Les juifs du Brésil à l’heure des JO de Rio 2016

1
50

Tout le monde aura les yeux tournés vers Rio lors de l’ouverture des JO aujourd’hui! Mais les problèmes se sont accumulés pour la première ville sud-américaine à accueillir cet événement quadriennal! Rien n’a pas été facile: des lieux inachevés, la pollution des bassins aquatiques et, surtout, la propagation du virus Zika.

Cette série de mauvaises nouvelles a mis un frein à ce qui aurait dû être un moment de triomphe pour le peuple brésilien et  en particulier pour les  juifs du Brésil. En effet, trois hauts responsables du Comité d’organisation de Rio 2016, y compris le président du comité, Carlos Arthur Nuzman, sont des membres de la communauté juive brésilienne. Faisons donc un petit tour d’horizon des 120.000 juifs qui appellent le Brésil leur maison: qui sont-ils exactement? 

1.Combien de Juifs sont présents au Brésil?

Il y a plus de 204 millions de personnes au Brésil. Environ 87% d’entre eux sont chrétiens avec la plus grande population catholique du monde estimée à 124 millions.

Les chrétiens évangéliques sont aujourd’hui le groupe religieux le plus dynamique du pays avec plus de 42 millions de fervents partisans d’Israël.

Il y a environ 120.000 Juifs au Brésil et le pays possède la deuxième plus grande population juive en Amérique latine – derrière l’Argentine. C’ est le neuvième foyer des plus grandes communautés juives dans le monde!

Il faut également savoir que le Brésil abrite la plus grande population arabe en dehors du Moyen-Orient avec plus de 10 millions d’arabes, bien que la majorité écrasante soit chrétienne.

On connaît de renom la contrebande dans le triangle de jungle frontalier entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay où 35 000 musulmans ont fait de cette zone une arrière-base pour des mouvements terroristes tels que le Hezbollah, les Frères musulmans égyptiens, le Hamas et le Jihad islamique palestiniens. La présence de cellules dormantes d’Al-Qaida dans la zone n’est pas exclue!

56b506b3c46188f30f8b457d

L’ambassade palestinienne au Brésil

2.Où se trouve la communauté juive brésilienne?

Près de la moitié de la population juive du Brésil vit à Sao Paulo, la plus grande ville du Brésil, la capitale financière et culturelle. Rio est la deuxième ville avec une population juive de près de 40.000 personnes. Il y a aussi plus de 10.000 Juifs dans la ville de Porto Alegre au sud du Brésil.

 A Sao Paulo, la communauté juive a bien prospéré; les juifs se sont déplacés dans le quartier de Bom Retiro avec des résidences haut de gamme comme Higienopolis, où on compte plusieurs synagogues, des magasins casher et des institutions juives.

A Rio, les immigrants juifs se sont concentrés dans le quartier du centre-ville Praca Onze – le lieu de naissance de la samba – avant de passer à des zones plus huppées comme Tijuca et Copacabana, où on trouve la plupart des institutions juives.

bairro-higienopolis-sp

Le quartier juif de Sao Paulo

3.Quelles sont les institutions juives les plus influentes du Brésil?

Le représentant politique central de la communauté juive brésilienne est le CONIB: la Confédération brésilienne Israélite fondée en 1948, qui  regroupe les 14 fédérations de l’Etat.

C’est un ensemble de 200 institutions qui met en relation les membres de la communauté juive et lutte contre l’antisémitisme. Il y a aussi l’Hôpital Israélite Albert Einstein de Sao Paulo, qui est l’une des plus prestigieuses institutions juives du Brésil.

Il a été construit grâce aux dons des familles juives pour devenir le meilleur hôpital d’Amérique latine: Einstein est la fierté non seulement de la communauté juive, mais aussi de tout le Brésil. La vie communautaire juive au Brésil s’articule autour des Hebraicas: ce sont des clubs sportifs juifs qui combinent les fonctions de centre communautaire et de club de détente.

L’ Hebraica de Sao Paulo est donc la plus grande organisation juive du Brésil avec plus de 18.000 membres. Ses activités comprennent des compétitions sportives, du théâtre, des mouvements de jeunesse, des services religieux, de la musique et des festivals de danse  mais surtout son école juive.

photo-1-CROPHebraica-Sao-Paulo

Vue aérienne de l’Hébraica Club de Sao Paulo, la plus grande institution juive du Brésil

4.Comment les Juifs sont venus au Brésil?

La présence juive au Brésil remonteà plus de 500 ans. La première mention vient de Gaspar da Gama – un juif qui a été baptisé de force – par l’amiral portugais Pedro Alvares Cabral quand il a débarqué au Brésil en 1500.

Il y a eu de nombreux nouveaux chrétiens ou conversos à bord des navires des premiers colons fuyant l’Inquisition portugaise au 16ème siècle. En 1637, les Juifs ont construit la première synagogue Kahal Zur Israel à Recife. C’est la plus ancienne synagogue des Amériques!

