Le but de l’essai était de tester la capacité d’interception d’éventuels missiles balistiques iraniens.

Le ministère israélien de la Défense et l’Agence de défense antimissile américaine (MDA) ont réalisé le premier test du système antimissile Arrow 2 mardi matin, simulant une attaque de missiles balistiques iraniens à moyenne portée, de type Shahab-3.

Les habitants de la région d’Ashdod (sud d’Israël) ont été témoins de l’opération qui, selon les médias israéliens a été réussie.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, le but de l’essai était d’ « examiner la capacité de la nouvelle version du système antimissile contre de futures attaques ».

« Le missile-intercepteur a parcouru toutes les étapes prévues du vol. Toutes les informations recueillies lors de l’essai sont entre les mains des ingénieurs », explique le communiqué.

Le système antimissile Arrow 2 est l’un des systèmes les plus développés que possède Israël, comprenant plusieurs programmes capables de réagir à différentes menaces.

Le Dôme de fer a été développé pour réceptionner les tirs de missiles à courte et moyenne portée. D’autres systèmes israéliens antimissiles ont été développés, comme celui de Fronde de David, capable d’intercepter des missiles de courte à longue portée, ainsi que des missiles de croisières.

Le système Arrow 2, quant à lui, est un radar tridimensionnel à balayage électronique, l’un des plus avancés de tous les systèmes de défense antimissiles, juste après Arrow 3 qui lui, intercepte les missiles au-dessus de l’atmosphère.

En février, le bureau de recherche et de développement d’armes et d’infrastructures technologiques (Mafa’t) du ministère israélien de la Défense, ainsi que l’Agence de défense antimissile américaine (MDA) avaient déjà réalisé un vol d’essai du système d’interception Arrow 2, qui était lui aussi un succès.

D’autres essais du système Arrow ont eu lieu en 2009 et en 2011.

Par ailleurs, le ministère de la Défense assure que ce test n’a pas de lien avec les conclusions établies à la fin de l’opération Bordure protectrice, mais fait partie du développement de nouveaux systèmes de défense d’Israël, en vue d’éventuelles menaces dans la région du Moyen-Orient.

i24news.tv Article original/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.