Bibi et la chasse aux sorcières, par Avraham Azoulay

2
49

Chasse aux sorcières par Avraham Azoulay

Par Guitel Benishay/LPH INFOS

A Paris comme à Barcelone on ne parle que de ça ! Ni politique, ni militaire, ni terrorisme… Le PSG a confirmé avoir payé 222 millions d’euros pour la star de football de Barcelone… Ce contrat sportif du siècle occupe l’attention des Européens, qui en oublient la chaleur, les problèmes économiques et essayent de calculer combien  tous ces millions d’euros représentent exactement en nombre de villas, de voitures, de caddies de supermarché et de maillots du PSG  à vendre…

En Israël, on aurait bien voulu aussi s’intéresser au footballeur Neymar, hélas, même les doutes de Jarred Kushner quant à une solution de paix, ne font pas vibrer.  Les gros titres des medias n’ont rien à voir avec ceux du Vieux Continent ou même de  l’Amérique. On a déjà oublié le Mont du Temple et on revient vers ce qui motive chaque ‘’bon’’ journaliste ou politicien aigri sur le banc de l’opposition: Bibi.

Malgré sa grande réussite sur les plans économique, politique étrangère, sécuritaire et autres… La gauche et ses alliés n’ont plus la patience d’attendre leur tour. Ils veulent reprendre le pouvoir, même de force, perdu depuis plus de vingt ans. Peu importe les chefs d’accusation, le peuple lui, sans hésitation et dans son ensemble vote à droite … Ni à gauche ni au centre, bien à droite ! Vont-ils réussir ce putsch trop plein d’amertume ?

L’affaire d’Elor Azaria ressemble sur certains points aussi à celle de notre premier ministre. On a tout fait pour emprisonner un soldat juif qui a tiré sur un terroriste arabe à terre venu commettre le plus de meurtres possibles.

Le soldat Azaria lui a retiré ce doux privilège d’être hospitalisé dans les hôpitaux israéliens, accueilli dans les prisons pour y obtenir un diplôme pour enfin être libéré dans un échange prochain de 1000 contre 1.

Là aussi, le peuple a exprimé très clairement son avis,  mais les juges en ont décidé autrement.  Reste encore la possibilité de trancher en faveur de la grâce par le Chef d’Etat-major.

Espérons que le syndrome Azaria n’aura pas atteint la puissance de tir et de réaction efficace de nos jeunes recrues  devenues plutôt hésitantes depuis ce procès dommageable pour l’armée  du peuple.

Au lendemain de la lecture des 10 Commandements,  une remise en question s’imposerait face à notre attitude quotidienne vis-à-vis de l’autre et notre fondement de base en tant que peuple. On en oublie presque qu’autour de nous, les guerres continuent et la haine monte. Nos affaires internes nous préoccupent  trop bien…peut être est-ce le signe que nous ne sommes pas en grand danger existentiel ? Si c’est le cas, alors tout va bien … ?

Avraham Azoulay

Photo by Avshalom Sasoni/POOL

2 COMMENTS

  1. La solution unique à nos maux est l’éradication totale de la gauche qui représente AMALEK
    C’est AMANEK qui crée le doute dans l’esprit des gens et qui donne la force aux arabes de rester sur notre terre.
    Mais nous savons tous qu’elle sera la fin de AMALEK comme nous m’assure la Thora.

  2. la folie de la gauche : Rivka Michaeli a dit que la gauche devait prendre le pouvoir par la force. Cela s
    ‘appelle bien sûr la démocratie!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here