2 hélicoptères d’attaque frappent des avant-postes du Hamas

3
848

Nouvelles représailles accrues de Tsahal contre la terreur palestinienne des ballons incendiaires de Gaza

 

Des hélicoptères d’attaque de l’armée de l’air israélienne ont frappé deux postes d’observation du Hamas à Gaza, le lundi 4 mars, réagissant pour la première fois, par ce moyen aérien, à une attaque au ballon. Un groupe de ballons transportant une charge explosive depuis le territoire palestinien avait explosé peu de temps auparavant entre deux maisons situées dans un lieu du Conseil d’Eshkol. Il n’y a pas eu de victimes.

Dimanche, des sources militaires ont informé DEBKAfile qu’une nouvelle politique de Tsahal est entrée en vigueur pour réprimer toutes les manifestations du terrorisme palestinien. Cette nuit-là, un drone israélien a frappé un point d’observation du Hamas juste après qu’une foule palestinienne a organisé un nouvel assaut nocturne contre les troupes israéliennes, lançant des dizaines d’engins explosifs et de grenades à main. En rupture avec le passé, le poste du Hamas a été attaqué sans délai alors qu’il n’y avait encore aucune victime israélienne. Tsahal a également annoncé qu’il n’y aurait aucune tolérance à la résurgence des tirs de barrages de ballons explosifs depuis Gaza, qui ont ravagé l’emplacement de la frontière israélienne l’été dernier. Israël réagirait désormais en ciblant les responsables de l’offensive des ballons du Hamas, “et nous savons qui ils sont”, indique le communiqué.

Le climat s’est réchauffé sur la scène palestinienne à la suite de la révision de la politique de représailles d’Israël et d’autres événements récents. Lundi matin, trois terroristes palestiniens ont percuté une voiture contre un groupe de soldats israéliens à Binyamin, blessant gravement un officier de Tsahal, commandant de compagnie âgé de 28 ans et blessant un garde-frontière. Deux des Palestiniens ont été abattus avant qu’ils ne parviennent à s’échapper de la scène. Cela accompagne les protestations de Ramallah contre la déduction, par le gouvernement israélien des sommes dues à l’Autorité palestinienne, des allocations versées par l’Autorité palestinienne aux terroristes et à leurs familles. Les milliers de terroristes condamnés dans les prisons israéliennes sont réticents face à la réduction de leurs privilèges ; Des affrontements ont éclaté sur une zone traditionnellement fermée, à la porte dorée sur le mont du Temple. Et, enfin, le consulat américain, qui a servi pendant des décennies les Palestiniens à Jérusalem, a formellement été intégré, lundi, à l’ambassade américaine, un  geste que les Palestiniens condamnent comme réduisant leur statut et détériorant leurs droits.

   ,  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

New, upscaled IDF reprisals for Palestinian balloon terror from Gaza

3 COMMENTS

  1. Bonjour;
    Je n’arrête pas de me poser une question.
    Ces ballons explosifs ne peuvent ils pas faire l’objet de tirs à balle réelle pendant qu’ils sont encore dans les airs et même, avant qu’ils ne franchissent la frontière ?
    Merci de m’éclairer, je n’ai aucune connaissance en la matière.
    Chaleureusement à vous, en vous félicitant pour votre travail.
    David

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.