L’adjointe de Taubira fiche des proches de la LDJ sur Twitter

18
196

Le Ministère de la Justice de Madame Taubira investit dans la traque aux Juifs sur twitter. L’agent Sihem Souid est chargée de divulguer les visages des Jeunes juifs défendant les synagogues, en espérant quelque vendetta pro-palestinienne. Sihem Souid est déjà repérée comme radicale jusqu’au bout des ongles, extrêmiste, pro-voile, anti-crèche Baby Loup, insultant tout ce qui s’oppose à l’avènement de l’Islamisme à Paris, ennemie de Valls, amie d’Aquillo Morelle et de tant d’autres, elle dénonce la défense des synagogue à la vindicte de la vox populi pogromiste. Mais elle gouverne par la grâce de l’Impératrice Taubira.

Qui est la pourfendeuse de “l’Islamophobie”, admiratrice de Stéphane Hessel, qui a préfacé son ouvrage “la suspendue de la République”, et sympathisante du Hamas au sein du gouvernement français, Sihem Souid?

Les “bobines” (ici floutées) qu’elle demande à ses adhérents Twitter de “faire tourner”, sans doute en espérant fomenter des tentatives d’assassinat par ses relais pro-islamistes. Appelons ces méthodes celles d’une incitation au terrorisme d’Etat couvrant des petites frappes pro-Hamas

Depuis quelques jours, fleurissent sur les réseaux sociaux des groupes hostiles à la LDJ qui en recensent les membres et appellent à les cibler par des actes violents . Ce phénomène inquiétant estrelayé par une chargée de mission du ministère de la Justice .

Des groupes Facebook comme « Chasser et raquer la LDJ » ont littéralement listé des noms de membres supposés de la Ligue de Défense Juive, agrémentant leurs pages de photographies des personnes figurant sur leurs listes. Pire ! Ces photographies sont assorties de commentaires menaçants qui appellent à agir tels que « si vous les voyez, vous savez quoi faire … » (sic). Sihem Suoid s’est contentée, quant à elle, d’accuser ses anciens collègues : “visiblement, il y a des fuites dansla police!”.

Ecrivez au Ministère de la Justice pour savoir dans quel but Sihem Souid, chargée de mission au Ministère de la Justice et proche de Christiane Taubira, retweete (et donc, « fait tourner », comme demandé par l’auteur de ce tweet immonde) les photos de jeunes Juifs (certains mineurs) à visages découverts (les visages ont été floutés par nos soins sur l’image ci-dessus).

Formulaire de contact ici : http://www.justice.gouv.fr/le-ministere-de-la-justice-10017/contacter-les-services-du-ministere-de-la-justice-12359/questions-site-internet-justice-23992.html Article original

Fils de collabo” : Le tweet odieux de Sihem Souid. Elle est tombée bien bas

En octobre 2013, elle a été condamnée à 1 000 euros d’amende avec sursis pour diffamation envers un de ses anciens collègues de travail. Suspendue dix-huit mois dont six avec sursis, ou plutôt dont six fermes comme il est précisé dans le documentaire « une flic insoumise » de Stéphane Krausz et Jean-Marie Montali, par ailleurs “nègre” de son premier ouvrage, en 2012, par l’Administration pour non-respect du devoir de réserve le 1er décembre 2010. En mars 2013, dans une chronique du magazine Le Point évoquant l’affaire de la crèche Baby Loup, elle condamne vivement l’action du ministre de l’Intérieur Manuel Valls et de ce qu’elle nomme « sa cohorte d’islamophobes »

LE PLUS. Sihem Souid travaille avec Christiane Taubira, Garde des Sceaux. Elle s’est fait remarquer notamment par la publication d’un livre où elle dénonçait les agissements de certains de ses collègues policiers. Mais elle est aussi célèbre pour ses propos sans demi-mesure. Mais vendredi 13 juin, elle aurait mieux fait de ne rien dire, comme l’explique notre chroniqueuse Dom Bochel Guégan.


Sihem Souid l’année de la sortie de son livre “Omertà dans la police” en 2010 (BALTEL/SIPA).

“Fils de collabo condamné” voici comment Sihem Souid, chargée de mission au service de l’accès au droit et de l’aide aux victimes auprès de Christiane Taubira insulte sur Twitter Philippe Bilger.

Pourquoi ? Je n’en sais rien et à vrai dire peu m’importe.

Qu’on aime ou pas Philippe Bilger, qu’on apprécie ses prises de positions, ses articles ou pas n’est pas la question, il se serait agi d’Éric Zemmour, d’Olivier Besancenot ou de Marion Maréchal Le Pen, le côté odieux de cette insulte serait exactement le même.

