le verbe divin, qui perçoit la vision du Tout-Puissant il fléchit, mais son œil reste ouvert: 5 Qu’elles sont belles tes tentes, ô Jacob! Tes demeures, ô Israël! 6 Elles se développent comme des vallées, comme des vergers le long d’un fleuve; Dieu les a plantées comme des aloès, comme des cèdres au bord des eaux. 7 La sève ruisselle de ses branches, et sa graine est abondamment arrosée; son roi est plus grand que n’est Agag, sa royauté est souveraine! 8 Quand Dieu le fit sortir de l’Egypte, son élan fut celui du réêm; iI dévore les peuples qui l’attaquent, il brise leurs os, trempe ses flèches dans leur sang. 9 Il se couche, il repose comme le lion et le léopard: qui osera le réveiller? {{{Heureux ceux qui te bénissent! Malheur à qui te maudit:}}} ” 10 Balak, enflammé de colère contre Balaam, frappa des mains, et il dit à Balaam: “C’est pour maudire mes ennemis que je t’avais appelé, et tu as persisté à les bénir, par trois fois! 11 Eh bien donc, fuis dans ton pays; je voulais te combler d’honneurs, et voici que l’Éternel t’en a frustré!” 12 Balaam repartit à Balak: “N’avais-je pas déjà, aux messagers que tu m’avais envoyés, répondu en ces termes: 13 Quand Balak me donnerait de l’argent et de l’or plein son palais, je ne saurais désobéir à la voix de l’Éternel, en agissant bien ou mal de mon chef; ce que dira l’Éternel, je le dirai. 14 Et maintenant, je m’en retourne chez mon peuple; mais écoute, je veux t’avertir de ce que ce peuple-ci fera au tien dans la suite des jours.” 15 Et il proféra son oracle de la sorte: “Parole de Balaam, fils de Beor, parole de l’homme au lucide regard, 16 de celui qui entend le verbe divin et connaît le secret du Très-Haut qui perçoit la vision du Tout-Puissant, qui fléchit, mais dont l’œil reste ouvert: 17 je le vois, mais ce n’est pas encore l’heure; je le distingue; mais il n’est pas proche: un astre s’élance de Jacob, et une comète surgit du sein d’Israël, qui écrasera les sommités de Moab et renversera tous les enfants de l’orgueil, 18 fera sa proie de l’Idumée, sa proie de Séir, ses ennemis; et Israël triomphera. 19 Oui, un dominateur naîtra de Jacob, qui balaiera des villes leurs derniers habitants.” 20 Puis il vit Amalec, et il proféra son oracle en disant: “Amalec était le premier des peuples; mais son avenir est voué à la perdition.” 21 Il vit le Kénéen, et il proféra son oracle en disant: “Fortifie ta demeure! Pose ton nid sur le rocher! 22 Car, s’il est consumé, ô Kénéen, en combien peu de temps Assur te fera captif!” 23 Il proféra encore son oracle et il dit: “Hélas! Qui peut vivre quand Dieu ne l’a pas voulu? 24 Des flottes, parties de la côte de Kitttm, subjugueront Assur, subjugueront Héber mais lui aussi est voué à la ruine.” 25 Alors Balaam se leva et reprit le chemin de son pays; et Balak aussi se remit en route.

  3. Fabius est un “âne” gauchiste athée ayant renié ses origines et sa judéité ! C’est à ma grande honte le triste reflet d’une gauche dépassée et inapte à faire le bon boulot pour le plus grand bonheur des français. Pour cacher ce lourd handicap il leur faut chercher des dérivatifs pour faire oublier l’inanité de cet état crétin qui ruine son peuple. Loin d’aider, cette résolution stupide va au contraire considérablement contrarier la marche vers la paix qu’à son corps défendant Israel est le seul à vouloir. Le criminel abbas s’est illustré tout récemment en jurant ses grands dieux islamiques devant les ministres arabes que jamais il ne reconnaîtrait Israel. La messe est dite, les terroristes tant du fatah que du hamas n’ont aucune volonté de faire la paix avec leur voisin Israel, ce qu’ils veulent figure clairement et explicitement dans leurs chartes soit l’éradication “de l’entité sioniste”. Il faut l’obstination démente d’un Fabius pour ne pas faire la part des choses et reconnaître que le seul état démocratique de la région se trouve être Israel, seul à vouloir une paix juste et équitable dans des frontières sûres et défendables, lui permettant de vivre sa judéité dans la paix et la sécurité. Sa stupide intervention c’est un barril de pétrole sur le feu qui risque d’embraser toute la région et amener le conflit à l’intérieur de la république. Déjà les relents nauséabonds de l’antisémitisme au pays des droits de l’homme ont empuanti l’air et les gauchistes au pouvoir tout en prosternation et dhimmitude devant les ténors de l’islam radical quatarie, bailleur de fonds préféré de la république en déliquescence, n’ont rien fait pour y mettre un terme. La passivité du gouvernement aux premiers cris de “morts aux juifs” crée une situation d’angoisse et d’insécurité pour la communauté juive de France réduite à trouver refuge ailleurs !!!

