La Macédoine se souvient de l’extermination des Juifs du pays

0
124

Des centaines d’habitants de Skopje ( Macédoine) ont marché lundi aux côtés de leur Premier ministre Zoran Zaev et de son homologue bulgare Boïko Borissov pour le 75e anniversaire de la déportation à Treblinka des Juifs de Macédoine.

En mars 1943, 7 144 Juifs de Skopje, Bitola et Stip, soit la quasi totalité la communauté juive de Macédoine, ont été réunis dans les entrepôts d’une usine de tabac locale, avant d’être envoyés en trois convois dans le camp d’extermination en Pologne. Cette usine était à l’époque sous responsabilité bulgare, Sofia étant alors alliée des nazis.

Le cortège s’est rendu lundi du centre de Skopje à cette usine. Ont également défilé Jacek Czaputowicz, ministre polonais des Affaires étrangères, et Denis Zvizdic, Premier ministre bosnien.

« Cet espace a été le théâtre d’un grand crime contre nos citoyens » dont « le seul crime était leur existence, leur culture, leur tradition, leur communauté », a déclaré Zoran Zaev.

« Nous avons le devoir de nous souvenir de la tragédie des victimes de l’Holocauste et faire en sorte que de tels événements ne se reproduisent plus », a dit Boïko Borissov.

Des marches similaires ont eu lieu à Bitola (sud-ouest) et Stip (centre), les deux autres villes de Macédoine où vivaient les Juifs.

Environ 200 Juifs vivent encore en Macédoine, ex-république yougoslave d’environ 2 millions d’habitants.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.