Fillon: un “lien moral et historique avec Israël”

0
168

“La France n’acceptera jamais un boycott d’Israël” a affirmé l’ancien Premier ministre français.”J’ai toujours été passionné par le destin d’Israël. J’ai tremblé pour Israël pendant la guerre de Kippour”.C’est en ces termes que l’ancien Premier ministre français François Fillon a débuté le discours qu’il a prononcé jeudi soir au Collège académique de Netanya (Centre d’Israël).

François Fillon est actuellement en visite en Israël où il a rencontré le Premier ministre Benyamin Netanyahou et le président de l’Etat Shimon Peres

Au cours de sa conférence intitulée “La France face aux défis du Proche et Moyen-Orient”, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a défendu l’amitié franco-israélienne et souligné les liens étroits entre les deux pays.

“Israël est l’ami, l’allié de la vieille Europe”, a-t-il dit.”Ce qui vous touche nous touche, ce qui vous tourmente nous tourmente parce qu’il existe entre Israël et l’Europe un lien moral et historique”, a affirmé François Fillon avec des accents gaulliens.

“Israël est une vraie démocratie, autour d’Israël cette liberté n’a pas d’égal”, a -t-il ajouté. Il a évoqué le poids de l’histoire et de la Shoah, soulignant le destin particulier du Peuple juif. “Israël n’est pas tout à fait une nation comme les autres”.

M. Fillon a insisté sur le combat de la France contre le terrorisme justifiant l’action des forces françaises en Afrique. “La France combat le terrorisme international, elle le combat presque seule. C’est une lutte que nous menons avec Israël contre l’obscurantisme”, a-t-il.

Concernant la Syrie, il a réitéré son opposition à tout opération militaire contre le régime de Damas. “Une intervention militaire contre Assad serait un saut dans l’inconnu et briserait le Liban”, a-t-il affirmé. Evoquant les négociations actuellement en cours à Genève , il a déclaré: ” Il y a un moment où Assad ne pourra pas dire non à tout”.

Sur l’Iran, l’ex-Premier ministre a rappelé que la France reste très vigilante et se veut sans concessions face au régime de Téhéran.

“Il y a 3 voies possibles: la fatalité, qui mène à l’impuissance, la guerre, mais qui la veut et la négociation, c’est un premier pas, nous n’en sommes qu’au début”, a-t-il expliqué en défendant l’accord intérimaire des grandes puissances avec la République islamique.

François Fillon a ensuite abordé le dossier israélo-palestinien.

Il a estimé qu’il y avait actuellement une bonne opportunité parce qu’Israël est un Etat fort, que le Hamas est affaibli, tout comme les Frères musulmans en Egypte et que les Palestiniens sont “fatigués”.

“Il y a une opportunité à saisir” a-t-il dit en faisant allusion aux pourparlers actuellement en cours sous l’égide du secrétaire d’Etat américain John Kerry dont il a salué les efforts, ajoutant que “la France le soutient totalement”.

Il a estimé que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas était un “modéré”.

Répondant à une objection de l’assistance selon laquelle le dirigeant palestinien n’oeuvrait pas pour lutter contre la haine d’Israël et des Juifs et d’Israël, en particulier dans les manuels des écoliers et lycées palestiniens, M.Fillon a rétorqué que Mahmoud Abbas était “un modéré si on le compare au Hamas”.

Il a insisté à plusieurs reprises que la France se tiendrait aux côtés d’Israël pour assurer sa sécurité quelle que soit la décision prise par ses dirigeants par rapport aux négociations avec les Palestiniens.

Il a également insisté sur l’opposition de la France à toute tentative de boycott d’Israël par l’Union européenne. “La France n’acceptera jamais qu’il y ait un boycott d’Israël, ce serait maladroit, en particulier au moment des négociations”, a-t-il martelé.

François Fillon a ensuite évoqué la recrudescence de l’antisémitisme en France.

Il a fermement condamné l’humoriste antisémite Dieudonné. “Les braises de l’antisémitisme ne sont pas éteintes. La République est et sera intraitable avec l’antisémitisme. C’est un délit puni par la loi”.

Il a estimé que les dérapages antisémites de la manifestation de dimanche dernier étaient l’oeuvre de quelques extrémistes ne représentant pas l’esprit de cette manifestation. “Les gens expriment leur colère à cause des problèmes sociaux et cela libère la parole. Ils étaient antisémites avant, mais on ne les entendaient pas”, a-t-il dit.

François Fillon a conclu son intervention en rappelant que la France se tiendrait toujours aux côtés d’Israël.

I24 NEWS Article original

TAGS: Fillon Israel Antisémitisme France

1 COMMENT

  1. Cela me rappelle un certain président français qui a dit à la veille de la guerre des 6 jours à Israël :!

    “surtout n’attaquez pas les premiers, et nous seront avec vous”

    Traduction : “surtout soyez rayé de la carte (has véchalom) et après on verra ce qu’on peut faire”.

    Je comprends que vous ne pouvez rien faire, mais de grâce ne dites rien !

  2. {{Il y a toujours eu deux langages}} :

    {{Quand on est dans l’opposition et quand on est au pouvoir . Souvent il y a un décalage .}}

  3. Certes la France est au coté d’israel mais elle n’est pas pour la confiscation des terres palestiniennes ni la colonisation. La France est pour un Etat palestinien au coté d’Israel , tout cela monsieur Fillon n’en a pas fait allusion c’est curieux . pas de censure svp.

  4. Un type bien François FILLON, mais de grâce Mr Fillon on n’a plus le droit de se tromper ni pour La FRANCE ni pour ISRAEL. “Modéré” ou pas il faut regarder tout ce qu’il y a derrière la vitrine nommé Abbas, comme tout ce qu’il y a derrière le voile de toutes ces femmes qui enfantent la France de demain. Sans racisme primaire, l’heure n’est plus à tolérer, l’heure est à se préserver. Arrêtons de nous faire croire au gentil moumoud Abbas et aux méchants Hanié .Ces deux là se disputent le soutient financier de l’Europe pour pouvoir promouvoir la destruction d’ISRAEL. Ni les Israëliens sont assez cons pour accepter cela, Ni les Français sont assez cons pour continuer à financer l’islamisation de leur pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.