Des S-200 syriens contre les avions de Tsahal au Liban©

5
59

Les forces de défense anti-aérienne syriennes ont tiré des missiles S-200 contre des avions de combat israéliens au-dessus du Liban -selon des rapports. 

 

Le dimanche 10 septembre à 11h30 heure locale, les forces de défense anti-aérienne syriennes ont engagé deux avions de combat de l’Air Force Israélienne ( IAF) au-dessus de la ville de Sidon, dans le Gouvernorat du Sud du Liban, selon des sources pro-gouvernementales locales. Ces sources ajoutent que les forces de défense anti-aérienne syriennes ont tiré ces missiles S-200 à partir d’une base de défense anti-aérienne du Sud de la Syrie.

Ce ou ces missiles étaient destinés aux deux F-15 de l’IAF qui menaient une mission de reconnaissance régulière au-dessus du Liban. Aucun des avions n’a même été effleuré. Selon ces sources, l’objectif principal de de tir de missile était de pousser ces avions de combat et de reconnaissance israéliens à quitter l’espace aérien du Liban [comme si l’armée syrienne était chargée d’assurer cette défense libanaise, au nom de l’Iran qui en est le véritable maître, par l’entremise du Hezbollah terroriste]. 

 

Aucune source officielle syrienne n’a confirmé ces allégations jusqu’à présent – quoi que ce soit de l’intérêt du régime de démontrer des réactions, après le nouveau fiasco du bombardement de son site de Gaz chimique à Masyaf, près d’Hama – Cependant une photo de la rampe de lancement présumé du S-200 qui aurait tiré ce missile a été publiée sur les réseaux sociaux.

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

En outre, l’armée libanaise a confirmé dans un communiqué officiel que deux avions de guerre de l’IAF ont bien pénétré dans l’espace aérien à 11h00.

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Des sources locales provenant encore du Liban ont posté des photos des avions de reconnaissance israéliens volant à haute altitude à environ 11h.

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Les avions de l’IAF volent à des attitudes variables au-dessus du Liban à échéances régulières, notamment depuis la guerre du Liban I, en 2006, tout en évitant de voler trop bas pour des raisons de sécurité (le  Hezbollah disposerait de missiles SA-7 portables à l’épauleou 9K32 Strela-2, mais également SA-17, selon le journaliste allemand Julian Roepke du Bild).

 

Les avions de chasse israéliens n’auraient quitté l’espace aérien libanais que vers 11h 35 selon le communiqué de l’armée libanaise, soit sans être affecté par le tir ou l’absence de tir syrien, et une fois leur mission de reconnaissance achevée.

Néanmoins, si ces reportages ont quelque crédibilité, concernant l’activité des forces de défense anti-aérienne syriennes, cela pourrait être un nouvel indicateur que Damas tente de remodeler, certes avec plus de trois jours de retard, son approche à l’encontre des actions israéliennes en Syrie et au Liban.

Dans un autre développement déjà relaté, l’entreprise israélienne ImageSat International d’imagerie satellitaire a diffusé les photos des installations du Centre de Recherche Scientifique syrien (SSRC) de Masyaf, qui a été bombardé par l’IAF le 7 septembre. Ces photos montrent qu’au moins 7 bâtiments de travaux top-secrets ont été touchés par des frappes chirurgicales, selon des renseignements précis, dont cinq ont sérieusement été endommagés [selon le Haaretz], malgré les démentis modérateurs de la propagande syrienne, qui encaisse durement les coups.

Les avions-bombardiers israéliens auraient attaqué cette installation du SSCR à partir de l’espace aérien libanais, selon les médias libanais et syriens. Les experts pensent qu’Israël a utilisé des systèmes d’armements guidés avec précision comme la bombe guidée Spice ou le missile de croisière Dalilah fabriqués par Israël.

ImageSat a affirmé que cette installation du SSRC de Masyaf est située tout près d’un système de défense anti-aérienne russe S-400. Cependant, ces affirmations n’ont pas été confirmés et ni les Syriens ni les Russes ne le confirmeront officiellement. [On a un peu l’impression, alors que le tir à retardement de ce missile S-200 au-dessus du Liban intervient un peu comme une « excuse » tardive, de la part de l’une de ces deux parties, auprès du commanditaire iranien : on le fait hors contexte pour ne pas sembler trop menaçant, mais faire quand même une démonstration…? ]. 

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon - REPORTS

Click to see the full-size image

Le 25 août, il y a à peine deux semaines, le Commandant-Adjoint des Forces Aérospatiales russes, le Général Major Sergeï Meshcheryakov a annoncé, lors de l’exposition Armée 2017, qu’un centre de commandement et de coordination de défense conjointe syro-russe a été instauré en Syrie.Certains experts spéculaient alors  pour avancer que ce réseau conjoint de défense anti-aérienne avait été établi tout spécialement afin de contrer les Forces Aériennes Israéliennes.

Cependant, selon les médias pro-russes, il est plus raisonnable de penser que ce réseau a été établi afin d’améliorer la sécurité des opérations aériennes et procéder à des échanges d’information et d’expérience plus limpides et rapides pour les deux alliés. A la différence de ce que disent les médias des principaux courants d’information et les médias israéliens en particulier, la Russie (selon les sources pro-russes toujours) n’a jamais annoncé qu’elle interdirait aux avions-bombardiers de l’IAFde frapper les installations de son alliée, l’Armée Arabe Syrienne du régime de Bachar el Assad (SAA).

[NDLR : commentaire pro-syrien des plus abscons, sybillins et pour tout dire complètement incompréhensible par un esprit logique ordinaire. Admettons que Poutine, comme Macron, a une pensée trop complexe pour être comprise par le simple pigiste, qui n’a toujours pas pigé]

Syrian Air Defense Force Fired S-200 Missile At Israeli Warplanes Over Lebanon – REPORTS

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here