USA: une association d’universitaires décide de boycotter Israël

0
11

Une association regroupant plus de 5.000
professeurs et chercheurs américains a décidé de boycotter Israël pour
protester contre la politique de l’Etat hébreu à l’égard des Palestiniens, une
décision condamnée lundi par le Congrès juif mondial.Ce boycott des institutions académiques israéliennes a été approuvé par
66.05% des 1.252 membres de l’American Studies Association (ASA) qui ont pris
part au vote, précise sur son site celle qui se présente comme « la plus
ancienne et la plus importante association consacrée à l’étude
interdisciplinaire de l’histoire et la culture américaines ».

« La résolution adoptée est solidaire de tous les chercheurs et étudiants
privés de leur liberté académique et aspire à accorder cette liberté à tous, y
compris aux Palestiniens », écrit l’ASA sur son site, évoquant aussi « la
violation par Israël du droit international et de résolutions de l’ONU ».

Plusieurs organisations de ce type militent dans le monde pour un boycott
académique d’Israël pour s’opposer à la politique de l’Etat hébreu.
L’ASA est la deuxième organisation académique américaine à adopter une
telle position, après l’Association for Asian American Studies, qui avait pris
une décision similaire en avril.

Le ministre israélien des Sciences et de la Technologie Yaakov Peri, cité
par le site d’information Ynet, s’est élevé contre le vote des adhérents de
l’ASA.

« La principale victime ici est la science internationale qui relie entre
eux des gens de diverses ethnies, nationalités et obédiences politiques, et
c’est ainsi qu’elle doit rester », a regretté cet ancien patron du Shin Beth,
le service de sécurité intérieure israélien.

« La décision (de l’ASA) ne fait pas la différence (…) entre une opinion
politique et des travaux scientifiques », a encore déploré M. Peri.
Ce vote « illustre l’antisémitisme (…) et la banqueroute morale de
l’American Studies Association », a réagi Ronald Lauder, président du Congrès
juif mondial. L’ASA « jette l’opprobre sur l’Etat juif, le seul pays du
Moyen-Orient qui partage les valeurs américaines? Il ne faut pas s’étonner que
de nombreux Américains disent du monde universitaire qu’il est biaisé et
déconnecté des réalités », a-t-il poursuivi.
L’Association américaine des professeurs d’université, qui compte 48.000
membres, est, elle, opposée à tout boycott d’Israël.

NEW YORK, 16 déc 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here