Quand Sihem Souid avait écrit son livre pour dénoncer le racisme, l’islamophobie et le deux poids deux mesures dans la police, au début j’avais trouvé cela courageux.

Quand elle avait dû se battre contre l’administration pour ses prises de position, j’avais trouvé cela respectable, voire même plus. Une femme qui se lève pour dénoncer ce qui se tait est toujours admirable.

Même si d’autres n’avaient pas eu cette appréciation à ce sujet, notamment d’autres “flics” comme elle et non des moindres dont j’avais lu avec beaucoup d’intérêt les opinions très argumentées. De fait, à l’époque j’avais eu des doutes sur les côtés cachés d’un portrait qui n’était peut-être pas si reluisant qu’il le paraissait.

Radicale jusqu’à présent, mais soit

Et puis, Sihem Souid a enfin fait ce qu’elle souhaitait visiblement tant faire : de la “politique”, prenant parfois des positions plus qu’étonnantes, voire un poil radicales.

Comme à l’occasion de l’affaire dite de “Baby Loup” du nom de cette crèche où le port d’un voile islamique par une des employées a failli amener la crèche à la fermeture.

Lors d’un premier procès quand la justice avait donné raison à cette employée et que Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait regretté cette décision de justice, Sihem Souid avait été jusqu’à parler de “Valls et sa cohorte d’islamophobes“, le qualifiant même de “premier flic de France au menton prognathe”. Soit. Un poil radical. Mais soit.

Puis, il y eut l’histoire du cireur de chaussures à l’Élysée, et l’affaire Aquilino Morelle. Là encore, Sihem Souid adopta une position d’équilibriste. Le sieur Morelle, son grand ami, avait bien le droit, s’il lui en plaisait, de se faire cirer les godasses quand il lui seyait. Certes. Pourquoi pas.

Sauf que l’ex-fliquette insistait, non seulement il pouvait se faire lustrer les mocassins quand ça lui chantait, mais il était de plus un grand pourfendeur de la veuve et de l’orphelin face aux laboratoires. N’avait il pas combattu, sabre au clair et avec courage, les laboratoires Servier dans l’histoire du Médiator ?

La dame possède l’amitié fidèle et on ne peut que l’en féliciter, mais pour ce qui est de la lucidité par rapport à ses proches, on ne saurait trop lui conseiller de se montrer à l’avenir plus avisée.

Elle explose les bornes des limites

La suite a démontré en effet que les choses étaient loin d’être claires, et que Aquilino Morelle mangeait quelque peu la grenouille.

Sihem Souid s’était pourtant dit convaincue par ses explications et avait même rédigé une tribune dans le Point pour le défendre dénonçant les rumeurs, et au passage une France tombée, selon elle, bien bas.

Tribune toujours en ligne, contrairement à celle écrite contre Manuel Valls qui n’avait pas tenu plus d’une journée.

En l’occurrence, aujourd’hui, ce qui est tombé bien bas, c’est Sihem Souid, avec son tweet à l’encontre de Philippe Bilger.

Je me fiche de savoir qui avait raison ou qui avait tort avant leur échange sur les réseaux sociaux, à vrai dire, je me fiche même d’en connaître le motif. Je me fiche d’aimer ou pas Philippe Bilger, je me fiche de savoir si il est de droite ou de gauche, pour ou contre la présence de Tartempion ou de Tartalacrème aux côtés de Christiane Taubira.

Par contre je suis atterrée, oui, atterrée que le côté “roquet de la ministre de la Justice” puisse ainsi pousser Sihem Souid a exploser les bornes des limites de l’acceptable.

“Fils de collabo” ? J’en suis tombé de ma chaise

Qu’elle fasse injonction aux mauvaises critiques de “laisser tranquille” sa ministre, c’est son droit, même si on a vu meilleur argument de défense.

Qu’elle ose même dire à un magistrat français expérimenté comme Philippe Bilger, juge d’instruction, puis avocat général, resté au service de la justice pendant près de quarante ans, en charge du service de la Cour d’assises au sein de la Cour d’appel de Paris que “La chancellerie n’a pas de leçon à recevoir d’un reac tel que vous”. C’est limite aussi mais ça passe.

Mais “fils de collabo condamné” ?

Sérieusement ?

J’en suis tombée de ma chaise.

La question n’est même pas de savoir si c’est vrai ou non. C’est tout simplement inacceptable, a fortiori encore plus pour une collaboratrice de la Ministre de la Justice.

Car après ce sera quoi ?

Fils d’esclavagiste ?

Fils de colon ?

Fils de… (NDLR : Juifs) ?