  4. Alors là, cher Norbert Lachkar, ce que tu dis-là me va droit au cœur. En effet c’est exactement ce qui aurait pu m’arriver. Mais baroukh HM, j’ai eu un bon réflexe renforcé par ma grande fierté de mes ascendants. je crois que ce doit être de cette façon que l’on a le devoir imprescriptible d’accomplir ce commandement sacré: HONORE TON PERE ET TA MERE.

  5. fabius ,il devrait s occuper de son fils, de sa politique inférieur et pas de politique extérieur il me fait penser au pantin qu était douste blasi qui disait a l époque que seul l iran pouvait être le moteur de la paix dans la région
    si il oublie qu il est juif on lui rappellera bien vite ,l Europe est en route pour son islamisation quel avenir !!!!
    la destruction le mensonge la barbarie la saleté l ignorance la sauvagerie et la prière a quatre pattes ,européens préparez vous a ramper

  6. LA FRANCE EST HEGEMONIQUE ELLE SE CROIT TOUTE PUISSANTE, DEMOCRATE, C’EST SURTOUT DES FAUX JETONS.

    L’UNION EUROPEENNE DONT LA FRANCE MET DE L’HUILE SUR LE FEU.

    SI LES EUROPEENS RECONNAISSENT LES ARABES DE LA JUDEE SAMARIE COMME AYANT DROIT A VIVRE SUR LES TERRES JUIVES DONT ON CONNAIT L’APPARTENANCE AUX JUIFS DEPUIS PLUS DE 2000 ANS.

    C’EST DONNER LE FEU VERT AUX ARABES ET DONC IL Y A RISQUE DE VIOLENCE DE GUERRE OU D’ASSASSINATS D’ISRAELIENS OU DE JUIFS.

    SI LES VIOLENCES REPRENNENT IL SERA ABSOLUMENT NECESSAIRE D’EN ACCUSER TOUS CES BIEN PENSANTS ET DE PORTER PLAINTE A L’ONU CONTRE L’UNION EUROPEENNE COMME ETANT RESPONSABLE DE SOUTENIR ET D’ENCOURAGER LES VIOLENCES ARABES DE LA JUDEE SAMARIE.

  7. La gauche prepare l’election de 2017 en cherchant à séduire l’électorat musulman 10 fois plus important que l’électorat juif . C’est très dangereux !!!

  8. ON EST JAMAIS TRAHIS QUE PAR LES SIENS.FABIUS ,LE FAIT D’ETRE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES A DU LUI FAIRE OUBLIER QU’IL”ETAIT JUIF “.DANS L’HISTOIRE DU MONDE ON A EU BEAUCOUP D’EXEMPLES DE JUIFS QUI NE L’ETAIENT PLUS APRES AVOIR ENDOSSE LE COSTUME DE NOTABLES.L’ESPECE HUMAINE EST AINSI FAITE,LES JUIFS NE SONT PAS EPARGNES.

  9. Pour rester sur l’essentiel concernant ce personnage politique, que peut apporter un homme qui élude ses propres difficultés avec un fils délinquant et joueur ?
    Que des problèmes !!
    De l’autre coté et toujours pour rester sur l’essentiel, Israël n’a que faire de ses basses leçons !!!

  10. {{Israël ce minuscule pays a le tort d’exister car il gêne tout le monde d’autant plus qu’il a été reconnu en tant qu’Etat Juif en 48 .}}

    {{Alors aujourd’hui comme il a été inventé un état fantoche à l’endroit même où se trouvent ceux qui ont refusé ce fameux partage de 48 on aimerait que ces derniers prennent tout et s’installent à notre place .}}

    {{Et ce sont de grands politiciens qui les soutiennent .}}

    {{Entre nous , ils ne veulent plus de Nous . Qu’est ce qu’on représente à leurs yeux ? Zéro .}}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.