Négociations ou sanctions, et si rien ne fonctionne, l’option de dernier recours, celle de frappes aériennes contre les installations nucléaires et militaires iraniennes, est toujours à l’étude au Pentagone, en Israël et au Shape. Il y a trois mois, une réunion dont rien n’a filtré s’est tenue à Paris entre les chefs d’Etat-major des armées américaine, israélienne et française, et ce n’était certainement pas pour évoquer la culture des bégonias.

*

* *

Le recyclage du plutonium nucléaire

Le plutonium n’étant pas une matière naturelle, mais le résultat de l’activité humaine, le recyclage du PU239 militaire ne peut s’effectuer par dilution l’uranium. Il doit donc être transformé en combustible pour les réacteurs nucléaires de production électrique. Pour ce faire, il est converti en oxyde, mélangé à de l’oxyde d’uranium et transformé en pastilles de combustible céramique. Le combustible MOX (Mixed uranium OXyde) ainsi formé peut être chargé dans les réacteurs comme substitut partiel ou complet du combustible à l’uranium actuellement utilisé. Il est à noter que le plutonium civil n’a pas les mêmes caractéristiques que le militaire. En 2002, les États-Unis ont sollicité la Belgique pour réaliser, dans les installations de la Belgo-Nucléaire de Dessel (Limbourg), quatre assemblages de démonstration de MOX utilisant du plutonium de qualité militaire plutôt que le plutonium séparé du combustible usé des centrales nucléaires. Le gouvernement belge a refusé sous la pression des écologistes agissants pour des raisons idéologiques. Les quantités de plutonium militaires, à transformer en combustible, permettraient de produire à bas prix deux fois la production électrique annuelle de la France, toutes filières confondues.

Par Aldo-Michel Mungo

Analyste en géostratégie

Directeur de la rédaction du magazine militaire Carnets de Vol

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires