La BDS Guigou et le pro-terroriste Le Hyaric dégagés en 9.3!Vidéo

4
32


Elisabeth Guigou: «Le boycott est un acte… par Mediapart

Guigou (PS) sur le carreau, Le Hyaric, directeur de l’Humanité et soutien inconditionnel du terroriste Marwan Barghouti (à 8, 16%), Aïdara favori (LREM) dans la 6e circonscription

Aubervilliers, ce dimanche. Alexandre Aïdara, ici dans l’un des salons de l’hôtel de Ville, accueille avec une grande retenue sa qualification au second tour. LP/R.C.
R.C.
Elections legislativesLégislatives 2017Elisabeth GuigouPatrick Le HyaricAlexandre Aidara

Quinze candidats étaient en lice au premier tour des élections législatives dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aubervilliers, Pantin). L’ancienne garde des Sceaux Elisabeth Guigou, battue au premier tour, ne briguera pas un quatrième mandat en Seine-Saint-Denis. En tête dans les deux cantons, Alexandre Aïdara se retrouve en position de force.

> Découvrez les résultats officiels au fil de la soirée de ce dimanche 11 juin en cliquant ici.

Les candidats de la circonscription. Elisabeth Guigou (PS), Patrick Le Hyaric (FG), Alexandre Aïdara (LREM), Karine Franclet (LR), Rezk Shehata (SE), Bastien Lachaud (LFI), Florie Marie (le parti pirate), Line Valles (Front national), Nadia Azoug (EELV), Caroline Fons-Battesti (P.A.C.T.E, parti antispéciste citoyen pour la transparence et l’éthique), Philippe Milia (SE), Karima Rabouhi (UPR), Nathalie Arthaud (LO), Christophe Mendes (parti libéral démocrate), Eric Andraud (POI, parti ouvrier indépendant).

Les enjeux du scrutin

« Pour moi, une page se tourne ce soir ». Voici les quelques mots livrés ce dimanche soir via un communiqué par Élisabeth Guigou (PS), 70 ans, éliminée au premier tour des législatives sur la 6e circonscription. Retranchée dans l’un des bureaux de l’Hôtel de ville depuis 21 h 30, elle n’avait pas voulu s’exprimer à chaud sur les résultats. L’ancienne garde des Sceaux, députée en Seine-Saint-Denis depuis 2002, obtient seulement 17,8 % des voix. Elle ne briguera donc pas un quatrième mandat dans le département.

Malgré un bon score sur le canton de Pantin (22 % des voix), elle a été nettement en retrait sur celui d’Aubervilliers (11,77 %), n’arrivant qu’en quatrième position. « Je suis fière de tout ce que j’ai pu réaliser sur ce territoire, encore trop souvent négligé. […] Je resterai une militante de gauche engagée », promet Élisabeth Guigou.

La députée sortante n’a pu endiguer la dynamique de la République en Marche, portée par Alexandre Aïdara, 49 ans. Le haut fonctionnaire est arrivé en tête dans les deux cantons (27,3 % au total). A Aubervilliers notamment, il devance largement Bastien Lachaud (27,43 % contre 18,37 %), , le candidat FI ,qui sera son challenger lors du second tour. Même s’il se dit « satisfait », il garde une grande mesure dans ce succès naissant. « L’abstention est importante », rappelle le candidat investi par Emmanuel Macron. A Aubervilliers, moins d’un électeur sur trois s’est déplacé pour voter. « On reste prudent, on est humble. Je crois qu’on a rassuré les gens sur notre capacité à rassembler. On a parlé aux modérés, aux centristes, et même aux insoumis. »

Même si la France insoumise n’a pas réédité son score de la présidentielle sur la circonscription (41,1 %), Bastien Lachaud (LFI) est tout de même parvenu à se hisser au second tour (19,3 %). « Les scores sont fidèles à nos anticipations. Au mois d’avril, les gens ont voté pour un programme, et ils ont voté pour moi ce soir parce que je représente ce programme ». L’enseignant, parfait inconnu jusqu’ici, se dit confiant pour le vote de dimanche prochain : « Je trouve qu’En Marche est relativement faible sur la circonscription par rapport au niveau national. Dès lundi, nous serons dans la rue pour convaincre les gens de voter pour nous ».

Le Hyaric, c’est l’extrême-gauche accroupi, square des Martyrs de Sabra et Chatila, dont il ignore que le massacre a été commis par Elie Obeika, alors phalangiste ensuite passé, en tant qu’ex-agent-double, sous la houlette du régime syrien d’Hafez El Assad, qui, comme son fils Bachar, massacreur en série de Syriens, a toujours bénéficié du complet soutien et de l’approbation du journal « l’Humanité » (crime contre). 

Le Hyaric toujours en compagnie de l’avocate Fadwa Barghouti, épouse du criminel contre l’Humanité Marwan Barghouti dont le directeur de revue est un fan. 

Les résultats à la présidentielle dans la circonscription. Au premier tour : Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) : 39,12 % ; Emmanuel Macron (En Marche) : 24,08 % ; Marine Le Pen : 10,47 % ; Benoît Hamon : 10,25 % ; François Fillon : 10,02 % ; Au second tour : Emmanuel Macron (En Marche) : 84,13 % ; Marine Le Pen : 15,87 %

Les résultats des législatives 2012. Au premier tour (les quatre premiers) Elisabeth Guigou (PS) : 46,12 % ; Patrick Le Hyaric (FG) : 17,33 % ; Ilona Zsoter (UMP) : 13,41 % ; Cyril Bozonnet (FN) : 10,20 %. Au second tour : Élisabeth Guigou (le candidat FG, Patrick Le Hyaric, s’était désisté avant le second tour) : 100 %.

>Elections>Elections legislatives|R.C.|11 juin 2017, 20h01 | MAJ : 12 juin 2017, 1h18|0

  leparisien.fr

4 COMMENTS

  1. La fatma Guigou s’est voilée pour « casser » le jeune du ramdam avec des fronssis muzz.
    Pour sûr qu’elle aurait mis un brassard à la croix gammée s’il y avait des voix nazis à récolter pour son élection.
    Vendre sa mère pour être élue.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here