Site de rencontres Juifs : Partie 2

5
447

Jforum a voulu s’intéresser aux sites de rencontres Juifs. Que proposent-ils ? Sont-ils uniquement des sites supplémentaires qui viennent s’ajouter aux autres ? Qu’ont-ils de “Juif” ? Tout au long de l’été Jforum vous propose une série de mini-interviews, lesquels nous permettront l’élaboration d’un article de synthèse dés l’automne 2012. 2ème Partie : Jforum vous propose une Interview de Gregory, fondateur du site français de rencontre JDream.fr.

A l’heure où des millions de célibataires cherchent l’amour sur internet, un site communautaire se démarque, notamment dans sa spécificité de mettre en relation deux personnes de confession juive.
Le site JDream s’est hissé en quelques années à la première place de la rencontre juive en ligne en France.

1) Gregory Harrous bonjour, vous êtes le fondateur de JDream. Pouvez vous nous présenter votre site ?

Créé en mai 2004, JDream a été le premier site de rencontre destiné à la communauté juive francophone.
Nous sommes d’ailleurs un site français, conçu par des français, ce qui explique sans doute que nous soyons les numéro 1 en France.
La communauté juive est connue pour être une communauté soudée. Chacun cherche effectivement à fonder un foyer avec une personne juive.
Face au taux considérable de divorces, de mariages mixtes, ou d’échecs de couples tout simplement, JDream permet à chacun de faire des rencontres juives, facilement et en toute sécurité. En s’inscrivant, chaque membre peut chercher, dialoguer, ou même lier des amitiés avec d’autres juifs célibataires.

2) Quelle est la valeur ajoutée de JDream par rapport à d’autres sites ?

La première force du site c’est sa simplicité : on a voulu proposer aux internautes un site intruitif, très simple et facile d’utilisation.
Lorsqu’on rencontre un problème, il suffit de nous contacter par email (contact@jdream.fr) ou directement par téléphone sur notre hotline, pour qu’un opérateur s’en occupe en temps réel.
Ensuite, JDream se démarque des autres sites de rencontres par sa spécificité communautaire : le profil religieux prend alors tout son sens.
Nous avons en effet essayé de détailler le plus possible les critères de pratique religieuse des membres, pour faciliter la rencontre de deux profils qui se correspondent au mieux. Chaque célibataire peut alors renseigner l’origine de son père, sa mère, sa pratique de la cacherout à la maison comme à l’extérieur, la façon dont il célèbre le shabbat, sa fréquentation à la synagogue, sa pratique des fêtes juives ainsi que l’origine de son éducation juive.

3) Y a t il des frais d’inscription ?

L’inscription est et restera toujours libre et gratuite.
La nouvelle version du site a vu le jour en novembre 2009. Pour que les internautes puissent juger du sérieux et de la convivialité du site, nous avons fait le choix de laisser entièrement gratuite cette version pendant quelques temps.
Rien n’est vraiment défini pour la suite, tant en terme de tarif qu’en terme de fonctionnalités payantes, mais s’inscrire et voir le profil de n’importe quel membre restera gratuit, seule la mise en relation (c’est à dire la lecture ou l’envoi de message) sera payant. C’est effecitvement le seul moyen de couvrir les frais de JDream.

4) Quels genres de célibataires juifs cherchent à faire des rencontres sérieuses ?

Difficile de répondre à cette question !
Je crois qu’Internet est le reflet de la vie réelle.
En fait on trouve de tout. Ce que je peux vous donner, c’est quelques chiffres.
La moyenne d’age des membres est de 40 ans, mais c’est une moyenne, cela veut dire qu’il y a des célibataires de 30 ans comme de 50 ans, et de 20 ans comme 60 ans !
A ce jour, nous comptons un peu plus de 65 000 inscriptions, pour une fréquentation mensuelle de 350 000 visites et plus 6 millions de pages vues… ce qui fait beaucoup de monde à rencontrer !

5) Avez vous vu naitre des couples qui se sont mariés ou qui ont eu un enfant ?

Nous recevons régulièrement des messages de remerciements, parce que oui, JDream ca marche !
Je ne saurai pas quantifier le nombre de mariages qu’on a pu initier, mais à priori vu le nombre de messages qu’on reçoit il y en a beaucoup, et c’est tant mieux !

6) Quels objectifs visez-vous pour l’avenir de votre site ?

