Juifs-chrétiens : de la rupture au dialogue -Conférence du 6 novembre 2011

0
149

Cette conférence organisée par le service diocésain des relations avec le Judaïsme du Val d’Oise et le Conseil des Communautés Juives du Val d’Oise fait partie d’un cycle de conférences à 2 voix, l’une juive, l’autre chrétienne. La 1ère conférence s’est déroulée le 3 mai à Pontoise avec le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim et Mgr Philippe Barbarin, Cardinal Archevêque de Lyon sur le thème « Israël au milieu des Nations » sous l’angle biblique du dialogue, face à un auditoire de 550 personnes.

De droite à gauche : le Père N. Damien, l’évêque de Pontoise Monseigneur Y. Riocreux, le grand Rabbin de France G. Bernheim, le Cardinal Archevêque de Lyon P. Barbarin, le Président du CCJ 95 M. Cohen Sabban

Pour cette 2ème conférence sont invitées 2 autres personnalités, historiennes cette fois-ci pour parler des différentes étapes du dialogue entre juifs et chrétiens dans l’histoire.

Mireille Hadas-Lebel est professeur d’histoire des religions à l’Université Paris-IV, et vice-présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France.

Elle nous parlera de l’époque de la naissance du christianisme: « Le christianisme est né dans le judaïsme à une époque où celui-ci était lui-même divisé en plusieurs courants. La rupture était-elle inévitable ? A quand remonte-t-elle? A quelles causes l’attribuer? Quel a pu être le rôle des événements historiques qui ont secoué la Judée et le monde romain? Quels sont les textes juifs ou chrétiens qui consomment cette rupture? »

Le père Jean Dujardin est oratorien et ancien secrétaire du Comité épiscopal français pour les relations avec le judaïsme.

Il évoquera « l’histoire des relations entre juifs et chrétiens au cours de la fin du dix-neuvième siècle et du vingtième siècle pour arriver au tournant de Vatican II. »

Cette conférence aura lieu le dimanche 6 novembre 2011

de 16h à 18h (accueil dès 15h30)

au CENTRE COMMUNAUTAIRE DE SAINT-LEU

2 rue Jules Verne (derrière l’hôtel des impôts)

Nous sommes Juifs et Chrétiens concernés par cette histoire, commune par nos origines, et communes par nos questionnements, nos affrontements, et histoire écrite dans la douleur et dans l’espoir.

Venez nombreux !

1 COMMENT

  1. Quand arrêterons nous de dialoguer ? Que ce soit avec les arabes ou avec les chrétiens . En 2011 , on ne pourrait pas une fois pour toute nous reconnaître ? Et nous foutre la paix .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.