Le principal négociateur palestinien, Saëb Erakat, a annoncé dimanche que les pourparlers indirects avaient débuté. Le dirigeant de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, et l’émissaire américain au Proche-Orient, George Mitchell, se sont en effet rencontrés dans la matinée.

PHOTO: AP

Erakat a déclaré qu’il attendait un message de la part des Etats-Unis, qui exposerait les positions officielles de l’AP quant aux pourparlers. Et d’ajouter qu’il espère qu’Israël donnera une chance au processus de paix, plutôt que « de compliquer les négociations ».

Samedi, le comité exécutif de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine) et le comité central du Fatah ont donné leur accord pour des négociations indirectes. Le Hamas, en revanche, s’est élevé contre ce feu vert. Les dirigeants du mouvement terroriste ont précisé samedi qu’il s’agissait d’un « coup de poignard dans le dos » du peuple palestinien. Ils se sont empressés de souligner que les dirigeants qui participent aux négociations ne représentent que la moitié des Palestiniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.