En 1773, un décret royal portugais abolit finalement la discrimination contre les Juifs. En 1824, la première constitution d’indépendance du Brésil  accorde la liberté de religion. La première vague de migration juive était composée de juifs marocains qui ont commencé à coloniser la région amazonienne.

 La population juive a ensuite été gonflée par les vagues de migration de juifs russes et polonais fuyant les pogroms, la Révolution russe et la montée des nazis en Europe. À la fin des années 1950, une autre vague séfarade a amené au Brésil des milliers de Juifs d’Afrique du Nord.

 Bien qu’ils représentent à peine 0,06 pour cent de la population du Brésil, les juifs jouent un rôle important dans de nombreux domaines et activités dans le pays, y compris la politique, les milieux universitaire, la banque, les capitaines d’industrie, la culture, le divertissement et le sport.

L-hopital-Albert-Einstein-ou-se-trouve-Joe-Jackson-depuis-le-26-juillet-2015-a-Sao-Paulo-Bresil_exact1024x768_l

La fierté des juifs brésiliens

5. Quelle est le visage des Juifs brésiliens?

La communauté juive du Brésil est surtout composée de juifs ashkénazes polonais et allemands mais il y a aussi une importante communauté séfarades mizrahi grâce aux juifs d’ascendance syrienne, libanaise, égyptienne et marocaine. La plupart des Juifs du Brésil se considère comme laïcs et sionistes.

Mais jusque dans les années 1930, le principal courant religieux était orthodoxe.

Aujourd’hui, les plus grandes synagogues brésilienne appartiennent aux juifs de la réforme: comme le CIP de Sao Paulo et l’ARI de Rio. Un mouvement de Teshouva a pris ces dernières années, grâce au mouvement Chabad.

photo-5-CROPCIP

Liée aux mouvements conservateurs et réformistes, la Congregação Israelita Paulista – fondée par les réfugiés allemands en 1936 – est la plus grande synagogue du Brésil avec 2.000 familles affiliées.

6. L’antisémitisme au Brésil?

Les résultats d’une enquête mondiale sur les sentiments antisémites, publiée par l’Anti-Defamation League en 2014 a classé le Brésil parmi les pays les moins antisémites dans le monde. En Amérique, le Brésil est encore moins antisémite que les États-Unis et le Canada.

Il est illégal au Brésil d’écrire, de modifier, de publier, ou de vendre de la littérature qui favorise l’antisémitisme ou le racisme. Le nombre d’incidents antisémites sur les réseaux sociaux a augmenté, cependant le gouvernement est attentif aux expressions antisémites et prend des mesures appropriées afin d’éviter la prolifération de ce type de discrimination.

2262_2015-08-27_17-11-27_brasil_israel

Mobilisation des juifs brésiliens pour Eyal, Gilad et Naftali

 

7. Quelles sont les relations du Brésil avec Israël? 

Le Brésil a eu des liens avec l’Etat juif depuis sa création: le diplomate brésilien Oswaldo Aranha a d’ailleurs présidé la session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui a voté pour le vote historique de la création d’Israël en 1947. Le consul honoraire d’Israël à Rio, Osias Wurman a déclaré: »

Comme tous les juifs brésiliens, nous sommes très fiers que le Brésil ait participé à l’histoire en scellant l’acte qui, après 2000 ans, a donné à Israël la terre qui lui appartient de droit ». Depuis la fin de 2015, il existe cependant une querelle diplomatique sans précédent lorsque Brasilia a repoussé la nomination de Dani Dayan du poste d’ambassadeur à cause de son implication dans les implantations.

La crise n’a pas été résolue, et Dayan a ensuite été nommé consul général d’Israël à New York. Le nombre de Juifs brésiliens qui ont fait leur aliya a doublé entre 2011 et 2016. Cette année, près de 500 personnes ont immigré en Israël. Le climat économique au Brésil est devenu plus difficile, combinée à la violence urbaine et à la corruption du gouvernement.

Les juifs brésiliens se déplacent en Israël à la recherche d’une meilleure  «qualité de vie».

By Reuven Emunah

נתן שרנסקי מעניק תעודת זהות למשפחת עולים מברזיל ביריד עליה לעולים מארצות דרום אמריקה צילום ששון תירם 052 4203780

Fuyant la récession et la violence, les Juifs brésiliens arrivent en Israël en nombre record

1 COMMENT

  1. Le triangle Bresil-Argentine-Paraguay, que vous decrivez comme une base arriere du terrorisme, n’est-il pas egalement la zone ou se sont installes apres 1945 beaucoup de nazis fuyant l’Allemagne et plus generalement l’Europe ? il semble (d’apres ce que j’ai lu) qu’une importante communaute allemande se soit developpee par la suite dans la region. Je ne suggere pas necessairement de lien avec la presence arabe dont vous faites etat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here