Beaucoup de projets, la demande est tellement forte !
La première des choses qu’on va développer, c’est un système de rencontres par affinités, que proposent déjà les grands sites de rencontre généralistes comme Meetic. L’idée est que chacun réponde à un questionnaire prenant en compte tous les aspects de la personnalité des gens ET de leur identité religieuse et communautaire, pour ensuite proposer aux internautes des célibataires qui leur correspondent !
Ensuite, nous allons décliner JDream en anglais et en hébreu.
Enfin, nous avons monté une sorte de club de rencontres, pour passer du virtuel au réel, car ca aussi on nous l’a beaucoup demandé !
Nous orgnisons régulièrement des sorties regroupées par tranches d’âges comme des speed dating, des brunch, des diners… mais également des grandes soirées dansantes où des centaines de célibataires se retrouvent.
Nous aimerions développer ces sorties en province et également en Israël.

7) Quels conseils donneriez vous aux auditeurs qui souhaiteraient s’incrire ?

Dépêchez vous tant que c’est gratuit !
Plus sérieusement, la première chose, et elle est fondamentale, c’est d’avoir un profil complet.
Lorsque vous faites des recherches, vous appréciez qu’une fiche comporte des photos et que les rubriques soient correctement remplies, alors faites-en de même si vous voulez qu’on accorde qualité et crédibilité à votre démarche !
Ensuite, ne faites pas de recherches trop serrées (du type blondes à fortes poitrines), élargissez vos critères, la perfection n’existe pas… et vous n’êtes pas parfait non plus !
Enfin, n’hésitez pas à vous lancer, que vous soyez un homme ou une femme, un message n’engage à rien.
Pensez à personnaliser votre approche, soyez original et n’envoyez surtout jamais le même message à plusieurs personnes, ca se ressent et vous vous décrédibiliserez immédiatement.
Il ne vous reste plus qu’à tenter le coup !

Article original

Propos recueillis par Dan (Aout 2012)

5 COMMENTS

  1. devis constructeur d’un Nord tels devis constructeur d’un mur !! [constructeur maison nord->http://maisons-nord-pas-de-calais.com/] devis constructeur sous sol depuis devis constructeur salle bain même maison design Nord Pas de Calais.monis mon meilleur constructeur sur Nord Pas de Calais mon devis constructeur traduction…

  2. Vous parlez de “concessions”, je comprends bien ce que vous voulez dire mais les jeunes aujourd’hui ne veulent pas entendre ce genre de mot et ne veulent surtout pas avoir de “contraintes”.
    Faire une concession c’est une contrainte.

    Je pense qu’il faut leur parler de Bonheur, d’Echange, de Complicité et de Plénitude. Mais leur en parler ne suffit pas, je pense qu’en tant que parents nous devons les éduquer à ces mots et leur expliquer ce que veulent dire ces mots. Le Bonheur c’est de voir que l’on peut rendre heureux l’autre, le Bonheur c’est d’être heureux de rendre l’autre heureux.
    Echanger ne veut pas dire Négocier mais Partager en toute équité s’il le faut. De là naîtront la Complicité et la Plénitude.

    Avant de changer de partenaire, les jeunes devront penser à changer eux-même et à se poser des questions sur le sens de la vie, mais même “penser et se poser des questions” est devenu une contrainte !

    Je dirais que si les parents avaient fait leur boulot alors les enfants n’auraient pas à faire ce travail lorsqu’ils arrivent à l’age adulte.

    En attendant ce sont les Psy et les sites de rencontres qui se frottent les mains :o)

  3. Oui bien sur les sites de rencontres comme Jdream sont indispensables ,mais {{INSUFFISANTS}} pour enrayer le véritable drame qui se passe sous nos yeux : des célibataires à vie ,des divorces à la chaine.
    Et cela pourquoi ?
    { {{Pour s’unir, il faut d’abord être prêt pour la vie à 2 et ensuite les rencontres}} } .
    On peut multiplier les rencontres à l’infini et ne jamais s’unir.
    Il faut apprendre aux célibataires à neutraliser leur égo ,pour faire une place à l’autre.
    il faut leur dire que la vie à 2 nécessite des concessions permanentes.
    C”est difficile;mais c’est le prix à payer pour fonder une famille et accéder à l’éternité.

    Pour ceux qui le souhaitent , « être prêt pour le mariage » est largement traité dans facebook ”Schmoel benhamou”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.