Après le “si ce n’est toi, c’est donc ton frère”, le “si ce n’est toi, c’est donc ton père” ?

Je m’interroge, tout simplement

Faudrait-il que je remonte dans mon arbre généalogique pour y chercher les quelques taches qui pourraient m’interdire aujourd’hui de m’exprimer ?

Faudrait-il que j’épluche le passé de mes ancêtres pour savoir si j’ai légitimité à ouvrir ou fermer ma gueule ? Le droit ou non à l’expression ? Si mon grand-père a fabriqué du pain pour les allemands, cela ferait-il de moi une collabo ?

Doit-on me tondre en place publique ?

À l’inverse, récupère-je aujourd’hui la gloire de mon grand-père, recherché par la Gestapo et Résistant des premières heures ?

On serait tenté de demander à Sihem Souid qui étaient ses parents à elle qu’elle puisse ainsi juger et condamner ceux des autres. mais ce serait entrer dans ce même jeu nauséabond.

Non, passée la stupéfaction de lire une telle monstruosité, je m’interroge, tout simplement.

Oui, comment une femme telle que Christiane Taubira, aussi tolérante, aussi érudite et démontrant conflit après conflit sa combativité dans le respect immuable de l’autre, comment une femme telle qu’elle peut avoir ainsi à ses côtés les plus proches une femme telle que Sihem Souid ?

Un tweet inacceptable

Qu’est ce qui peut justifier aujourd’hui de garder Sihem Souid aux côtés de Christiane Taubira qui devrait pourtant obéir au moins au devoir de réserve et de pondération à défaut d’un devoir d’intelligence ?

Sihem Souid aux prises de positions déjà controversées et aux insultes passées oblige par ce tweet odieux et inacceptable, à s’interroger sur la légitimité d’une telle outrance, d’une telle stupidité au sein d’un Ministère qui porte pourtant pour nom une des vertus les plus belles, celui de la Justice.

La question est posée.

Des excuses du bout des doigts

Depuis, Sihem Souid a fait “amende honorable” sur Twitter préférant toutefois parler de “maladresse” plutôt que d’insultes, tout en enjoignant ses détracteurs à déposer plainte auprès de l’Élysée ou à la Chancellerie.

Excuses faites du bout des doigts et avec toute la morgue de celle qui se prétend “soutenue” pour la personne qu’elle est et le travail qu’elle fait et qui s’adresse à ses lecteurs plutôt qu’au principal concerné.

La question reste donc toujours posée.

Publié le 14-06-2014 à 19h15 – Modifié à 19h15

Par Dom Bochel Guégan
Chroniqueuse société
leplus.nouvelobs.com Article original

… Et aujourd’hui, elle fait rabatteuse en vue de prochains pogroms…

18 COMMENTS

  1. 1er victime de cet “Incitation à la haine” auquel cette femme devrait être poursuivie mais comme elle est chez Taubira tout lui est permis.

    Un jeune juif proche de la LDJ agressé à Bobigny
    Posted On 25 juil 2014By : GaïaComments: 4
    Un jeune juif de 24 ans, proche de la Ligue de défense juive (LDJ), a porté plainte après avoir été agressé et légèrement blessé jeudi 24 juillet par une dizaine de personnes à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

    Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

    Les premiers éléments de l’enquête montrent que le jeune homme, qui avait été repéré sur Internet, aurait été pris à partie par trois hommes qui l’attendaient au pied de son immeuble. Ceux-ci auraient ensuite été rejoints par un groupe d’une petite dizaine de personnes. Touché au flanc et à la jambe, il s’est rendu à l’hôpital avant de porter plainte auprès du commissariat de Bobigny.
    L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) affirme que l’identité et les coordonnées du jeune homme avaient d’abord été publiées sur une page Facebook, où on l’avait menacé. L’association dénonce « une agression antisémite ». « Les agresseurs lui auraient dit : “on est là pour casser du Juif” et “on va te faire la même chose qu’à Ilan Halimi” », assure l’UEJF.

    Certains membres de la LDJ s’étaient opposés le 13 juillet à des militants propalestiniens aux abords de la synagogue de la rue de la Roquette à Paris, à la fin d’une manifestation, avant d’être séparés par les CRS.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/25/un-jeune-juif-proche-de-la-ldj-agresse-par-un-groupe-a-bobigny_4462831_3224.html

    © Gaïa pour http://www.Dreuz.info

  2. Si c’est vrai que le gouvernement dont Taubira a fiché les défenseurs des synagogues.

    Il y a lieu de creuser cette affaire.

    Cela m’a l’air puant.

