Israël : Un missile Patriot abat un drone du Hezbollah©

1
285

Un missile Patriot israélien abat un drone du Hezbollah au-dessus de Quneitra 

.

Un missile Patriot des forces de défense anti-aériennes israéliennes a abattu mardi, un drone de recueil de renseignements du Hezbollah fabriqué par l’Iran au-dessus de la ville frontalière de Quneitra dans la zone dite “démilitarisée”. Il s’est abattu  près de la ville de el-Hmidaiah, côté syrien. Le drone a décollé de l’aéroport de Damas. Les FAI ont d’abord fait décoller des avions de combat, avant de lancer le missile depuis un lieu situé près de la ville de Safed (Sfat) en Galilée.

“Israël ne permettra pas à l’Iran au Hezbollah ou à une autre force quelconque de s’infiltrer ou d’approcher de son territoire des Hateurs du Golan” a déclaré un Porte-parole de Tsahal

Les sources des renseignements militaires ajoutent : c’était la première fois qu’un missile de Tsahal interceptait un drone du Hezbollah dans l’espace aérien syrien. Par le passé des avions de combat ont décollé mais ont pu avoir des difficultés à descendre des drones entrant dans l’espace aérien du Golan. Ils avaient alors fait appel à un tir de Patriot, en juillet 2016 et avril 2017. En septembre 2014, Tsahal avait abattu un avion syrien dans le même secteur,mais qui, cette fois, avait franchi le seuil fatidique de l’espace aérien israélien. C’était la première fois en 30 ans qu’un avion syrien mettait les défenses anti-aériennes israéliennes dans l’obligation de l’abattre. Israël avait estimé qu’il était entré sans doute par accident dans cet espace aérien, ou en chassant des rebelles. Un mois plus tôt, Israël avait déjà abattu un drone syrien en suspension dans le ciel israélien, à l’aide d’un missile Patriot.

Débris sur le site d’écrasement

recueil de fragments dans la zone démilitarisée

Cette fois, l’objectif du Hezbollah était, semble t-il -au-delà du peu de renseignements qu’il aurait pu glaner et surtout, transférer en temps réel- de tester l’état de préparation de Tsahal, mais aussi, à l’occasion, de vérifier si les Russes réagiraient quand un drone israélien survole une zone de désescalade américano-russe dans le sud de la Syrie, qui se trouve sous surveillance russe.

Israël va encore en apprendre plus dans ses labos sur les rafistolages iraniens à destination du Hezbollah, dont les capacités aéronautiques laissent à désirer… 

Israeli Patriot missile downs Hizballah drone over Quneitra

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here