Erdogan fustige Israël pour masquer la chute de la lire©

8
1896

Erdogan maltraite Israël pour détourner l’attention de la chute spectaculaire de la lire turque

 

Le Président turc a désigné Israël comme un Et terroriste, mardi 15 mai, le jour même où la Lire turque a plongé à son niveau le plus bas jamais atteint face au dollar. La lire a perdu 15% de sa valeur au cours des trois derniers mois. Sa chute record, mardi, a été déclenchée par la promesse d’Erdogan de s’assurer un plus large contrôle de la politique monétaire de son gouvernement, s’il gagne les élections du 24 juillet, qui s’est attirée un vote clair et net de défiance de la part des marchés financiers.

Erdogan espérait détourner l’attention fixée sur ce taux d’inflation à deux chiffres, à l’intérieur du pays, en stigmatisant le Premier Ministre d’Israël, Binyamin Netanyahu, en l’accusant d’avoir “du sang palestinien sur les mains”, à la suite de la mort par armes à feu de 60 Palestiniens, lors des émeutes de colère de lundi, sur la barrière frontalière entre Gaza et Israël.

Ce stratagème peut marcher à court terme, mais cela ne durera pas. La lire va continuer de glisser et l’économie turque de se détériorer, pour des raisons qui n’ont rien à voir avec Israël et les Palestiniens. C’est la conséquence directe de la puissance croissante de l’économie américaine, qui a l’effet contraire su l’économie prospère d’Israël.

Les relations turco-américaines n’ont jamais été aussi mauvaises. Le seul parti de l’administration Trump qui souhaite encore maintenir un minimum de coopération avec Ankara, c’est le Pentagone. Le Secrétaire à la Défense, Jim Mattis soutient que c’est essentiel, si on veut que l’Air Force américaine continue d’utiliser les bases aériennes turques pour attaquer l’Etat Islamique en Syrie et en Irak. Mais le terrain d’entente entre Washington et Ankara s’affaisse pour trois raisons, bien que les deux gouvernements fassent en sorte de dissimuler ce déclin de leurs relations :

  1. Erdogan, à ce jour, accuse les renseignements américains d’avoir soutenu la tentative de coup militaire avorté pour le chasser du pouvoir en juillet 2016. Il n’a jamais cessé d’exiger l’extradition, par les Etats-Unis, du dignitaire religieux Fetullah Gulen, qu’il tient pour responsable d’avoir orchestré le coup d’Etat depuis son exil américain.
  2. Le président turc obtient des promotions de la part de Vladimir Poutine, en Russie et il est devenu le premier pAys-membre de l’OTAN à acheter des armes russes.
  3. L’armée turque a envahi la province d’Afrin, au nord de la Syrie, pour chasser la milice kurde des YPG, un fervent allié des Etats-Unis, de cette partie de la Syrie. Jusqu’à présent, les troupes turques sont clouées là, parce que toute progression supplémentaire est bloquée par les forces américaines et françaises.
  4. Erdogan a développé des liens étroits avec les Ayatollahs à Téhéran.

Par conséquent, Erdogan ne s’aidera pas lui-même, ni sur le plan politique, ni n’allégera son fardeau économique et militaire, en insultant rudement Israël ; il ne fera que les exacerber.

Adaptation : Marc Brzustowski

   

Erdogan abuses Israel as a distraction from the plummeting Turkish lira

8 COMMENTS

  1. Pendant que le dictateur islamiste Erdogan s’agite pour tenter de faire condamner Israël, on apprend que sa propre armée a tué sans sommation mardi dernier, 8 réfugiés kurdes syriens dont 4 enfants, qui tentaient de passer la frontière … dans l’indifférence absolue des indignés professionnels et des grandes conscience droitsdel’hommistes.

    ttps://mobile.almasdarnews.com/article/turkish-border-guards-shoot-dead-syrian-refugees-including-children/

  2. La faut à qui donc ? il faut poser la question a Netanyahu est ses relations avec les Turc qui plus que les Arabes veulent ERADIQUER LES jUIFS ET LES iSRAELIEN DE LEURS TERRITOIRES HISTORIQUES…. quoi donc, est-ce que Israel ne connaissait pas la Turquie Barbares, rien etonnant, cela fais 90 ans de la politoque de la Turquie qui generation après generation eduque la generation contre l’Israel et les Juifs….Mais tant Netanyou et que divers politique d’Israel on miser sur la Turquie et on mener un front contre les Kurdes….Les batisseurs d’Israel aussi les Kurdes Juifs ont était oubliées, une partie de l’amê Kurde Juifs aussi oubliée, mais l’Israel à misé sur le regime le plus Barbare et tyranique de notre siécle ce qu’est la Turqui qui lui même creusante la fin de l’Etat d’Israel… honte à ces aveugle qui n’arrive toujours pas ouvrire les yeux….

  3. Erdogan est un dictateur islamiste qui maltraite tout le monde, à commencer par les kurdes et les turcs libéraux jetés en prison au moindre désaccord.
    Il faut rompre toute relation avec ce malade qui passe son temps à aboyer et se dieudonnise chaque jour davantage.
    Et comme on dit en Orient : les chiens aboient et la caravane passe …

  4. je suis pour la rupture claire et definitive des relations diplomatique entre israel et la turquie.

    Quel interet a israel a conserver un partenaire si encombrant et qui vomie systématiquement sa haine sur israel.

    Heir dogan le boucher des kurdes ose faire la leçon a Israël

    Qu’ont ils a apporter a israel ? la reciproque ne se pose pas !

    tu nous craches dessus ? on toublie a jamais .

  5. Comment Israel peut continuer à avoir des relation avec ce pays de merde.
    Erdogan le grand dictateur veut donner des leçons à Israel, mais c’est du délire

  6. C’est toujours la faute d’Israel bien sûr. Je suis tombée dans l’escalier…. c’est la faute d’Israel. J’ai renversé mon café ce matin …. c’est la faute d’Israel….. je me suis prise la langue dans mon fer à gauffre …. c’est faute d’Israel…..

  7. Mais oui , c’est la faute à ISRAEL !!!! toutes les guerres , c’est la faute à ISRAEL , l’ONU est nulle c’est à cause d’ISRAEL et l’élection de TRUMP est la faute à ISRAEL …. MERCI MILLE FOIS ISRAEL !!!! et j’espère que ISRAEL fautera encore pour avoir des nouvelles comme cette dernière !!!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.