  3. Je trouve que ce genre de commentaire rejoint malheureusement le ton des cloches du FN.

    Même si l’amoureux des chamelles a fauté, c’est son problème et celui de ses adeptes qui ne savent pas lire. Mais il ne nous appartient pas d’en faire état, tout comme de servir de relais à des abrutis de fachos qui ne nous saquent pas plus que les Français issus de l’immigration ({ {{purée qu’est-ce c’est long à dire ..}} })

    C’est vrai que cette ancienne flic a un comportement ambigüe et des fréquentations qui font illusion. {{Comme beaucoup d’orientales, elle aime tout ce qui brille et d’avoir été préfacé par S. H. lui donne l’illusion qu’elle fait partie de leur, mais ce n’est qu’une illusion.}}

  4. Oui, certains hommes et femmes sont plus malfaisants que ces petites créatures ! Dire que certains ressemblent aux singes, c’est, à mon avis, faire insulte à ces petites bêtes !

  5. Cette fille devrait être poursuivie et condamnée pour propos antisémite, et T. devrait démissionner et être poursuivie aussi puisqu’elle l’a soutient. En tout cas, T. en aura fait du mal à la France. Mais peut-être était-ce son but ? Elle n’a même pas le respect du Pays ! Il y a vraiment 2 poids, 2 mesures. Enfin, le bruit court qu’elle va démissionner en septembre. On dira un peu ouf ! La LDJ défend les synagogues, et ces jeunes ont bien raison. Au moins, eux, sont courageux !

  6. le constat est simple, la france tout comme l’europe sont arabisées, voir hallalisées, les dés sont pipés, ils prolifèrent!!le salut en Israël!

  7. {{” Ficher les proches de la LDJ “}}

    {{Réflexe de collabo et de nazillonne .}}

    {{Pourquoi n’installe t elle pas ses bureaux rue Lauriston ?
    La nuit elle pourra même entendre les cris et les hurlements de ceux que l’on torturait , ça la fera jouir cette salope .}}

  8. {{La France de demain prend forme de jour en jour insidieusement .}}

    {{S’appeler Bernard , Christian ou Moshe seront considérés comme des prénoms à consonance étrangères .}}

    {{Libérés de leurs cages , les singes du zoo de Vincennes feront bonnes figures dans les Ministères . Surtout celui de la Justice et de l’Education nationale .}}

    {{Dorénavant ” nos ancêtres les gaulois ” sera remplacé par : ” nos ancêtres les barbares et les chameliers ” .}}

    {{Le premier d’entr’eux n’était il pas pédophile ? mais chut cela il ne faut pas le dire .}}

  9. …Voilà pourquoi il est tres injuste que les singes , qui sont de bien sympathiques animaux , soient comparés à de malfaisants…n’importe quoi !

  10. Les rebuts de la société, les miséreux sans repères attendus lors du pogrom de Barbès se sont avérés, lors de leur comparution directe, être ingénieur, informaticien, pères de famille sans casier judiciaire. Comme Sihem Souid, ils nous donnent la mesure de l’échec de l’intégration: nos immigrationnistes bêlent sur tous les tons que la France n’a pas su s’adapter à leurs revendications et leur faire une place de choix. Ceux qui ont bénéficié de la discrimination positive nous donnent une idée de ce que sera la vie lors qu’ils auront infiltré tous les rouages de la société: police, magistrature (ex: la condamnation d’Air France pour avoir refusé d’embarquer une flottillarde), enseignement (exit l’enseignement de la Shoa, de l’affaire Dreyfus, de Darwin), armée (grève sur le Charles de Gaulle), les municipalités (attributions de logements, préemptions), la diplomatie (comme si la Politique Arabe de la France du Quai ne suffisait pas), la médecine (interdiction d’exercer aux gynécos hommes). Les Français comprendront trop tard la signification du Pacte d’Omar.

  11. plus rien ne nous etonne
    madame taubira fait partie des antisemites et bientot
    si elle en a l occasion elle demontrera son cote nazi

    alors
    faites comme moi
    partez en eretz et laissez crever ces ordures
    de fasho national socialistes taubira et marine meme combat

  12. SINISTRE SALE ZONA

    ELLE DEVRAIT FAIRE COMME SES SOEURS ET LEURS MERES ALLER SE FAIRE DEFONCER LE !!!!!!

    EN SYRIE OU DANS LES CITES DE CETTE PAUVRE FRANCE TRES BIENTOT DEVENUE HALAL ENTIEREMENT

    LA ELLES EXCELLENT ET EN REDEMANDENT.

    POUR LE RESTE QU’ELLES AILLENT SE CACHER SALES CAFARDS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.